La danse des abeilles pour trouver leur nourriture

18 octobre, 2020
La danse des abeilles correspond à la manière dont ces insectes localisent la nourriture et communiquent la localisation à leurs coéquipières.

Comment les abeilles localisent-elles leur nourriture ? C’est une question qui intriguent les naturalistes depuis des siècles. En effet, la communication entre de nombreux animaux reste encore un secret pour les éthologues. Il y a peu de temps, on a découvert la danse des abeilles.

Il s’agit d’un système complexe de communication à travers des mouvements du corps. Lisez la suite de l’article pour en savoir davantage autour de ce comportement à la fois curieux et sophistiqué.

La danse des abeilles: le langage secret

Les abeilles qui produisent le miel (Apis mellifera) sont des insectes dotés d’une structure sociale complexe. Vivant dans les ruches, elles se nourrissent du nectar des fleurs qu’elles trouvent dans la nature. C’est pourquoi, elles jouent un rôle clé dans la pollinisation des écosystèmes et le maintien de la flore.

La “danse des abeilles” fait référence à un système de communication complexe que possèdent les abeilles ouvrières pour transmettre au reste du nid la direction et la distance des fleurs qu’elles trouvent dans leurs recherches. Cela se fait par un ensemble de mouvements et de “tortillements” du corps.

La danse elle-même se base sur deux principes : l’angulation et la durée. L’angulation indique la direction de la nourriture en fonction du soleil et la durée de la danse indique la distance. Dans cet article, nous passerons en revue ces deux concepts.

Découvrez la danse des abeilles.

Les types de danse des abeilles

Pour simplifier, il existe deux types de danse des abeilles: une danse en rond et une danse avec des tortillements. Lorsqu’une source de nourriture se situe à moins de 50 mètres de la ruche, l’abeille réalise une danse en rond. Puis, la durée de la danse indique la distance par rapport à la source de nourriture, mais sans spécifier la direction.

Ensuite, la danse avec des tortillements a lieu quand l’abeille a trouvé une source de nourriture à plus de 150 mètres. L’abeille ouvrière qui effectue la danse vole en ligne droite, puis revient en demi-cercle au point de départ, avant de réaliser un mouvement opposé et symétrique.

Tout en effectuant le mouvement central, le corps de l’abeille pratique un “tortillement” d’un côté à l’autre. En même temps, elle émet un son à basse fréquence. La distance du moment du tortillement est une indication approximative de la distance des fleurs.

L’angle marque la direction

Comme vous avez pu le constater, la représentation de la distance à laquelle se trouvent les fleurs est assez simple. Cependant, comprendre comment les abeilles communiquent la direction dans laquelle se trouve la nourriture est légèrement plus complexe.

Les abeilles utilisent l’essaim comme une carte pour représenter les environs de la ruche. L’angle adopté par l’abeille par rapport à la verticalité du nid est la clé. Si l’abeille souhaite indiquer que les fleurs se situent dans la direction du soleil, elle réalisera la danse du tortillement dans la direction du toit de l’essaim et vice versa.

Par ailleurs, si la direction est un angle précis, disons 60 degrés à l’ouest du soleil, l’abeille prendra en compte cet angle par rapport à la verticale du nid. Ainsi, ces insectes ailés connaissent la direction de leur nourriture grâce à une danse relativement complexe.

Une recherche patiente et interrompue

Ce système fut découvert par l’éthologue autrichien Karl Von Frisch, un chercheur réputé dans ces insectes, et qui a commencé à travailler dans les années 30. Mais, après l’arrivée au pouvoir du parti nazi en Allemagne, il fut écarté de ses responsabilités en raison de son ascendance juive.

Malgré cela, en raison d’une terrible infestation sur les ruches en Bavière, il fut appelé pour tenter de la stopper. Cela lui a donc permis de poursuivre ses recherches. Finalement, après des efforts acharnés, il est parvenu à démontrer ce mécanisme qui lui a valu le prix Nobel de Physiologie en 1973.

Peut-on communiquer avec les abeilles ?

Maintenant que nous savons comment fonctionne la danse des abeilles, nous pouvons explorer certaines possibilités qui s’ouvrent. L’une d’elles consistent à communiquer avec les abeilles. Autrement dit, d’imiter leur danse afin de savoir si elles seraient capables de l’interpréter correctement.

Un groupe de chercheurs de l’université d’Harvard a commencé à travailler avec RoboBee, un petit robot en forme d’insecte.

Cet appareil est très utile pour la saisie de données environnementales grâce à sa petite taille et sa polyvalence. A cette occasion, il fut utilisé pour analyser le comportement animal. RoboBee fut effectivement introduit dans une ruche et a ensuite imité la fameuse danse.

Les abeilles dansent pour trouver leur nourriture.
La danse des abeilles schématisée

Comme les chercheurs l’espéraient, un groupe d’abeilles est apparu juste à l’endroit indiqué par la danse du robot.La technologie nous permet donc d’en apprendre davantage sur les animaux, et même de communiquer avec eux.

https://es.wikipedia.org/wiki/Danza_de_la_abeja

https://es.wikipedia.org/wiki/Karl_von_Frisch

Frisch, K. V. (1950). Bees: their vision, chemical senses and language (No. QL568. A6 F62).