Comment habituer un chien à la muselière ?

Pour habituer un chien à la muselière, il faut faire preuve de patience. Découvrez ici comment vous y prendre sans stresser votre animal.
Comment habituer un chien à la muselière ?

Dernière mise à jour : 27 décembre, 2022

Habituer un chien à porter une muselière n’est pas si simple. Tout d’abord, un bon processus de présentation doit être fait entre l’objet et le chien, afin que son utilisation ne soit pas associée à un stress ou un inconfort à long terme.

Il faut rappeler que les races classées “potentiellement dangereuses” doivent obligatoirement porter une muselière dans les lieux publics. Bien que la norme soit limitée à des chiens spécifiques, il est du devoir du maître de placer cet accessoire sur son chien si ce dernier a déjà affiché des comportements agressifs.

Cet acte peut non seulement prévenir les accidents, mais sert également à corriger le comportement négatif. Poursuivez donc votre lecture pour savoir comment habituer votre chien à cette accessoire. La patience est toujours la clé.

La muselière pour chiens

L’utilisation de la muselière est obligatoire en cas de possession d’une race potentiellement dangereuse. Cependant, elle peut également être utilisée pour corriger et contrôler les comportements agressifs chez n’importe quel chien.

Par exemple, cet accessoire peut être utile lorsque vous devez emmener votre animal chez le vétérinaire et que l’animal fait preuve de résistance. Ou encore si vous devez le protéger d’éventuelles blessures physiques.

Le commerce propose différents types de muselières. Celle en forme de panier est l’une des plus recommandées, car elle permet aux chiens de respirer sans difficulté, ce qui est plus difficile avec les muselières en tissus. De plus, ces animaux peuvent boire de l’eau et recevoir leurs friandises sans qu’il faille retirer l’objet de protection.

Il est important de vérifier que la muselière choisie a de bonnes sangles pour qu’elle ne tombe pas, et pour pouvoir l’ajuster en fonction de l’anatomie de l’animal. Ne vous laissez pas emporter uniquement par la couleur ou son design : le plus important est de penser à la santé et au confort de votre animal de compagnie.

Il est important qu’avant de faire la présentation, vous appreniez à manier la muselière, afin de ne pas transférer votre insécurité au chien.

Une femme muselle un chien.

Comment présenter la muselière à un chien ?

Bien que l’idéal soit de présenter la muselière à son animal au stade de chiot, ce n’est pas grave si cette présentation a lieu à l’âge adulte. Des études ont montré que le meilleur âge pour dresser les chiens est 6 ans. N’ayez pas peur de la façon dont votre animal se comportera s’il est plus âgé.

Une fois que vous avez appris à manier la muselière, il sera temps de la présenter à votre ami à 4 pattes. Vous devrez faire preuve de patience, car l’idée est que le chien n’associe pas l’objet à des choses négatives. Une mauvaise expérience augmentera sa réticence.

Laissez l’animal la renifler, mais ne le laissez pas la mâcher, car il ne s’agit pas d’un jouet. Permettez-lui de toucher et de découvrir l’objet et récompensez votre chien avec de la tendresse s’il vous laisse la lui mettre. Cette tâche prendra beaucoup de temps, car elle comprend plusieurs étapes concrètes.

Que faire pour habituer un chien à la muselière ?

Présenter la muselière à un chien ne suffit pas à l’habituer à la porter. Il y a un certain nombre de mesures que vous devez suivre pour que votre animal accepte de porter cet accessoire. Nous les détaillons ci-dessous.

Associez la muselière à un renforcement positif

Associer la muselière à quelque chose de positif facilitera son utilisation par le chien. Chaque fois que vous sortez l’accessoire, laissez votre chien le sentir et créez un environnement amusant où vous pourrez la lui mettre sur son museau sans forcer ni l’attacher. Si le chien se montre docile, offrez-lui une friandise.

Optez pour les collations préférées de votre animal et tracez un chemin avec ces collations. La dernière collation doit se trouver à l’intérieur de la muselière pour que le chien la mette lui-même tout en profitant de sa récompense. Vous devez également fournir un renforcement positif : un câlin ou une plus grande friandise, par exemple.

Une autre option consiste à prendre la muselière dans une main et à la montrer au chien, mais sans la lui mettre. Ensuite, encouragez-le simplement à venir vers votre main pour sentir l’accessoire. Une fois que c’est fait, donnez-lui une friandise. Cachez ensuite l’objet pendant un moment, puis répétez le processus.

Choisissez une muselière adaptée

Toutes les muselières ne conviennent pas aux chiens. Vous devez trouver la taille appropriée pour votre animal de compagnie. Autrement, ce dernier pourrait se blesser, et donc vivre une mauvaise expérience avec cet accessoire.

Comme déjà commenté plus haut, les muselières de type panier sont les plus recommandées, car elles permettent au chien de respirer sans difficulté, de haleter et de consommer de l’eau en cas de besoin. Le matériau est un autre aspect important à prendre en considération : il doit être résistant pour ne pas être facilement endommagé (même si le chien essaie de le mordre).

Habituez votre chien petit à petit

Une autre étape importante pour habituer un chien à la muselière est de l’introduire petit à petit. Vous ne devez jamais forcer votre animal à utiliser cet objet du jour au lendemain, car cela ne fera que lui causer du stress et de l’aversion.

Aussi, gardez à l’esprit que les recommandations des sections précédentes doivent être effectuées au moins 3 fois par semaine. Autrement, le chien ne prendra pas le processus au sérieux.

Lorsque vous remarquez que le chien utilise la muselière en plein jeu ou vous permet de la lui mettre sans grande difficulté, essayez de l’attacher calmement tout en vous montrant sûr de ce que vous faites. Vous pourrez ensuite passer à l’étape suivante.

Pratique et généralisation de l’usage de la muselière

Lorsque votre chien accepte d’utiliser la muselière sans résistance, il est temps de l’habituer à cet accessoire pendant de courtes périodes de temps. Commencez la pratique par 1 minute d’utilisation, retirez-lui la protection, puis offrez-lui une friandise. S’agissant d’une session très courte, vous pouvez répéter le processus environ 2 ou 3 fois par jour.

La semaine suivante, passez à 2-3 minutes de pratique. Après avoir passé cette étape, il sera temps de généraliser l’utilisation de l’accessoire. Vous devrez alors mettre la muselière à votre chien pendant quelques heures à l’intérieur de la maison, puis dans le jardin, et enfin dans la rue.

Lorsque vous êtes loin de chez vous, l’étape d’adaptation se divise en deux : le port de la muselière avec et sans laisse. Jusqu’à ce que vous ayez complètement habitué le chien à la muselière, complétez la pratique avec des friandises et le renforcement positif.

Comment bien museler un chien ?

Bien museler un chien est facile. Suivez les étapes suivantes :

  1. Laissez votre chien introduire son museau : ne forcez jamais votre chien. Posez la muselière sur le sol et mettez-y une collation, ainsi le chien la mettra lui-même.
  2. Attachez la muselière : pendant que votre chien profite de la friandise, attachez rapidement et fermement la muselière. Il ne vous reste plus qu’à mettre votre chien en laisse et à vous rendre à votre destination.
Un chien avec une muselière.

En résumé, habituer un chien à la muselière n’est pas une tâche facile. Cela demande de la patience et beaucoup d’engagement de la part du maître. Cependant, à la fin du processus éducatif, tous les efforts fournis en vaudront la peine. Votre animal finira même par se la mettre lui-même.

Cela pourrait vous intéresser ...
Pourquoi mon chien me lèche-t-il les mains ?
My Animals
Lisez-le dans My Animals
Pourquoi mon chien me lèche-t-il les mains ?

Un chien lèche généralement les mains pour montrer son affection. Attention cependant à ce que cela ne devienne pas une obsession.




Le contenu de Mes Animaux est rédigé à des fins informatives. Il ne remplace pas un diagnostic, un conseil ou un traitement professionnel. En cas de doute, il est conseillé de consulter un spécialiste de confiance.