Mon chien a peur des escaliers : pourquoi et comment agir ?

Votre chien peut avoir peur des escaliers en raison d'une expérience négative ou d'un manque d'exposition, par exemple. Mais il est possible de combattre cette phobie.
Mon chien a peur des escaliers : pourquoi et comment agir ?

Dernière mise à jour : 05 juillet, 2021

Selon le portail professionnel Statista, en 2018, il y avait 471 millions de chiens domestiques dans le monde. Ces animaux se sont habitués à vivre dans des appartements, des fermes et, malheureusement, dans les rues des villes. Malgré leur adaptabilité tout-terrain, certains animaux craignent les éléments les plus anodins. Un chien peut ainsi avoir peur des escaliers.

Ce dernier scénario peut grandement compliquer l’éducation d’un chien domestique, car monter ou descendre des escaliers est une activité que de nombreux chiens doivent faire tous les jours. Si vous voulez connaître les causes de ce problème, ainsi que les solutions possibles, poursuivez donc votre lecture.

Peur des escaliers : les causes

Tout d’abord, il faut garder à l’esprit que pour nous, les escaliers sont anecdotiques, car nous appartenons à une espèce avec une hauteur moyenne de 1,70 mètre et des jambes d’environ 70 centimètres de long. Un humain en bonne santé considère les escaliers comme un petit effort moteur, mais l’histoire est très différente pour un chien de moins de 40 centimètres.

La peur des escaliers peut se développer chez les chiens de tous âges et de toutes races, bien qu’elle soit plus fréquente chez les petits chiens et les chiots. Voyons maintenant quelles sont les causes possibles de cette réticence, aussi courante que gênante.

1. Le manque d’exposition, l’une des causes de la peur des escaliers

Chez les chiots, la peur des escaliers peut être due au fait qu’ils ne les ont tout simplement pas vus de leur vie. En tant qu’animaux avec une certaine composante instinctive, il est normal qu’ils rejettent tout ce avec quoi ils n’ont pas interagi auparavant, car c’est une source potentielle de dommages et de blessures.

La période de socialisation est particulièrement importante lorsqu’il s’agit d’« accepter » de nouveaux environnements et de nouveaux défis. Les chiots apprennent au cours de leurs 12 premières semaines de vie le détachement, la maîtrise de soi, la communication et la hiérarchie, en plus de l’association d’éléments normaux avec des stimuli positifs ou négatifs.

Si le chien ne rencontre pas d’escaliers dans ce processus, il en aura peur. C’est logique !

Les chiens plus âgés qui ont vécu toute leur vie dans un refuge ou une maison sans étage peuvent également craindre les escaliers, car ils n’ont jamais eu affaire à cet élément.

Un chien qui monte des escaliers.

2. Une expérience traumatisante

Beaucoup de chiens ont des peurs et des phobies. La peur du vétérinaire, des orages, des feux d’artifice et des promenades en voiture sont les plus courantes chez les chiens. Cependant, un chien peut aussi avoir peur ou de monter les escaliers.

Votre chien est peut-être tombé dans des escaliers dans le passé ou alors il ou s’est battu avec un autre animal dans cet environnement ? Une expérience aussi intense ne s’oublie pas : l’animal associe l’élément (escaliers) à la douleur.

3. Un comportement appris

Bien que cela semble ironique, ce sont parfois les maîtres eux-mêmes qui apprennent à un chien à avoir peur des escaliers. Par exemple, le chien peut être banni du deuxième étage de la maison la nuit, il a même sans doute été puni pour avoir essayé. Le chien peut alors développer la peur des escaliers.

4. Une condition médicale

Le chien peut ne pas être capable de monter physiquement les escaliers au-delà des mécanismes de peur et de phobie. L’arthrite, la dysplasie de la hanche, une blessure à l’un des membres et de nombreuses autres conditions peuvent déclencher beaucoup de douleur chez un chien à l’heure de fournir des efforts exigeants.

Dans certains contextes, les chiens n’ont pas peur des escaliers, mais ils ne les montent pas à cause de la douleur que cela leur cause.

Peur des escaliers : les solutions possibles

Tenir le chien dans vos bras chaque fois que vous sortez est tentant – surtout s’il est petit – mais ce n’est jamais la solution à long terme. Avec l’aide d’un éducateur canin, vous pouvez appliquer les techniques suivantes pour résoudre ce problème :

  1. Contre-conditionnement : Le contre-conditionnement consiste à entraîner un animal à afficher un comportement différent de sa réaction actuelle à un stimulus. Essayez de rapprocher le chien des escaliers avec des jouets et des friandises et récompensez-le chaque fois qu’il descend ou monte les marches. Ainsi, la « peur » se transformera en « bien-être ».
  2. Désensibilisation : cette technique est directement liée à la précédente. Habituez petit à petit votre chien. Récompensez-le d’abord pour avoir atteint les escaliers, puis pour avoir monté une marche, et ainsi de suite.
  3. Patience : ces techniques peuvent ne pas fonctionner les premiers jours. Ne grondez pas le chien et ne le faites pas se sentir mal à propos de sa peur, car cela ne fera que renforcer le sentiment négatif qu’il associe déjà aux escaliers.

Une bonne technique consiste à combiner le contre-conditionnement et la désensibilisation à l’heure du repas. Si vous avez des escaliers à la maison, la meilleure chose à faire est de placer le bol de nourriture de plus en plus près des escaliers.

Si votre chien mange sans crainte, mettez sa gamelle sur la première marche, puis au fur et à mesure des jours, placez la gamelle une marche plus haute. Ainsi, le chien surmontera sa peur avec une incitation alimentaire.

Un chien qui monte les escaliers.

En somme…

Pour un chien, la peur de monter les escaliers est une peur relativement courante, mais elle peut être corrigée. Avec des techniques comportementales adaptées, le chien cessera d’associer cet élément à un danger et pourra sortir se promener sans problème.

Cependant, si votre chien montre des signes de douleur extrême en montant les escaliers et est réticent à l’activité, il se peut qu’il souffre d’une affection sous-jacente, laquelle doit être traitée. Dans ces cas, ne l’encouragez pas à monter les escaliers et emmenez-le chez le vétérinaire dès que possible.

Cela pourrait vous intéresser ...
5 conseils pour promener votre chat
My AnimalsLisez-le dans My Animals
5 conseils pour promener votre chat

Si vous tenez compte de ces conseils lorsque vous promenez votre chat domestique, vous vous assurez une expérience saine et sûre.