Poule polonaise : soins et élevage

La poule polonaise est une race unique en son genre, aussi frappante qu'élégante. Prendre soin d'elle n'est pas facile et ce n'est pas un bon oiseau pondeur. Il faut donc y réfléchir à deux fois avant d'acquérir un tel spécimen.
Poule polonaise : soins et élevage

Dernière mise à jour : 22 mai, 2021

Que ce soit à cause de la couronne de plumes qui orne sa tête ou à cause de son origine inconnue, la poule polonaise est une race très appréciée. Malgré son nom, on pense que cet oiseau domestique est originaire des Pays-Bas et qu’il provient d’une race ancienne, apportée sur le continent par les Mongols.

Son trait le plus caractéristique, la couronne de plumes, peut poser problème. Parfois, elle est si longue qu’elle empêche l’oiseau d’avoir une vision correcte, ce qui pourrait entraîner des comportements anormaux. Dans les lignes suivantes, découvrez plus de curiosités sur cette race de poule.

Les caractéristiques de la poule polonaise

La poule polonaise est une race de poule européenne, bien connue pour sa crête caractéristique en forme de « V ». Dans la plupart des cas, cette caractéristique différentielle est masquée par la spectaculaire couronne de plumes qu’elle porte.

D’origine inconnue, on pense que cette poule est apparue aux Pays-Bas, à cause des légendes la concernant et à cause de son nom. En effet, le terme « polonais » peut dériver du vieux mot hollandais « pol », qui signifie tête ou sommet. Et ce, en raison du crâne particulier de ces oiseaux.

L’os du crâne de la poule polonaise a une saillie significative, ce qui donne à la cavité crânienne un aspect voûté, vue de l’intérieur. Cette région, bien que bien ossifiée, est très fine, donc le moindre coup ou même le baiser d’une autre poule pourrait causer de graves problèmes neurologiques chez l’oiseau.

Il existe d’ailleurs une blessure bien documentée propre à cette race, connue sous le nom de “cou tordu”. Bien qu’elle soit plus courante lors du développement incorrect d’embryons, certaines lésions cérébrales peuvent provoquer ce syndrome neurodégénératif, qui empêche l’animal de positionner correctement som cou, et même de marcher.

Par ailleurs, si autrefois ces oiseaux étaient utilisés comme oiseaux pondeurs, ils sont aujourd’hui des oiseaux d’exposition célèbres. Ils ont un corps assez long et aiment se tenir debout. En ce qui concerne la couleur du plumage, la race est acceptée dans une grande variété de couleurs.

Une poule.

Les soins à prodiguer

La poule polonaise est un oiseau aux exigences et aux besoins d’entretien élevés. Cela est dû à sa crête de plumes, qui est un endroit idéal pour le développement des poux et des acariens.

Un examen doit donc être effectué régulièrement. Ce n’est qu’alors que tout signe de parasites externes pourra être détecté et stoppé, avant qu’il ne devienne une infestation grave.

Encore une fois, en raison de la crête à plumes, des précautions particulières doivent être prises avec les yeux. Les plumes étant si longues, elles peuvent pénétrer dans les yeux de l’animal et provoquer une irritation. Dans les cas les plus graves, l’animal peut souffrir d’une conjonctivite et même d’une perforation ou d’un ulcère.

Enfin, cette crête à plumes peut aussi gêner la vision de la poule. C’est pourquoi il est recommandé de placer la mangeoire et l’abreuvoir au même endroit et de ne jamais les déplacer.

Bien que couper les plumes ne suppose aucun problème, cela n’a pas de sens. Étant des oiseaux d’exposition, ils perdraient tout leur attrait.

Les plumes peuvent, en revanche, être attachées ensemble avec un élastique, afin que l’animal puisse bien voir tout en gardant ses plumes. Bien entendu, la queue de cheval ne doit pas être trop serrée, car elle pourrait irriter la peau.

Un enclos pour la poule polonaise

La poule polonaise semble mieux vivre dans des enclos fermés. Ceux-ci sont beaucoup plus sûrs, car l’oiseau sait où trouver tout ce dont il a besoin et il ne risque pas de se perdre.

En raison du manque de vision, il est très facile pour l’animal de s’éloigner et de ne pas savoir ensuite comment revenir. Si elle se perd et ne parvient pas à retrouver son chemin, la poule paniquera.

Cependant, beaucoup de poules n’ont aucun problème à vivre dans la nature. Comme pour beaucoup d’autres choses, cette capacité varie d’un spécimen à un autre.

Enfin, comme pour la crête de plumes, il est important d‘inspecter l’enclos en vue d’éviter la prolifération d’acariens et de poux. Les oiseaux se développent beaucoup mieux dans des environnements propres, quelles que soient la race et l’espèce.

Reproduction et ponte des œufs

Si vous voulez que la poule polonaise ponde des œufs pour votre consommation, vous devez choisir une bonne lignée. Cependant, la ponte des œufs est très variable et jamais constante. Par conséquent, si vous ne voulez que des poules pondeuses, il est préférable de choisir une autre race.

Ces poules pondent en moyenne 150 œufs par an, mais ils éclosent rarement. Ainsi, pour élever des poules polonaises, un incubateur électrique est nécessaire  ù la progéniture peut se développer sans soins maternels.

Une poule polonaise dans le domaine.

En somme, la poule polonaise n’est pas une race adaptée à tout le monde, car son plumage nécessite des soins constants. Cependant, si vous voulez l’avoir comme animal de compagnie, ce sera un excellent compagnon avec beaucoup de personnalité. Comme les autres poules, ce sont des oiseaux audacieux, amicaux et affectueux.

Cela pourrait vous intéresser ...
Découvrez six parents exotiques des poules
My AnimalsLisez-le dans My Animals
Découvrez six parents exotiques des poules

Même s'il s'agit d'espèces peu connues, les parents exotiques des poules partagent de nombreuses caractéristiques avec ces dernières.