Les soins à prodiguer au lévrier espagnol

Comme toutes les races de chiens, le lévrier espagnol a besoin de soins communs à tous les chiens, ainsi que de certains soins spécifiques liés à ses propres caractéristiques. Découvrez-les ici !
Les soins à prodiguer au lévrier espagnol

Dernière mise à jour : 20 octobre, 2021

Le lévrier espagnol est une race de chien admirée par de nombreuses personnes pour sa beauté, son obéissance et son caractère affectueux. Quiconque adopte un lévrier espagnol ne le regrettera pas.

Malheureusement, c’est aussi un chien très maltraité et délaissé par des maîtres cruels qui souhaitent avoir un chien pour la course ou la chasse et qui n’hésitent pas à s’en débarrasser lorsqu’ils estiment que leur animal ne leur « sert » pas.

Ceux qui prennent vraiment soin de ce chien trouvent en lui un fidèle compagnon avec qui partager de nombreuses années d’amitié. Poursuivez donc votre lecture pour tout savoir sur cette race de chiens !

Les caractéristiques du lévrier espagnol

Le lévrier espagnol est originaire d’Espagne, comme son nom l’indique. C’est un chien de grande taille, qui peut mesurer au garrot entre 60-68 centimètres de haut pour les femelles et 62-70 centimètres de haut pour les mâles.

Il a un corps musclé mais très mince, ce qui lui donne un aspect très léger. Cette race se distingue d’ailleurs par son agilité et sa vitesse. Ses pattes sont fines mais puissantes.

Sa tête est proportionnée au reste de son corps, allongé, sec et maigre. Il a de petits yeux en amande et des oreilles triangulaires et hautes. Son dos est légèrement cambré, ce qui donne de la souplesse à sa colonne vertébrale.

Quant à son pelage, il est dense, court, lisse et fin, bien qu’il existe une variété à poils durs et mi-longs au niveau des moustaches, de la barbe et du haut des sourcils. Concernant sa couleur, toutes les couleurs sont possibles, mais les couleurs sombres, tigrées, les tons roux ou cannelle sont les plus communes.

En matière de caractère, il faut souligner sa timidité, c’est pourquoi la socialisation est particulièrement importante avec un lévrier espagnol. Mais il est par nature gentil, doux et affectueux envers ceux qui gagnent sa confiance. De plus, c’est un chien qui n’aboie que très peu.

Un lévrier espagnol couché.

Les soins à prodiguer au lévrier espagnol

Parmi les soins les plus élémentaires à prodiguer au lévrier espagnol, figurent le respect de son calendrier de vaccination, son déparasitage interne et externe correct et les visites régulières chez le vétérinaire. Ces procédures sont particulièrement importantes pendant les premiers mois de la vie.

En plus de cela, dès que l’animal rejoint sa nouvelle famille, une puce électronique doit être implantée sous sa peau. N’oubliez pas que c’est un chien qui peut courir à grande vitesse. Il peut donc facilement se perdre s’il a peur.

Le repos du lévrier espagnol

Le lévrier espagnol aime profiter de son repos. Il est capable de se reposer 18 heures par jour entre rêves profonds, sommeil et moments de détente dans lesquels il est pleinement éveillé. C’est pourquoi, malgré sa taille, il peut parfaitement s’adapter à un appartement qui n’est pas excessivement grand. Ce chien est très calme.

Pour son repos, l’idéal est de doter le chien d’un lit large, épais et moelleux. Cela lui offrira un plus grand confort en position allongée et ses vos os ne souffriront pas de la dureté du sol. Déposez-y une couverture que le lévrier peut déplacer à sa guise.

Exercices et promenades

Les promenades font partie des soins les plus importants à prodiguer au lévrier espagnol. Ses jambes longues et fines lui permettent de courir à grande vitesse, à plus de 60 km/h. Il est considéré comme le deuxième chien le plus rapide au monde, seulement dépassé par le lévrier anglais.

Pour cette raison, ce chien a besoin d’environ 3 promenades quotidiennes dans des endroits où il peut courir librement, bien qu’avec un certain contrôle. Dans des espaces ouverts inconnus, il est préférable de le promener attaché, car il peut ne pas répondre aux appels et peut facilement se perdre.

Au-delà des promenades et des courses contrôlées, le lévrier est un animal calme, il n’a donc pas besoin d’une activité physique très intense.

Le collier utilisé pour la promenade du lévrier doit lui être spécifique en raison de la forme de son cou. Si vous lui mettez un collier normal, il pourra l’enlever facilement, car sa tête est aussi étroite et allongée que son cou.

Il existe un collier adapté à son anatomie : il d’un collier anti-évasion à anneau double de type Martingale, à ne pas confondre bien entendu avec les colliers suspendus ou semi-étrangleurs. Un harnais de sécurité peut également être une bonne idée ; le harnais est généralement beaucoup plus confortable pour un chien.

Besoins sociaux

Le lévrier espagnol est un chien très sympathique qui aime passer du temps avec sa famille et les autres chiens. Il a beaucoup de patience avec les enfants, ce qui en fait un compagnon idéal pour eux.

Étant un chien très affectueux et sensible, il ne supporte pas du tout la solitude. Il peut souffrir d’angoisse de séparation, un problème qui doit être traité dès que possible.

Dans le cas où, en raison de la situation personnelle des maîtres, le lévrier espagnol devra passer beaucoup de temps seul, il est recommandé qu’il y ait un autre animal de compagnie à la maison, en particulier un autre chien. En raison de ses gènes de chasseur, un lapin n’est peut-être pas le meilleur choix.

La plupart des soins du lévrier sont simples.

L’éducation du lévrier espagnol

Son éducation devrait commencer dès son arrivée à la maison. Bien qu’il s’agisse d’un animal très intelligent, vous devez faire preuve de patience s’il a été abandonné ou maltraité avant l’adoption, car cela peut prendre un certain temps avant qu’il vous fasse confiance.

Son apprentissage doit se dérouler dans le cadre d’une éducation positive. Par ailleurs, s’il s’agit d’un chien adulte qui n’a pas été socialisé lorsqu’il était chiot, il faut l’introduire petit à petit dans différents environnements et circonstances.

Alimentation

Pour nourrir le lévrier espagnol, l’idéal est d’utiliser des aliments de la plus haute qualité. Ceux-ci doivent être adaptés aux étapes de la vie du chien (junior, adulte ou senior) et être spécifiques aux grands chiens.

Les portions sont généralement petites, puisque le lévrier doit maintenir un poids adéquat pour ne pas être en surpoids et pour que ses articulations et ses os restent en bonne santé.

Pour connaître la quantité exacte de nourriture, il faut suivre les indications qui figurent sur l’emballage. Vous pouvez également demander l’avis de votre vétérinaire de confiance ou d’un expert en nutrition canine.

Comme tout chien, il devra avoir à sa disposition une gamelle d’eau et une gamelle de nourriture. Ces éléments doivent être situés à une hauteur moyenne pour son confort et pour prévenir les blessures cervicales et les problèmes gastriques typiques des grands chiens.

Toilettage et bain du lévrier espagnol

Ayant un pelage court, fin, lisse et un peu dense, il n’est pas nécessaire de le brosser tous les jours. Un brossage tous les 2-3 jours pour éliminer les poils morts et la saleté de surface sera suffisant. Pour ce faire, optez pour une brosse en caoutchouc souple pour ne pas lui abîmer la peau.

Quant aux bains, si les chiens n’en ont généralement pas besoin, dans le cas du lévrier espagnol, ce besoin est moindre. En effet, comme il n’a pas beaucoup de graisse, son odeur corporelle n’est pas aussi forte que celle des autres races.

Par conséquent, les bains ne seront nécessaires que lorsque le chien est vraiment sale. Pour effectuer cette tâche, vous devez utiliser un shampoing spécifique pour chien et faire très attention au séchage, car le chien peut avoir très froid lorsqu’il est mouillé et finir par tomber malade.

Ce chien ne supporte pas du tout les températures extrêmes, ni très froides ni très chaudes. Pour cette raison, aussi bien en hiver qu’en été, il doit faire l’objet de certaines attentions particulières.

Le lévrier espagnol en hiver

En hiver, il ne faut pas l’exposer aux très basses températures de la rue. Vous devriez envisager de le sortir pour une promenade aux heures les plus chaudes de la journée et de réduire le temps passé à l’extérieur.

Vous devez toujours lui enfiler un pull adapté à sa taille, ainsi qu’un imperméable pour les jours de pluie. Si l’animal est mouillé une fois de retour à la maison, vous devez retirer ces vêtements et bien les sécher.

Au sein de la maison, il convient de rechercher une température chaude constante. Son lit peut être situé près d’un radiateur, mais à une distance raisonnable. Le lévrier doit également toujours avoir des couvertures à sa disposition.

Le lévrier espagnol en été

En été, il faut éviter les moments les plus chauds pour les balades. Cette race de chien, ainsi que les lévriers en général, est sujette aux coups de chaleur.

Pour éviter cela, vous devez garantir son hydratation et une bonne ombre en tout temps. Si le chien vit dans une maison avec jardin ou terrasse, mettre à sa disposition une piscine pour chiens dans laquelle il pourra se rafraîchir est une excellente idée.

Les problèmes de santé du lévrier espagnol

L’espérance de vie de ce chien est d’environ 10 à 14 ans. Il est généralement en bonne santé. Fait intéressant, contrairement à d’autres grands chiens, la dysplasie de la hanche n’est pas un problème si fréquent chez les lévriers, bien qu’il puisse souffrir de cette condition.

En revanche, les blessures et fractures des membres sont plus fréquentes chez cette, en particulier chez les lévriers qui participent aux courses. Les autres problèmes de santé pouvant survenir chez cette race sont les suivants :

  • Torsion de l’estomac
  • Ostéosarcome
  • Purpura hémorragique
  • Hypothyroïdie
Un lévrier espagnol qui saute.

En résumé, le lévrier espagnol est un chien rapide et élégant. C’est aussi un chien calme et affectueux, un compagnon de vie idéal.

Cela pourrait vous intéresser ...
5 races différentes de lévriers
My Animals
Lisez-le dans My Animals
5 races différentes de lévriers

Nous savons tous quel genre de chien sont les lévriers. Mais saviez-vous qu'il existe différentes races ? Découvrez-les dans cet article !