Apprendre à un chien à faire ses besoins hors de la maison

Apprendre à un chien à uriner hors de la maison est l’une des tâches les plus difficiles pour les propriétaires de chiens, en particulier les nouveau-nés. Dans cet article, nous essayons de synthétiser comment procéder pour réussir ce défi.
Apprendre à un chien à faire ses besoins hors de la maison

Dernière mise à jour : 24 juillet, 2018

Les choses à éviter

Premièrement, en tant que propriétaires responsables, nous devons éviter tout renforcement négatif ou punition. Souvent, nous laissons notre chiot seul à la maison. Et quand nous revenons, nous trouvons une « surprise ». Cependant, il est possible que le chiot ait uriné il y a deux heures ou plus. Il est donc insensé de le gronder, de lui montrer ce qu’il a fait ou de lui frotter le museau avec le « pipi ».

Faire sortir nos animaux de compagnie avant qu’ils ne puissent sortir dans la rue est une autre erreur commise par de nombreux propriétaires. Si le vétérinaire stipule qu’il ne peut pas sortir pendant les deux premiers mois, surtout s’il est question de vaccination, vous ne pouvez pas le faire.

Uriner à la maison

Bien qu’il existe de nombreuses méthodes pour enseigner à un chien comment uriner à l’extérieur de la maison, certains experts soulignent que, avant de lui dire de le faire dans un endroit approprié, vous devez lui laisser un endroit à la maison où il peut faire ses affaires. Cela est particulièrement pratique s’il lui manque des vaccins et qu’il ne peut pas sortir dans la rue.

Une pratique très utile pour empêcher notre chien d’uriner dans des endroits indésirables comme le lit, le canapé ou la moquette ? Acheter des couches-culottes pour chiens ou des coussins absorbants.

Un husky dans un jardin

Le coussin ou les couches

Le coussin ou la couche pour chien est un mélange de coton et de plastique imperméable qui absorbe le pipi et atténue les odeurs. Lorsque notre chiot procède à « l’évacuation », nous devons le changer afin de conserver l’efficacité du produit. De cette façon, même si nous ne pouvons pas distinguer l’odeur désagréable, le chiot le pourra.

Une fois que la couche est trempée, nous devons l’amener dans une zone où nous laisserons notre chien faire ses besoins. Par exemple, la salle de bain. Chaque fois que nous constatons que notre chien commence à uriner, ou lorsque nous soupçonnons que l’heure du « déchargement » approche, nous l’emmènerons dans cette zone. Petit à petit, avec le temps et la patience, notre animal associera cet endroit au lieu où il urine.

Uriner à l’extérieur de la maison

Lorsque notre vétérinaire nous autorise à promener notre chien, c’est-à-dire lorsqu’ il aura tous ses vaccins en ordre, il commencera sa mission : apprendre à uriner à l’extérieur de la maison. À ce moment-là, on va retirer les couches de la salle de bain.

Depuis le temps, notre chiot sait déjà que c’est là qu’il peut uriner. Et nous contrôlons plus ou moins les heures ou les moments où notre chien a besoin de vider sa vessie. Ces moments sont habituellement 20 minutes après avoir mangé ou bu, après avoir joué ou au réveil.

Après l’avoir mis en laisse nous le sortirons dans la rue, nous attendrons cependant d’arriver à un endroit, au parc ou au « pipi » le plus proche pour éviter au chien de prendre l’habitude d’uriner sur le trottoir ou aux portes.

Il est essentiel d’identifier un endroit près de chez nous où nous pouvons marcher avec notre chien.

Une fois que nous sommes arrivés à l’endroit choisi pour sortir notre chiot, nous placerons alors une couche, si possible imbibée d’urine, sur le sol. Il est fort possible que la première fois nous n’y parvenions pas… après tout : « Rome ne s’est pas construite en un jour ».

un jeune beagle en laisse

La cohérence, clé du succès

Après plusieurs tentatives et promenades avec la couche-culotte pour chien, notre chiot commencera à associer cet objet de la salle de bain à la rue où il aura l’autorisation de faire ses besoins. Quand le chien finira par uriner au bon endroit, nous lui donnerons une récompense. La meilleure chose à faire est de lui donner une friandise adaptée à sa taille et à son âge.

Nous devrions continuer ce rituel aussi longtemps que nécessaire, et essayer de placer sa couche toujours au même endroit. Il ne faut cependant pas oublier de le récompenser chaque fois qu’il urine au bon endroit.

Lorsque le chiot aura réussi à plusieurs reprises, nous serons prêts à descendre dans la rue sans artefact. Nous continuerons alors, armés de bonbons, à récompenser notre petit compagnon chaque fois qu’il le fera bien.

Souvenez-vous que le secret du succès réside dans la constance, la patience, le renforcement positif et les identificateurs olfactifs. Bonne chance à vous !

Cela pourrait vous intéresser ...
L’incontinence urinaire chez les chiens
My AnimalsLisez-le dans My Animals
L’incontinence urinaire chez les chiens

Aujourd'hui nous vous parlons des causes les plus probables de l'incontinence urinaire chez nos animaux de compagnie mais aussi des soins et traitements.