Apprenez à votre chien à jouer avec une balle

11 juillet, 2018
Les nerfs peuvent générer de la frustration chez les animaux de compagnie. Les jeux avec un ballon sont des activités sans fin pour certains chiens. Ils activent leur comportement instinctif de chasseur et rien de les arrête.

Qu’est-ce qu’un ballon, une branche ou un disque ont de magique pour qu’un chien courre désespérément après pour aller le chercher après que vous l’ayez lancé ? Certains animaux de compagnie peuvent même adopter un comportement “obsessif” avec ces jeux. Cet article a pour objectif de vous montrer comment apprendre à votre chien à jouer avec un ballon et sans être nerveux.

Le chien et le ballon, une relation étroite

Quand vous allez au parc promener votre chien, vous devez bien penser à prendre avec vous la laisse, le collier et son jouet favori : sa balle. Ainsi, votre chien pourra passer de longues minutes à aller la chercher pendant que vous lui lancerez depuis votre banc, confortablement assis(e).

Est-ce naturel pour un chien de jouer avec une balle, ou est-ce que ce sont les maîtres qui lui ont appris l’amour de cet objectif répétitif d’aller se perdre dans les plantes pour ramener le ballon ?

Le côté naturel qui ressort

En réalité, il faut voir cette activité comme le fait que le chien “retrouve ses origines” et puisse faire ressortir son côté sauvage. Ses cousins non domestiqués, les loups, sont habitués à parcourir de longues distances à la recherche d’aliments. Quand ils les ont enfin en vue, ils se mettent à courir désespéramment dans le but de les attraper.

Une fois la proie atteinte, ils la ramènent à la meute pour que tous profitent du festin. Ainsi, quand votre chien ramène le ballon à vos pieds après avoir été la chercher, c’est qu’il veut partager avec vous ce trophée acquis… même si c’est bel et bien vous qui l’avez lancé.

Un chien avec sa balle

Les chiens gardent certains comportements de leur “étape sauvage”, qui sont plus ou moins visibles chez chaque animal. Tout du moins, aucun chien ne peut résister à la tentation d’aller chercher un ballon, une branche, un disque ou quoi que ce soit s’il est lancé devant ses yeux.

Le côté amusement de l’activité

Pour certains chiens, jouer avec le ballon est un moment d’amusement. En revanche, pour d’autres animaux, cela devient même une obsession. Ils aboient, s’agitent, deviennent impatients et même nerveux jusqu’à ce que le maître lance la proie. Cette impatience est liée à la personnalité de l’animal et à un manque de contrôle sur la situation de la part de la personne qui l’a éduqué, ici, le maître du chien.

Bien entendu, cette caractéristique des chiens est liée à la quantité d’exercice que l’animal a réalisé pendant la journée. Par exemple, le chien a dormi pendant 10 heures consécutives car il n’y avait personne à la maison. Quand vous rentrez, vous l’emmenez au parc et il est compréhensible qu’il ait assez d’énergie pour aller chercher le ballon pendant des heures sans se fatiguer.

Quelques conseils pour apprendre à votre chien à jouer au ballon sans être nerveux

La race de l’animal est un facteur fondamental pour ce qui est d’apprendre à votre chien à jouer au ballon. En effet, il est plus facile d’inculquer des choses à certaines races. On peut par exemple citer le Golden Retriever, le Pointer, le Cocker Épagneul ou les Labradors. Cela est dû à leur instinct inné de rechercher des proies. D’autres races voient l’activité comme plus “ennuyante”. On parle ici du Berger Allemand, du Boxer ou encore du Rottweiler.

Un Labrador avec une balle de tennis

Pour apprendre à un chien à jouer “correctement” à la balle, il est fondamental que vous preniez le temps nécessaire et que vous vous armiez de patience. Il est aussi important que vous soyez détendu pour transmettre à votre animal l’objectif et ainsi qu’il apprenne mieux.

Vous devez imposer les règles

Pour commencer, vous êtes la personne chargée de marquer le début et la fin du jeu. Vous ne commencerez à lancer le ballon qu’une fois que le chien aura fait ses besoins ou qu’il se sera au moins dégourdi les jambes. S’il vous demande que vous lanciez le ballon en aboyant ou en montrant une certaine impatience, attendez bien qu’il se calme.

Ne jouez que si le chien est calme

C’est très important car il ne faut pas confondre l’anxiété et l’excitation, l’enthousiasme. Vous devez apprendre à votre animal à obéir à vos ordres. Si vous souhaitez qu’il s’assoie avant de lancer la balle, attendez qu’il vous ait obéit avant de jouer.

Rappelez-vous toujours du fameux principe de “rien n’est jamais gratuit”. Si l’animal veut jouer, il devra tout d’abord vous donner quelque chose. Ce peut par exemple être le fait de ne pas aboyer ou de s’asseoir et d’attendre. Ainsi, établissez un contact visuel avec votre animal de compagnie. Ce peut être la bonne manière de marquer le début du jeu.

L’animal devra toujours vous rendre le jouet

C’est probablement l’aspect le plus complexe de tous. C’est encore plus difficile avec les chiens qui prennent l’habitude de cacher ce qu’ils ont trouvé. Enseignez à votre animal à toujours vous rendre le jouet que vous lui avez lancé. Seulement après ça, vous pourrez continuer à jouer. Certains propriétaires optent pour la stratégie suivante : donner une récompense à l’animal quand il vous rend le jouet. Cette récompense n’a pas forcément besoin d’être de la nourriture; ce peut aussi être un mot doux ou une marque d’affection, comme une caresse.