Après l'accouchement, quand une chatte entre-t-elle en chaleur ?

Si l'on ne dispose pas de suffisamment d'informations sur les chaleurs post-partum chez les chats, la vie de la mère peut être mise en danger. Découvrez ici pourquoi.
Après l'accouchement, quand une chatte entre-t-elle en chaleur ?

Dernière mise à jour : 16 juin, 2021

Si votre chatte vient d’avoir des petits et que vous voulez éviter que cela ne se reproduise, vous vous êtes sûrement demandé comment fonctionnent les chaleurs après l’accouchement chez les chats. Le cycle de reproduction de ces animaux est très différent de celui des humains, il est donc nécessaire de bien se renseigner.

Connaître la reproduction du chat est essentiel. Et ce, car des sources professionnelles telles que la Fondation Affinity affirment que les taux d’abandon les plus élevés chez les félins se produisent pendant les périodes de chaleurs.

Malheureusement, certains tuteurs ne savent pas comment gérer cette situation et optent pour la pire option possible. C’est pourquoi nous vous invitons à découvrir ici le fonctionnement de ce mécanisme chez les chats.

La reproduction chez le chat

Tout d’abord, il convient de noter que les chattes sont des animaux polyestriques saisonniers. Cela signifie qu’elles présentent divers œstrus ou chaleurs phases au cours desquelles la femelle est réceptive au niveau reproducteur – tout au long de l’année, répartis sur une saison spécifique. En général, les femelles sont prêtes pour la fécondation entre février et août.

Chaque chaleur ou oestrus a une durée variable, mais la moyenne est de 6 jours, comme l’indiquent des sources vétérinaires. Si la femelle n’est pas fécondée par un ou plusieurs mâles à ce moment, quelques jours s’écouleront pendant lesquels la capacité réceptive sera nulle. Entre les deux stades, on estime que chaque cycle oestral dure de 1 à 6 semaines, avec une moyenne de 3 semaines.

Les chats ont besoin de stimulation

Il est à noter que cette espèce est guidée par des paramètres d’induction de l’ovulation. Cela signifie que c’est l’acte de reproduction mécanique qui induit la libération des ovules – pas comme chez l’homme. La plupart des femelles ont besoin de 3 à 4 rencontres avec des mâles pour commencer à ovuler et tomber enceintes.

La chatte est un animal polyestrique saisonnier, puisqu’elle entre en chaleur tous les 21 jours en moyenne certains mois de l’année.

Une chatte enceinte allongée sur un fond blanc.

La chatte peut-elle être en chaleur après l’accouchement ?

Le temps de gestation d’une chatte est variable, mais la moyenne se situe entre 9 semaines (63 jours) et 10 semaines (70 jours). Une fois qu’elle a accouché, la chatte sera épuisée et aura besoin de temps pour récupérer. De plus, vous devez garder à l’esprit qu’elle doit allaiter ses chatons pendant 6 à 8 semaines, une tâche ardue qui demande beaucoup d’énergie.

Dans tous les cas, nous ne pouvons pas perdre de vue le fait que les chats domestiques et autres animaux de compagnie restent des animaux sauvages. Pour cette raison, leur principal objectif est d’avoir autant de progénitures que physiquement possible sans avoir à mettre leur vie ou celle de leur progéniture en danger.

En d’autres termes, la réponse est oui ! Après l’accouchement, la chatte peut de nouveau entrer en chaleur.

Combien de temps faut-il à une chatte pour avoir des chaleurs après l’accouchement ?

Contrairement à la croyance populaire, une chatte peut tomber enceinte alors qu’elle prend soin de ses petits. Comme l’indiquent certains documents professionnels, environ 4 semaines après le sevrage, la femelle est capable de tomber enceinte si elle est stimulée et si c’est encore la saison de reproduction.

Si l’on tient compte du fait que le sevrage a lieu environ 8 semaines maximum après l’accouchement, on peut estimer que la femelle sera de nouveau sexuellement active environ 12 semaines après l’accouchement. De plus, étant donné qu’elle a déjà été stimulée lors de rapports sexuels antérieurs, il peut être encore plus facile pour elle de retomber enceinte.

Comment empêcher une chatte de tomber enceinte après l’accouchement ?

À moins que le chat ne soit de race pure ou que vous ayez en tête des programmes d’élevage – qui doivent être approuvés – il n’y a aucune raison pour qu’un chat ait plus de progéniture. Comme l’indique le Journal of the American Veterinary Medical Association, dans la nature, le taux de mortalité des chatons avant ou après l’accouchement est de 6 à 12 %.

Pour chaque chaton qui meurt avant de naître, les chances que la chatte meure aussi augmentent de façon exponentielle. Un fœtus coincé à l’intérieur du placenta peut causer de graves problèmes de santé chez la mère, tels que des infections systémiques ou des hémorragies internes. Par conséquent, la meilleure chose à faire est de stériliser l’animal.

Même dans le cadre d’un programme d’élevage, il faut veiller à ne pas croiser un chat trop de fois et éviter la reproduction entre membres d’une même famille, même éloignés. Tout cela favorise les maladies congénitales chez la future progéniture.

Est-il possible de stériliser une chatte qui allaite ?

Il existe une fausse idée préconçue selon laquelle une chatte récemment stérilisée cesse de s’occuper de ses petits. Cela n’est pas du tout vrai : le comportement et l’instinct maternel ne sont pas dictés uniquement par les ovaires – des structures qui sont extirpées pendant la procédure.

Par ailleurs, la principale hormone qui favorise l’allaitement est l’ocytocine, qui est produite dans les noyaux de l’hypothalamus (cerveau). Pour cette raison, il n’y a aucune raison de croire qu’un chat stérilisé produira moins de lait qu’un chat sexuellement actif.

Les vétérinaires préfèrent parfois attendre avant de réaliser l’opération, mais uniquement parce que les glandes mammaires de la chatte peuvent rendre difficile l’ablation des ovaires.

La chaleur après l'accouchement chez le chat est-elle possible ?

Les chaleurs après l’accouchement impliquent une responsabilité

Les chaleurs chez les chattes après l’accouchement sont possibles, et par conséquent, il sera de la responsabilité du tuteur d’empêcher que cela ne se reproduise. La première étape est toujours de limiter les sortie du chat à l’extérieur de la maison, mais pour éviter toute mauvaise surprise, la stérilisation est l’option définitive recommandée dans tous les cas.

Selon des études de la revue Nature Communications, les chats errants tuent 22,3 milliards de petits mammifères chaque année aux États-Unis. Si nous voulons conserver la biodiversité qui nous entoure, il est nécessaire de garder les animaux de compagnie sous contrôle au niveau de la reproduction.

Cela pourrait vous intéresser ...
Pourquoi mon chat ne ronronne-t-il pas ?
My Animals
Lisez-le dans My Animals
Pourquoi mon chat ne ronronne-t-il pas ?

Le ronronnement des chats est l'une de leurs plus grandes caractéristiques, mais tous ne l'émettent pas. Découvrez ici pourquoi votre chat ne ronro...



  • Nutter, F. B., Levine, J. F., & Stoskopf, M. K. (2004). Reproductive capacity of free-roaming domestic cats and kitten survival rate. Journal of the American Veterinary Medical Association, 225(9), 1399-1402.
  • Loss, Scott R.; Will, Tom; Marra, Peter P. (2013). “The impact of free-ranging domestic cats on wildlife of the United States”. Nature Communications. 4: 1396. doi:10.1038/ncomms2380. PMID 23360987
  • Estrus cycle in cats, VCAHospitals. Recogido a 10 de junio en https://vcahospitals.com/know-your-pet/estrus-cycles-in-cats
  • Little, S. E. (2012). Female reproduction. The Cat, 1195.
  • McIntyre, R. L., Levy, J. K., Roberts, J. F., & Reep, R. L. (2010). Developmental uterine anomalies in cats and dogs undergoing elective ovariohysterectomy. Journal of the American Veterinary Medical Association, 237(5), 542-546.