Pomsky : tout ce qu'il faut savoir sur cette race de chiens

Le pomsky est un chien mignon et affectueux qui convient très bien à la vie en appartement.
Pomsky : tout ce qu'il faut savoir sur cette race de chiens
Cesar Paul Gonzalez Gonzalez

Rédigé et vérifié par le biologiste Cesar Paul Gonzalez Gonzalez.

Dernière mise à jour : 27 décembre, 2022

Le pomsky est un chien de créateur issu du croisement entre un husky et un poméranien. Cette nouvelle race fusionne les caractéristiques les plus connues de ses parents, mais a moins de problèmes de santé. Il est mignon et assez photogénique, raisons pour lesquelles ce chien a gagné en popularité.

Les chiens de créateurs, également appelés chiens hybrides, sont issus du croisement entre deux races pures. Ce processus les amène à être considérés comme métis ou “impurs”, c’est pourquoi les associations internationales qui réglementent les normes canines ne reconnaissent pas leur lignée. Poursuivez donc votre lecture pour en savoir plus sur le pomsky.

Le pomsky, entre un husky et un poméranien

La création de chiens hybrides a pour but de combiner les caractéristiques les plus attrayantes de deux races différentes en un seul spécimen. Un tel croisement améliore considérablement le comportement, la santé et l’apparence physique. Pour y parvenir, il est nécessaire d’utiliser des races établies (pures) dont les traits ne changent pas beaucoup, autrement il ne serait pas possible de prédire l’apparence ni le comportement du nouveau chien.

Le pomsky est doté de l’apparence adorable et attrayante du husky, mais de la petite taille du poméranien. Cette combinaison est très populaire et a également gagné le surnom de minihusky.

Les croisements de chiens les plus étranges.

L’origine du pomsky

Comme pour les autres chiens de créateurs, l’origine du pomsky est incertaine. Mais tout semble indiquer que l’idée de générer cette nouvelle race est venue en raison de fausses images publiées dans les médias électroniques. En 2011, un portail d’information a publié une photographie d’un petit lapphund accompagnée de la légende suivante : “mélange poméranien + husky sibérien “.

Cela a attiré l’attention de nombreuses personnes, malgré le démenti de plusieurs internautes. L’éleveuse de chiens Tressa Peterson a visualisé cette image et a commencé à se demander si un tel croisement était possible. Après un an de recherche, et avec l’aide d’autres collègues, elle a réalisé une insémination artificielle chez un husky avec le sperme d’un poméranien.

En 2012, la première vraie portée de pomsky est née aux États-Unis, et a fait sensation : la fiction est devenue réalité. Au fil du temps, Tressa s’est spécialisée dans la production de cette race et a commencé l’élevage professionnel des nouveaux chiens.

En 2013, cette race a conquis le cœur de nombreuses personnes et s’est établie dans plusieurs foyers. De nouveaux éleveurs de chiens ont donc commencé à la produire pour répondre à la demande. Cette même année, le Pomsky Club of America est apparu dans le but d’essayer d’établir les normes de la race et d’assurer sa santé pendant l’élevage.

Caractéristiques générales

Ce chien n’a pas encore de normes fixes bien établies, car il existe plusieurs variétés. Toutefois, il mesure environ 30 centimètres de haut, et pèse entre 7 et 14 kilogrammes. Son apparence physique rappelle beaucoup celle d’un husky , mais en miniature. De plus, il a hérité des traits enfantins du poméranien, l’une des raisons pour lesquelles il a l’air tout à fait adorable.

Ses yeux peuvent être bleus, bruns ou même hétérochromes (un œil de chaque couleur). Son pelage est dense, long et assez volumineux, il ressemble donc aussi beaucoup à un petit ours.

Cette race est très joueuse et active. Elle adore attirer l’attention de ses maîtres et recevoir de l’affection. Bien que très attachée à sa famille, elle peut bien socialiser avec les autres personnes et les animaux.

Certains spécimens peuvent être un peu plus territoriaux et agressif que d’autres. Toutefois, cela est facile à contrôler avec une bonne socialisation dès un très jeune âge.

Les principales variétés

Amener un pomsky à la vie nécessite l’insémination artificielle du husky, qui est un processus coûteux et non rentable. Pour cette raison, des croisements normaux ont été tentés. Ces croisements ont réussi à générer 2 variétés différentes. Ce sont les suivantes :

  • 50 % – 50 %. C’est la première génération. Elle est produite par l’insémination d’un husky avec le sperme d’un pomérarien. Un spécimen mesure entre 25 et 39 centimètres de haut.
  • 75 % – 25 %. Cette nouvelle variété est issue d’un croisement entre un pomsky de première génération avec un poméranien. Le spécimen obtenu n’a que 25 % des gènes du husky. Il mesure moins de 25 centimètres de haut.

Les principaux soins à prodiguer à un pomsky

Ce chien doit dépenser son énergie tout au long de la journée, autrement il commencera à souffrir de problèmes d’anxiété et de mauvaise conduite. Des promenades quotidiennes d’au moins 30 minutes sont donc nécessaire, mais il est toujours préférable de le promener plus longtemps et de jouer avec lui une fois à la maison.

Le plus gros problème avec le pomsky est qu’il a hérité du pelage du husky, ce qui signifie qu’il peut perdre beaucoup de poils à certaines saisons. Pour éviter cela, il suffit de prendre l’habitude de le brosser tous les jours. Il est également possible de profiter de ce moment pour interagir davantage avec lui. Ce moment permet de minimiser la perte des poils et de renforcer la relation.

L’éducation de l’animal est un point important dans sa prise en charge. Ce processus est souvent un peu difficile avec les pomskys, car ils héritent parfois du comportement fier du husky. Dans tous les cas, il faut avoir recours au renforcement positif.

Un pomsky assis sur l'herbe.

Les chiens hybrides ont tendance à être en meilleure santé par rapport aux chiens de race pure. Dans le cas du pomsky, les maladies auxquelles il est sensible n’ont pas encore été détectées, car il s’agit d’un nouvel hybride dont on ne sait pas grand-chose. Quoi qu’il en soit, il peut être un excellent animal de compagnie pour vous et votre famille, assurez-vous simplement qu’il s’adapte complètement à vos possibilités et que vous répondrez bien à tous ses besoins.

Cela pourrait vous intéresser ...
Visage enflé chez le chien : causes, symptômes et traitement
My Animals
Lisez-le dans My Animals
Visage enflé chez le chien : causes, symptômes et traitement

Un visage enflé est un signe clinique d'une maladie sous-jacente, d'une réaction allergique, d'une morsures ou d'un problème dentaire.



  • Donner, J., Anderson, H., Davison, S., Hughes, A. M., Bouirmane, J., Lindqvist, J., … & Lohi, H. (2018). Frequency and distribution of 152 genetic disease variants in over 100,000 mixed breed and purebred dogs. PLoS genetics, 14(4), e1007361.
  • Miklósi, Á. (2018). A Directory of Dog Breeds. In The Dog (pp. 173-214). Princeton University Press.
  • Pomsky Club of America (2014). Why the Pomsky? Providing an answer. Recuperado el 19 de diciembre de 2021, disponible en: https://www.pomskyclubofamerica.org/about1
  • Pomsky Owners Association. (2021). Variations of the Pomeranian Husky Mix. Recuperado el 19 de diciembre de 2021, disponible en: https://www.pomskyownersassociation.com/pomeranian-husky-mix-variations/
  • American Pomsky Kennel Club (2021). History of the pomsky. Recuperado el 19 de diciembre de 2021, disponible en: https://americanpomskykennelclub.org/history

Le contenu de Mes Animaux est rédigé à des fins informatives. Il ne remplace pas un diagnostic, un conseil ou un traitement professionnel. En cas de doute, il est conseillé de consulter un spécialiste de confiance.