5 conseils pour réduire les risques de cancer chez les chiens ?

20 juillet, 2018
Grâce aux avancées de la médecine vétérinaire et à une bonne alimentation, les chiens vivent aujourd'hui plus longtemps. Cependant, comme rien n'est parfait, les animaux tombent parfois malades.
 

Aujourd’hui, nous vous donnons quelques conseils pour réduire les risques de cancer des chiens, une maladie qui n’est pas nécessairement incurable ou mortelle.

Quelques informations sur le cancer des chiens

Concernant ses différents types, le cancer des chiens n’est pas bien différent de celui dont souffrent les humains. Néanmoins, il peut se propager plus rapidement.

Les plus fréquents sont:

husky dans les bras d'un couple

  • Le cancer des os: il affecte, en général, les chiens âgés et de grande taille. Il représente un des plus agressifs.
  • Les lymphomes: il s’agit de tumeurs au niveau des ganglions lymphatiques qui peuvent atteindre le foie et la rate.
  • Le cancer de la peau: sa forme la plus courante est le mastocytome qui se présente sous la forme d’ulcères et de lésions cutanées.
  • La tumeur mammaire: elle représente environ 50 % des cancers dont souffrent les femelles. Elle est également trois fois plus fréquente que chez les humains.
  • La tumeur vénérienne transmissible: elle se transmet par le lèchement, l’olfaction et le coït. Elle affecte la muqueuse des organes sexuels. .

Nous vous donnons quelques conseils pour prévenir le cancer du chien, une maladie qui, détectée à temps, est aujourd’hui curable.

 

Les races de chiens les plus susceptibles de développer un cancer

Les chiens peuvent hériter de prédispositions à souffrir d’un cancer. Il existe aussi certaines races qui sont plus enclines à développer un cancer. C’est le cas du:

  • Berger allemand
  • Pointer
  • Springer Spaniel
  • Boxer
  • Golden Retriever
  • Caniche
  • Bouvier bernois

En outre, probabilités augmentent si les chiens proviennent d’un circuit génétique très fermé. C’est pourquoi les chiens croisés présentent moins de risques de souffrir de cette terrible maladie.

Quelques conseils pour prévenir le cancer des chiens

L’activité physique et un régime adapté sont toujours recommandés afin de mener une vie saine. Ces directives sont aussi bien valables pour les humains que pour les chiens. Cependant, une bonne hygiène de vie ne suffit pas toujours et le diagnostic d’un cancer peut nous frapper de plein fouet.

Néanmoins, rappelez-vous que toutes les tumeurs ne sont pas malignes. Le cas échéant, une détection précoce et un traitement approprié augmentent toujours les chances de guérison ou d’amélioration de la qualité de vie.

Nous vous dévoilons ci-dessous quelques conseils qui vous aideront à prévenir le cancer de votre animal ou, à défaut, de le détecter à temps.

1. Stérilisez votre animal

Si vous stérilisez votre chienne, vous réduirez de façon considérable les risques qu’elle souffre de tumeurs mammaires. En effet, cette intervention réduira les effets de ses hormones reproductives.

De plus, cette opération protège tant les mâles que les femelles d’une tumeur vénérienne car les animaux n’auront alors plus de contacts sexuels.

 

Cependant, restez vigilants car une telle interventions réalisée sur des animaux qui ne sont pas encore totalement développés, peut accroitre les risque de cancer des os.

2. Réservez-lui un endroit sain dans votre foyer

Les produits d’entretien, les insecticides et les engrais contiennent souvent des substances cancérigènes. Faites donc attention à ce que vous utilisez et comment vous l’utilisez. Il n’est pas non plus recommandé de fumer en présence d’animaux. D’ailleurs, vous veillerez ainsi également à votre santé.

3. Administrez uniquement les vaccins et les antiparasites nécessaires

N’abusez pas de produits antiparasites, aussi bien externes qu’internes. De même, n’appliquez que les vaccins nécessaires. Tout est une question de juste mesure.

4. Préservez-les du stress

Les situations stressantes peuvent provoquer des cancers aussi bien chez les humains que chez les animaux. Par conséquent, évitez de l’exposer au stress ou essayez de minimiser ses effets.

5. Restez attentif à certains signes alarmants

petit chien qui donne la patte à sa maitresse

Afin de détecter tôt le cancer des chien, le meilleur outil est, sans aucun doute, de rester attentif à tout signal d’alarme. Par conséquent, en plus de votre visite annuelle chez le vétérinaire, observez votre animal. Et emmenez-le aux urgences si vous remarquez:

 
  • Odeurs inhabituelles au niveau de la gueule, du museau ou de l’anus
  • Nodules ou autres excroissances sur la peau et les muqueuses
  • Perte de poids soudaine sans raison apparente
  • Perte d’appétit
  • Changements de comportement sans raison apparente
  • Problèmes respiratoires (toux, éternuements, difficultés à respirer, etc.)
  • Blessures qui ne cicatrisent pas
  • Vomissements, diarrhées et distension abdominale fréquents
  • Gencives pâles
  • Léger saignement des organes génitaux