Découvrez les 8 types de pélicans

Les pélicans sont célèbres pour leur grand bec et leur taille. Ce sont des oiseaux qui vivent toujours près de l'eau. Ils sont actuellement menacés par diverses activités humaines.
Découvrez les 8 types de pélicans

Dernière mise à jour : 19 juillet, 2021

Il existe 8 types de pélicans et tous sont des oiseaux aux habitudes aquatiques. Ils se caractérisent par leur bec allongé et leur grand sac gulaire visible sur la gorge, avec lesquels ils capturent leurs proies. Afin de ne pas gêner le passage des gros poissons, leur langue est minuscule.

On trouve ces oiseaux partout dans le monde, toujours près de l’eau. Leur taille, leur couleur et encore d’autres caractéristiques varient d’un type à un autre. 

8 types de pélicans

Tous les types de pélicans appartiennent à la famille des Pelecanidae, dans laquelle, selon Animal Diversity Web, deux espèces sont menacées. Toutefois, aucune n’a disparu depuis le début du XVIIe siècle.

Les 8 espèces qui existent se trouvent dans différentes parties du monde. On ne les trouve pas à l’intérieur de l’Amérique du Sud, dans les régions polaires ni en pleine mer.

En général, ils habitent les eaux côtières et se nourrissent principalement de poissons qu’ils attrapent près de la surface. Ce sont des oiseaux grégaires qui voyagent et chassent ensemble. Leur bec, leur sac gulaire et la peau de leur visage acquièrent des couleurs vives avant la saison de reproduction. Découvrez sans plus tarder les 8 espèces de pélicans.

1. Le pélican blanc (Pelecanus onocrotalus )

Comme son nom l’indique, cette espèce est blanche, bien qu’elle ait des plumes noires sur ses ailes. Son gros bec est jaune vif, bleu et rouge au niveau de la pointe. Ses pattes sont également jaunes.

Les spécimens adultes mesurent généralement entre 149 et 175 centimètres de long et pèsent entre 5 et 15 kilos. Son bec mesure environ 28 à 47 centimètres de long.

En Europe, ce pélican habite les lacs, les deltas, les marais ou les marécages d’eau douce, tant qu’il y a une grande quantité de pâturages pour nicher. En Afrique, on le trouve dans les plaines et les lacs d’eau douce ou d’eau alcaline. Il pêche entre 8 et 9 heures du matin, et le reste de la journée est consacré à la toilette et aux baignades.

Ce pélican n’est pas menacé. Il y a une grande population africaine qui compte environ 75 000 couples. Cependant, en Europe, sa population diminue légèrement en raison de l’activité humaine.

Un des types de pélicans.

2. Le pélican frisé (Pelecanus crispus)

Ce pélican à l’apparence décoiffée et négligée est d’un blanc grisâtre et a une crête. Il fréquente les rivières, les vastes zones humides et les estuaires, souvent en grands groupes. Il peut être confondu avec le pélican à bec tacheté et le pélican blanc, mais celui-ci a un iris pâle, un bec sans tache et des pattes grises.

Un des types de pélicans.

3. Le pélican à lunettes (Pelecanus conspicillatus)

Ces pélicans sont originaires d’Australie, d’Indonésie, de la Papouasie-Nouvelle-Guinée, des îles Salomon et du Timor oriental. Ils résident dans presque toutes les zones qui abritent une abondance de poissons, mais les côtes et les bancs de sable sont leur principal habitat.

Saviez-vous que les pélicans sont l’un des plus grands oiseaux volants ? En effet, ce type de pélicans a une envergure de 2,3 à 2,5 mètres, pèse entre 4 et 6,8 kilos et possède le plus gros bec de tous les oiseaux. La longueur moyenne du bec des mâles est comprise entre 42 et 46 centimètres, et chez les femelles, entre 36 et 41 centimètres.

Le plumage des adultes non reproducteurs est principalement blanc, et le bas du dos et les plumes primaires des ailes sont tout noirs. Ils ont les yeux marron foncé et un bec rose clair, tout comme leur sac gulaire, qui peut contenir jusqu’à 3 gallons d’eau.

Ce sont des oiseaux diurnes très sociables qui volent en groupes et se reproduisent en colonies comptant jusqu’à 40 000 individus. Ce sont aussi de grands voyageurs : ils peuvent parcourir de longues distances pour trouver de la nourriture. On sait qu’ils peuvent voler pendant 24 heures.

Un pélican dans un parc.

4. Le pélican d’Amérique (Pelecanus erythrorhynchos)

C’est l’un des plus gros oiseaux d’Amérique du Nord. Il a une envergure de 2,7 mètres et, malgré sa taille, il a une grande capacité de vol. Cette espèce vit bien à l’intérieur des terres pendant la saison de reproduction et se nourrit dans les lacs peu profonds, les rivières et les marécages.

Leurs colonies sont vulnérables aux perturbations et à la perte d’habitat. On pense que sa population totale a diminué au cours de la première moitié du 20e siècle, mais depuis les années 1970, elle a de nouveau augmenté.

Un des types de pélicans.

5. Le pélican thage (Pelecanus thagus)

On trouve cet oiseau entre le Pérou et le Chili, plus précisément dans la zone touchée par le courant de Humboldt. Comme d’autres types de pélicans, il se distingue par sa grande taille, avec une envergure de plus de 2 mètres.

Sa tête et son cou sont blanchâtre. Son dos s’assombrit pendant la saison de reproduction. Son long bec est jaunâtre et rougeâtre. Quant à ses pattes, elles sont grises.

Leurs populations sont fortement affectées par les courants El Niño ou La Niña. Ces variations de température amènent les poissons dont se nourrissent ces pélicans à s’éloigner de la côte ou à nager plus profondément.

Un pélican thage.

6. Le pélican gris (Pelecanus rufescens)

Cet oiseau mesure entre 1,2 et 1,5 mètre de long. Son envergure est de 2,5 mètres et il pèse entre 4 et 7 kilogrammes. Sa couleur générale est blanc grisâtre ; elle est plus brune chez les jeunes, et chez les adultes, le dos et les parties inférieures sont légèrement roses.

On trouve cet oiseau en Afrique au sud du Sahara, bien qu’il soit partiellement migrateur. Il habite principalement les zones humides d’eau douce, mais on peut également le trouver sur les côtes et les îles de la mer Rouge et l’océan Indien.

Un pélican gris.

7. Le pélican brun (Pelecanus occidentalis)

On trouve les pélicans bruns dans les eaux chaudes et peu profondes des océans Pacifique et Atlantique. Ils se reproduisent dans 10 États côtiers des États-Unis et habitent également le Mexique, le Honduras, le Costa Rica, le Belize, le Panama, la côte caraïbe de la Colombie, le Venezuela, Aruba et les îles Galapagos, entre autres.

Ce sont les pélicans les plus sombres de toute la liste. Ils pèsent entre 2 et 5 kilos et mesurent entre 100 et 137 centimètres de long. Leur bec mesure entre 25 et 38 centimètres de long, et leur envergure est en moyenne de 2 mètres.

Dans les années 1950 et 1960, le DDT (dichlorodiphényltrichloroéthane) était utilisé comme pesticide et transmis par la chaîne alimentaire aux pélicans bruns. Cela a modifié la physiologie des pélicans bruns, diminuant la résistance des coquilles d’œuf qu’ils produisaient, coquilles qui se brisaient pendant l’incubation.

Un plan de repeuplement a été planifié en Louisiane en 1968, qui a duré jusqu’en 1976. Le pélican brun a été inclus dans la liste des espèces menacées en 1970. Actuellement, la taille de la population est stable – ou en augmentation – et ils se sont adaptés aux ouragans et aux effets d’El Niño, qui réduisent la disponibilité de la nourriture.

Cependant, les hameçons et les lignes de pêche, les déversements de pétrole et les activités humaines telles que la chasse et le piégeage menacent la population. Aussi, on ignore les effets à long terme de la marée noire du Golfe datant de 2010.

Au cours de cet événement, les pélicans ont été les plus touchés. 58 % des décès et des blessures d’oiseaux concernaient les pélicans.

Un pélican brun.

8. Le pélican à bec tacheté (Pelecanus philippensis)

On ne trouve cette espÈce qu’en Asie du Sud-Est, où les plus grandes populations restantes se trouvent en Inde, au Sri Lanka, au sud du Cambodge et à Sumatra le long des zones côtières. Ce sont des pélicans relativement petits. Leur plumage mêle des couleurs blanches et ils ont une crête gris-brun assez longue.

Ces pélicans sont classés par l’UICN dans la catégorie “quasi-menacée”. Actuellement, on compte environ entre 7 500 et 10 000 spécimens.

On trouve désormais plusieurs écloseries clés dans des aires protégées, en particulier la réserve de biosphère de Tonlé Sap au Cambodge. Leur perte d’habitat est en grande partie due à la déforestation, à la chasse et à la contamination par les pesticides organochlorés.

Un des types de pélicans.

La situation actuelle des 8 types de pélicans

La relation entre les pélicans et les humains n’a pas été pacifique tout au long de l’histoire. Ils ont été persécutés parce qu’ils sont perçus comme des compétiteurs pour la pêche commerciale et récréative. Pour cette raison, bon nombre des espèces mentionnées ici sont dans un état vulnérable.

Les experts indiquent que le pélican est généralement affecté par la diminution du poisson – due à la surpêche ou à la pollution de l’eau – par la destruction de l’habitat, l’enchevêtrement dans les lignes de pêche et les hameçons, et par des contaminants tels que le DDT et l’endrine. Il faut à tout prix protéger ces oiseaux.

Cela pourrait vous intéresser ...
7 espèces étranges de grenouilles et de crapauds
My AnimalsLisez-le dans My Animals
7 espèces étranges de grenouilles et de crapauds

Les grenouilles et crapauds, également appelés anoures, sont les amphibiens les plus nombreux. Parmi eux, il y a des espèces vraiment étranges.