5 signaux d'alerte à reconnaître chez votre chien

20 juin, 2018
Aimer et prendre soin de votre chien implique aussi d'apprendre à reconnaître les raisons de certaines de ses actions et attitudes.

Rappelez-vous que parfois, certaines attitudes qui peuvent même nous sembler drôles chez nos amis à poils, indiquent en réalité que quelque chose ne va pas. Nous vous apprendrons comment reconnaître ces signaux d’alerte.

1. Le chien se frotte l’arrière-train au sol

Si votre chien se frotte l’anus sur le sol c’est probablement parce qu’il vient de déféquer et s’efforce de se nettoyer. En revanche, si cet acte vient à se répéter et s’accompagne, par exemple, d’une tendance à lécher constamment cette zone, il souffre probablement d’une inflammation ou d’une infection des glandes annales. Ceci provoque, généralement, des démangeaisons et des douleurs.

Ces deux petites glandes, aussi connues comme poches annales, se trouvent de chaque côté de l’anus et ce sont elles qui produisent une odeur caractéristique qui permet à nos amis à poils de s’identifier et communiquer. C’est pour cela que les canidés reniflent cette zone et leurs selles.

Lorsque ces poches s’obstruent et ne peuvent pas éliminer par elles-mêmes le liquide -de couleur marron ou jaunâtre- il est presque certain que votre chien entamera ce que vous pourrez prendre pour un spectacle comique: il frottera son derrière sur le sol.

Deux chiens assis dans l'herbe

Au lieu de rire et de filmer ses bêtises avant de les poster sur les réseaux sociaux, il vaut mieux vous rendre chez le vétérinaire afin qu’il vide les poches de votre compagnon à quatre pattes. 

2. L’animal poursuit sans cesse sa queue

Qui n’a pas ri en voyant un chien essayer d’attraper sa queue?

Dans ce cas aussi il faut être attentif. Tant que les choses se passent normalement, dans une juste mesure, cela n’a rien d’étrange.

Le problème surgit lorsque l’action devient compulsive. Et un chien qui poursuit sa queue de manière permanente est probablement en train de développer une conduite liée au stress. 

En général c’est causé par l’ennui, l’anxiété et le stress. Et cela se produit chez des chiens qui ne sont pas assez stimulés et passent trop de temps seuls ou enfermés.

Il peut aussi arriver qu’un chien qui veuille attraper sa queue souffre d’une douleur à la colonne vertébrale ou présente quelque problème dermatologique. Le vétérinaire est le plus indiqué pour poser un diagnostique et entamer un traitement.

3. Il se gratte souvent le visage, un autre signal d’alerte qu’émet votre chien

Si un chien presse de façon répétée son visage contre tout ce qu’il trouve sur son passage, plus qu’un signe d’inconfort, c’est un autre signal d’alarme. 

Peut-être que cette petite bête souffre d’une infection oculaire ou auditive. C’est pourquoi, il essaie de calmer la démangeaison ou la douleur en pressant son visage contre différentes surfaces.

Il est aussi possible que votre chien ait quelque chose coincé entre les dents. Il peut s’agir, par exemple, des restes de nourriture qu’il tente d’extraire de cette façon.

Donc si cette attitude persiste, rendez-vous de nouveau au cabinet vétérinaire.

4. Le chien s’accroupit uniquement sur les pattes avant

Parmi les signaux d’alerte que peut vous donner votre chien on trouve le fait de s’accroupir sur les pattes avant.

Bien qu’il s’agisse d’une attitude liée au jeu, hors contexte et de façon répétée cela peut signifier que votre animal souffre d’une forte douleur abdominale.

Il est recommandé d’aller consulter le plus rapidement possible. L’animal pourrait souffrir, par exemple, d’une pancréatite.

5. Le chien se gratte de façon excessive l’arrière-train

un jeune chien se gratte le bas du dos

La pose qu’adoptent habituellement les chiens quand ils se grattent les pattes arrière est franchement drôle. 

Mais encore une fois, si cela se produit de façon continue, le mieux est d’essayer de vérifier ce qui arrive à votre compagnon à quatre pattes.

Dans ce cas, le plus probable est qu’il souffre d’un problème dermatologique provoqué par, entre autres choses :

  • Des puces
  • Les tiques
  • Des verrues

Une fois encore, le plus sûr pour la santé de votre compagnon est de consulter un professionnel.