Les 3 risques auxquels vous vous exposez en humanisant votre chien

06 juin, 2018
Une tendance assez commune aujourd'hui est d'humaniser les chiens. Attribuer aux animaux des questions spécifiques des personnes, que ce soit de manière consciente ou inconsciente, peut provoquer divers problèmes à l'animal. Voici lesquels.
 

Comment humanise-t-on un animal de compagnie ?

Parmi les actions les plus communes pratiquées par ceux qui humanisent leur chien, on trouve le fait de :

  • le traiter comme un petit enfant
  • l’habiller “à la mode” avec des habits et des accessoires, comme des chaussures ou des bijoux
  • le promener dans une poussette ou de le porter dans les bras ou dans un landau
  • lui imposer des traitements esthétiques
  • lui organiser des fêtes d’anniversaire, de mariage ou de célébrations, etc…
  • utiliser pour lui des produits exclusivement créés pour les humains (les médicaments, les cosmétiques ou certains aliments entre autres).
deux chiens avec des vêtements

Toutes ces questions génèrent divers traumatismes chez les chiens et ceux-ci doivent être corrigés à temps pour éviter de plus graves problèmes de santé physique ou émotionnelle. Le vétérinaire ou un spécialiste en comportement animal sont les plus expérimentés pour indiquer comment affronter ces problèmes.

Parmi les dangers qui se présentent en humanisant un chien, on peut trouver, en plus de certains traumatismes de comportement, des problèmes d’obésité et de santé qui découlent de l’utilisation de médicaments ou de produits spécifiquement créés pour les personnes humaines et non pour les chiens.

 

Découvrez les principaux dangers dus à l’humanisation d’un chien

Voici les principaux dangers qu’il y a à humaniser un chien. Prêtez-y une grande attention.

1 – Les problèmes de comportement

Le fait d’humaniser un chien génère de nombreux traumatismes de comportement dont les animaux peuvent souffrir. Traiter un chien comme une personne provoquealors  de grandes confusions qui peuvent créer des d’altérations dans son comportement. Par exemple :

  • Être agressif avec ses maîtres, avec des inconnus ou avec d’autres animaus
  • Uriner ou déféquer dans des lieux non prévus à cet effet
  • Casser ou mordre des objets de manière excessive : les chaussures, les habits, les journaux, les plantes, etc…
  • Développer des TOC : suivre sa queue, chasser des mouches inexistantes, lécher exagérément ses pattes ou d’autres parties de son corps
  • Aboyer de manière continue et insistante

Ainsi, nous devons partir d’une base que nous ne devons jamais oublier ou laisser de côté : un chien est un chien et n’est pas une personne. Si nous voulons une cohabitation saine avec notre animal de compagnie, nous devons alors respecter sa nature et apprendre à interpréter son langage corporel. Ainsi, nous pouvons le socialiser et l’éduquer de manière appropriée.

2 – Les traumatismes liés à l’alimentation

Humaniser le chien peut d’ailleurs provoquer de l’obésité ou des déficiences alimentaires. Un chien doit recevoir un régime équilibré et qui soit en accord avec ses caractéristiques et à ce dont il a besoin pendant chaque étape de sa vie.

 

Donner à un chien de la nourriture que vous mangez en plus de son alimentation habituelle générera surement de l’obésité ou qu’il ne respecte pas totalement ses besoins nutritionnels.

Bien qu’il soit permis de donner un bonbon de temps en temps, il est conseillé que ce soit un bonbon spécialement créé pour les chiens et adapté à son régime habituel. Ainsi, évitez l’excès de sucreries ! Recourez plutôt à un repas  sain et délicieux pour sa santé.

un chien allongé sur les chiens

En plus des problèmes émotionnels que nous pouvons créer chez un chien à cause de son humanisation, il peut également y avoir des risques pour sa santé physique. Un raisonnement très courant chez les personnes qui humanisent leur animal est “si quelque chose est bon pour moi, alors ce sera tout aussi bon pour mon animal”.

Ainsi, il ne faut pas tomber dans l’erreur de donner des médicaments créés spécifiquement pour les humains à votre chien. Cela pourrait alors générer de graves problèmes de santé.

Certains remèdes sont toxiques pour eux : n’oublions pas que les humains et les chiens n’appartiennent pas à la même espèce. Nous avons tout de même des métabolismes très différents : nous traitons et éliminons les substances différemment.

 

C’est la même chose pour les produits d’hygiène. Les chiens et les personnes n’ont pas le même pH. Ainsi, le laver avec notre shampoing peut provoquer des allergies et d’autres problèmes dermatologiques plus ou moins graves. Enfin, l’utilisation d’habits peut aussi créer des problèmes de peau qui, en plus d’être désagréables, sont crées avec des tissus inadéquats.