Je veux déjà te serrer dans mes bras !

Je veux déjà te serrer dans mes bras !

Dernière mise à jour : 13 juillet, 2018

Les enfants adorent les animaux de compagnie, du moins en majorité. Qui parmi nous n’a pas souhaité avoir un chien à la maison quand il était enfant ? Beaucoup de parents refusent et cela nous a donné très envie de cohabiter avec un compagnon à quatre pattes. Mais, comment vous seriez-vous senti si vos parents avaient dit oui ? Vous allez rencontrer plus loin un jeune garçon à qui c’est arrivé. D’ailleurs, il a écrit une lettre à son futur compagnon. Quels jolis mots il utilise en disant “j’ai déjà envie de te serrer dans mes bras”!

Aujourd’hui nous voulons vous faire partager une lettre pleine de tendresse d’un garçon à son chien et où se mêlent plusieurs sentiments : le désir d’avoir un chien et son impatiente innocence.

Je t’ai enfin trouvé ! Je veux déjà te cajoler

Cela fait longtemps que je dis à papa et maman que je veux avoir un compagnon à quatre pattes. Ils m’ont dit plusieurs fois non, et moi j’étais toujours triste. Mes copains ont un chien à la maison, et même si je joue avec quand je vais chez eux, en rentrant je me sens toujours seul…

Un enfant serre un chien dans ses bras

Tous les jours je demandais à mes parents un compagnon avec qui jouer et à aimer, mais la réponse était toujours la même : NON. Chaque fois que je voyais mes amis avec leurs animaux j’étais jaloux. Mais… aujourd’hui, enfin, maman m’a annoncé une bonne nouvelle. Ils avaient adopté un chiot ! Toi.

Maman m’a expliqué que tu es très petit et que tu dois rester chez toi avec ta maman et tes petits frères pendant plusieurs semaines. Plusieurs semaines ! Je ne sais pas si je pourrai le supporter… Maman m’a montré ta photo, et, tu es si beau !

Je ne sais pas si je pourrai attendre des semaines pour te caresser, t’enlacer et t’embrasser. Je veux que tu me vois déjà comme ton ami, comme ton frère et ton copain. Tout ce à quoi je pense maintenant c’est comment sera notre rencontre. Je me demande comment ce sera quand je voudrai t’enlacer ou quand on sortira se promener ensemble.

Je rends maman folle à force de questions. Par exemple, est-ce qu’elle me laissera dormir avec toi, ou si je pourrai sortir seul te promener. Pour l’instant elle dit non à tout, mais pas de panique, je vais la convaincre.

Je crois que maman n’aurait pas pu choisir un chien plus beau que toi. Tu es parfait pour moi, tu es le compagnon de mes rêves. Et je pense tout ça juste avec ta photo. J’ai envie de te connaître et de savoir quelle est ta personnalité, comment tu te fâcheras et comment tu me regarderas quand je serai avec toi.

J’ai tellement hâte !

Il manque encore quelques semaines ! Tous mes amis savent déjà que tu seras bientôt à la maison, même si certains n’y croient pas, ils disent qu’ils veulent te voir. Je ne veux pas qu’on vienne te voir, je veux que ton affection ne soit que pour moi, pour personne d’autre. Tu seras enfin là et je n’aurai plus à rentrer seul quand je serai avec d’autres chiens. En fait, je ne sortirai plus de chez moi ! Je resterai toujours avec toi, à tes côtés.

Parfois je vois des chiens abandonnés dans la rue, ils sont toujours tristes. Je les comprends, je me sentirais très triste si on m’abandonnait. Mais je veux que tu saches que toi tu ne seras jamais triste, parce que jamais je ne t’abandonnerai. Tu resteras toujours avec moi, parce que je ne te connais pas encore et je t’aime et j’ai promis à mes parents de toujours m’occuper de toi.

Et même si je suis petit, je tiens toujours mes promesses. Je ne sais pas dans combien de temps tu liras ceci, mais je veux juste te dire que je suis là.  Oui, je t’attends, ne tardes pas. Dis vite à ta maman et tes petits frères que tu dois venir me rejoindre. Moi aussi j’ai vraiment besoin de toi.

Ton foyer est ici, nous serons ta famille désormais et nous te protégerons. Nous prendrons toujours soin de toi, alors n’aie pas peur et ne sois pas mal à l’aise, tu es ici chez toi.

Ah ! J’ai déjà demandé à maman d’aller t’acheter un lit et des jouets, comme ça tout sera prêt quand tu arriveras… Des semaines ! Je ne peux plus attendre… J’ai envie de pleurer de devoir attendre. Mais aussi envie de crier de joie parce que nous serons bientôt ensemble. Bon, j’espère que tu ne regrettes pas et que tu ne veux plus venir, j’espère que non. Je t’attends avec beaucoup d’impatience, je t’aime beaucoup. J’ai déjà envie de te serrer dans mes bras. Un bisou.

Cela pourrait vous intéresser ...
Les dix races les plus adaptées aux enfants
My AnimalsLisez-le dans My Animals
Les dix races les plus adaptées aux enfants

Découvrons ensemble 10 races de chiens qui conviennent parfaitement à la vie de famille, particulièrement les races les plus adaptées aux enfants.