8 conseils utiles pour aider votre animal à faire face à un déménagement

Les animaux de compagnie peuvent être autant ou plus stressés que vous lors d'un déménagement. C'est pourquoi il est important de savoir comment les aider à vivre ce processus de la manière la plus confortable possible.
8 conseils utiles pour aider votre animal à faire face à un déménagement

Dernière mise à jour : 03 mars, 2022

Le déménagement est un événement généralement stressant pour les humains. Mais vous êtes-vous déjà demandé à quel point cela peut être pénible pour votre animal de compagnie ? Pour les animaux, c’est aussi une situation inconfortable. Dans certains cas, cette situation entraîne même des problèmes de comportement.

Pour un animal de compagnie, le déménagement est un événement déroutant et il convient donc de le planifier sereinement. Découvrez ci-dessous 8 conseils utiles pour effectuer une transition sûre et facile pour vous et votre animal de compagnie.

1. Choisissez la maison de vos rêves en pensant aussi à votre animal de compagnie

Vous avez raison de déménager dans la maison de vos rêves. Cependant, assurez-vous que votre animal l’aime aussi et qu’il dispose d’un espace pour profiter de ses journées. Il est recommandé de se promener dans le quartier pour déterminer s’il est sans danger pour l’animal.

2. Évaluez l’espace

En ce qui concerne les besoins d’espace, les chats et les chiens diffèrent. Si votre animal est un félin, assurez-vous que votre nouvelle maison dispose de suffisamment d’espace pour créer un environnement vertical avec des étagères.

Si votre animal est un chien, vous devez tenir compte de la race et de son stade de vie. Les chiens âgés, les chiots et ceux qui ont des problèmes de mobilité auront, par exemple, beaucoup de difficultés à monter et descendre des escaliers. 

3. Pendant le déménagement, tenez votre chat à l’écart

Si vous avez un chat, vous savez qu’il n’aime pas beaucoup le changement. Un changement mal organisé se traduit généralement par des problèmes de santé et de comportement, entre autres conséquences.

Aidez votre chat ou votre chien capricieux à s’adapter au déménagement en préparant tôt les cartons du déménagement et en le familiarisant avec une pièce déjà vide. Nourrissez-le dans cette pièce et déposez-y son lit et ses jouets.

Le jour du déménagement, gardez votre animal dans cette pièce avec la porte fermée. Cette pièce étant déjà vide, votre animal de compagnie n’aura pas besoin d’être dérangé pendant le grand déménagement. Votre animal ne paniquera pas et ne tentera donc pas de s’échapper rapidement pendant que les transporteurs chargent le camion.

4. Face à un déménagement, utilisez des phéromones

L’utilisation d’un diffuseur de phéromones dans la pièce où se trouve votre animal l’aidera à se sentir plus détendu pendant le déménagement. Les phéromones sont des parfums naturels qui sont indétectables pour les humains, mais qui aident à calmer un animal. Vous pouvez également les utiliser dans la nouvelle.

Mégacôlon chez le chat : symptômes, causes et traitement.

5. Ne le nourrissez pas avant le déménagement

L’organisation PDSA recommande de ne pas nourrir l’animal près de l’heure du voyage direction la nouvelle maison, afin d’éviter les étourdissements. À la place, vous pouvez lui donner de petites quantités de sa nourriture habituelle tout au long de la journée.

Cela donnera à l’animal quelque chose à faire pendant que vous êtes occupé et soulagera son estomac s’il se sent anxieux. Fournissez-lui également un jouet amusant pour l’occuper.

6. Familiarisez votre animal avec sa cage de transport

De nombreux animaux de compagnie n’ont pas passé assez de temps dans les cages de transport ou des voitures. Pour cette raison, dans les semaines ou les mois qui précèdent le grand changement, il est conseillé d’habituer l’animal à être transporté. Pour cela, vous pouvez placer sa nourriture à l’intérieur de la cage ou lui donner des friandises après un trajet en voiture à l’intérieur de la cage.

7. Créez un endroit sûr pour votre animal de compagnie

Il est important que l’environnement et la maison, en plus d’être confortables et agréables, soient également sans danger pour votre animal. Pour cela, rangez les câbles électriques, couvrez les coins où votre animal pourrait rester coincé, assurez-vous que toutes les fenêtres ont des moustiquaires sécurisées, retirez les plantes vénéneuses et confirmez qu’il n’y a pas de pièges antiparasitaires toxiques dans la maison.

8. Présentez petit à petit la nouvelle maison à votre animal

Lorsque vous arriverez dans votre nouvelle maison, vous serez tenté de laisser votre animal en liberté dans la maison pour commencer à explorer. Cependant, un espace nouveau et inconnu peut être accablant.

Pour cela, commencez par lui permettre de s’adapter d’abord à une pièce. Cela devrait inclure ses jouets préférés, ses friandises, ses gamelles, sa nourriture et d’autres articles essentiels. Une fois que votre animal est à l’aise, introduisez-le progressivement dans d’autres pièces de la maison en gardant certaines portes fermées.

Avec de la patience, votre animal se sentira chez lui en moins de temps que vous ne le pensez. Faites preuve de patience et suivez les recommandations que vous donne votre vétérinaire.

Cela pourrait vous intéresser ...
Glandes anales du chat : les problèmes courants
My Animals
Lisez-le dans My Animals
Glandes anales du chat : les problèmes courants

Un problème au niveau des glandes anales du chat peut provoquer des douleurs importantes et réduire considérablement sa qualité de vie.