Les chiens qui se désintéressent de leur maître lorsqu'ils sortent dans la rue

26 août, 2020
La rue peut être un endroit avec beaucoup d'odeurs et de distractions différentes. Dans un état d'excitation, il est peu probable que notre chien s'intéresse à nous.

De nombreux gardiens reconnaissent que leurs chiens sont très calmes et obéissants à la maison, mais lorsqu’ils mettent une patte dans la rue, ils cessent d’y prêter attention et perdent même tout intérêt pour eux. Nous vous montrons ici tous les indices que vous devez connaître sur le sujet.

Pourquoi certains chiens se désintéressent-ils de leur maître lorsqu’ils sortent dans la rue ?

La rue est un espace ouvert plein d’odeurs, de bruits, d’autres personnes, de chiens, de véhicules, de vélos… Ce sont autant de stimuli pour un chien, surtout si ses promenades ne sont pas comme elles devraient l’être. Dans ces conditions de nervosité et de distraction, il est difficile pour le chien de se décider à vous écouter.

Conseils pour une bonne promenade

Dans un état de calme, il lui est plus facile de diriger son attention sur nous et le chien peut s’entraîner à rester assis à un endroit, à aller à notre appel ou à rester calme en présence d’autres chiens et de passants.

Pendant la promenade, les chiens peuvent tirer sur la laisse.

 

Pour éviter que les promenades ne soient un moment de stress et d’excitation au lieu d’un moment de détente et de loisirs pour l’animal, vous pouvez suivre les conseils suivants :

Augmenter la durée ou la fréquence des promenades en fonction du chien que vous avez

Il n’y a pas de durée standard pour tous les chiens. Le temps dont ils ont besoin dépendra de leur taille, de leur âge, de leur énergie… Idéalement, environ trois promenades par jour et une promenade plus longue, où le chien est libre d’explorer et de sentir.

À cela s’ajoutent les promenades dans le parc, l’exercice physique, les jeux d’odeurs à la maison… Tout le nécessaire pour bouger, libérer de l’énergie et que l’animal apprécie quotidiennement.

Amélioration du matériel de promenade

Des laisses extrêmement courtes (comme celles utilisées habituellement pour les grands chiens) empêchent le chien de baisser la tête et de sentir, ce qui rend impossible pour l’animal de se détendre et d’explorer son environnement. Marcher indéfiniment avec le maître exerce physiquement mais pas mentalement l’animal.

Le chien doit être capable d’interagir avec les objets de l’environnement. Le sens de l’odorat est surdéveloppé chez ces animaux, de sorte que leur permettre de sentir et de reconnaître des objets est nécessaire à la stimulation émotionnelle et mentale de l’animal.

Les laisses les plus recommandées sont celles en nylon résistant de trois ou cinq mètres, avec lesquelles le chien peut vraiment profiter de sa promenade et interagir avec les autres de son espèce sans maintenir une tension constante. Elles sont spécialement conçues pour les espaces ouverts tels que la campagne ou le parc.

Si les promenades sont destinées à une destination spécifique comme le vétérinaire ou simplement dans les rues de la ville, où il y a moins d’espace et plus de monde, vous pouvez utiliser une laisse d’un mètre qui permet à votre chien une certaine liberté de mouvement, mais c’est vous qui menez la marche.

Pratiquer le calme à l’extérieur

Il est tout aussi important pour un chien de rester calme à l’intérieur qu’à l’extérieur. Évidemment, c’est plus difficile à l’extérieur, mais vous pouvez vous entraîner peu à peu à la fin des promenades, lorsque l’animal a libéré son énergie.

Il suffit de s’asseoir avec lui dans un endroit calme et de l’inviter à se détendre comme si vous étiez chez vous sur le canapé.

Petit à petit, vous augmenterez le temps pendant lequel l’animal peut se détendre à l’extérieur.

Les chiens en promenade.

Entraînez vos chiens à entrer et à sortir de la maison

En suivant les conseils ci-dessus, vous pouvez prévenir l’état d’excitation et de distraction que la rue provoque chez votre chien. Avec le temps, vous constaterez que son comportement est moins tendu et vous pourrez réussir à attirer son attention.

Une autre étape consiste à s’entraîner également en dehors de la maison, lorsque les niveaux d’excitation ont diminué. Vous pouvez commencer par des commandes simples comme “assis” ou “reste” et passer à des commandes plus difficiles. N’oubliez pas de toujours utiliser le renforcement positif et de récompenser l’animal lorsqu’il accomplit une action.

Il est important que vous continuiez à renforcer ces actions au fil du temps afin de ne pas les oublier. L’apprentissage devrait être une chose quotidienne.

Il faut surtout beaucoup de patience, car ce processus peut prendre des semaines ou des mois. Les changements sont progressifs et peut-être lents, mais cela peut être une solution pour les chiens qui perdent tout intérêt pour leur maître dans la rue.

Néanmoins, si vous estimez qu’une aide professionnelle est nécessaire, vous pouvez toujours vous adresser à un dresseur de chiens pour résoudre des problèmes de comportement.

 

  • Habla con ellos. Educación y Adiestramiento Canino.
  • Wakyma. Mi perro no me hace caso, ¿qué puedo hacer?
  • Wakyma. Problemas en el adiestramiento de perros.