5 types de camouflage animal

Le camouflage est d'une grande importance pour la survie des animaux et est un excellent outil de sélection naturelle. Ses différentes formes de manifestation confirment sa valeur.
5 types de camouflage animal

Dernière mise à jour : 26 mai, 2021

Le camouflage est une forme d’adaptation qui permet aux animaux possèdant cette capacité de passer inaperçus. Ils évitent ainsi d’être détectés ou reconnus, en ressemblant à l’environnement ou à un objet inanimé dans leur habitat.

Il est surprenant de voir toutes les formes de camouflage qui existent chez les animaux. La sélection naturelle favorise les adaptations les plus étranges et les plus spécifiques de chaque écosystème. Nous vous invitons à découvrir ici 5 types de camouflage animal.

Pourquoi les animaux se camouflent-ils ?

L’un des facteurs sélectifs les plus puissants de la nature est la prédation. Le camouflage, quant à lui, apporte une plus grande survie ou de meilleures opportunités en matière de nourriture, car les animaux s’en servent aussi pour se cacher de leurs proies.

Nous pouvons ainsi dire que le camouflage est utilisé à des fins défensives et agressives. C’est ce que nous expliquent les chercheurs Martin Stevens et Sami Merilaita.

Un bon exemple de ce phénomène sont les oiseaux du genre Caprimulgus. Ces oiseaux se camouflent en ressemblant à l’environnement où ils se reposent pendant la journée afin de ne pas être vus par d’éventuels prédateurs, comme l’explique l’Université de Exeter.

Les différents types de camouflage

Un animal difficile à détecter est dit cryptique. Et il existe de nombreuses formes de camouflage dans la nature. 

Parmi les différents types, nous trouvons la ressemblance avec l’environnement,  la bioluminescence qui masque les ombres générées dans les environnements aquatiques ou encore la décoration du corps avec des objets de l’environnement – feuilles et branches  – comme le font certains crabes, insectes et escargots.

1. Ressembler à l’environnement, l’un des types de camouflage 

L’apparence de l’animal coïncide généralement avec la couleur, la légèreté et les motifs d’un ou plusieurs environnements. Le calmar est un bon exemple, car il peut changer son apparence pour correspondre à l’arrière-plan. Il peut également varier sa forme pour ressembler à une algue ou à une pierre, par exemple.

Les insectes foliaires sont un autre exemple clair de camouflage mimétique dans le règne animal.

Une forme de camouflage.

2. L’ombre inversée

L’ombre inversée porte également le nom de loi de Thayer. Selon la BBC, l’artiste américain Abbott Handerson Thayer a été la première personne à étudier, puis à décrire et illustrer ce type de coloration. 

Ce type de camouflage réduit le contraste des animaux qui sont plus foncés dans la partie supérieure de leur corps au moyen de la lumière. L’animal paraît ainsi plus plat. 

Un requin à nageoires courtes.

3. Une coloration perturbatrice

Cette forme de camouflage se caractérise par un ensemble de marques qui créent l’apparence de fausses frontières ou limites, rendant ainsi difficile la détection d’un animal : il est difficile de détecter le contour de son corps. L’oiseau podarge papou et la vipère de Lataste ont recours à cette forme de camouflage. 

Un type de camouflage.

4. La fusion des couleurs par le mouvement

Ce phénomène se produit lorsque des marques – telles que des rayures – s’estompent pendant le mouvement pour correspondre à la couleur et à la clarté de l’environnement. Cela empêche l’animal d’être détecté lorsqu’il se déplace.

Un groupe de zèbres.

5. La transparence, l’une des formes de camouflage 

Lorsque le corps d’un animal – ou une partie de celui-ci – est transparent, cela réduit la probabilité qu’il soit détecté. Cette fonctionnalité semble être le camouflage idéal, car la dissimulation ne dépend pas du fond ou du comportement. Les grenouilles de verre sont un bon exemple. 

Un autre type de camouflage similaire à celui-ci est le camouflage miroir. Certains animaux ont un corps qui réfléchit la lumière, comme le miroir d’une coiffeuse. Les sardines sont un exemple.

Une grenouille de verre avec ses œufs.

Toutes ces formes de camouflage sont la preuve vivante de l’importance pour les animaux d’éviter d’être des proies ou de devenir des proies ; les facteurs de sélection les plus importants dans la nature. Très souvent, la couleur d’un être vivant peut faire la différence entre la vie et la mort.

Cela pourrait vous intéresser ...
5 animaux qui ne mangent que des fruits
My AnimalsLisez-le dans My Animals
5 animaux qui ne mangent que des fruits

Les créatures frugivores sont des animaux dont le régime alimentaire est basé sur les fruits. Découvrez ici 5 espèces qui ne mangent que des fruits.