7 signes qui trahissent un chien stressé

15 juin, 2018
Cet état est involontaire et peut se manifester sous diverses formes. Par exemple, le chien peut adopter un comportement destructif, avoir une mauvaise odeur, aboyer excessivement, développer des allergies, avoir la diarrhée...

Beaucoup de chiens souffrent de stress. Le rythme de vie que nous les obligeons à adopter, les bruits de la ville, les rencontres avec de nombreux chiens ou les promenades avec une laisse trop courte ont une influence. Tous ces éléments sont les causes de stress les plus fréquentes. Voici une liste des signes trahissant un chien stressé.

Les signes trahissant un chien stressé

Tout comme les humains, les chiens peuvent souffrir de stress. Cet état de nervosité peut être provoqué par divers éléments. Chaque chien aura des symptômes différents. Cependant, vous pouvez repérer les signes les plus communs.

Au quotidien, les chiens sont susceptibles d’aller à l’encontre de choses stressantes. Si l’animal n’a pas de longues périodes de repos et ne peut pas échapper aux facteurs stressants, la nervosité va s’accumuler. C’est cette dernière qui va déclencher les problèmes de stress.

Les causes les plus communes provoquant cet état chez les chiens sont issues de ce que nous, les propriétaires, exigeons de leur conduite. En effet, au cours de la journée, nous avons tendance à leur donner beaucoup d’ordres, de réprimandes ou nous les confrontons à des choses qui les effraientPar exemple, les facteurs stressants peuvent être des personnes inconnues, des voitures, des vélos ou d’autres chiens. Le bruit excessif, les travaux dans la rue ou les changements drastiques dans la routine de l’animal peuvent également être des facteurs stressants.

1. Votre chien aboie excessivement

Un des premiers signes trahissant un chien stressé est la fréquence des aboiements. Cela est tout particulièrement vrai chez les chiens de petite taille ou les races de terrierSi votre chien aboie à toutes les personnes qui passent devant votre maison, aux chiens qu’il croise ou s’il devient fou chaque fois que la sonnette retentit, alors il y a de grandes chances qu’il souffre de stress.

un bichon aboie

2. Il souffre d’allergies cutanées

De nombreuses allergies cutanées apparaissant chez le chien sont en réalité des symptômes trahissant du stress. Par exemple :

  • les démangeaisons incontrôlables,
  • la présence de dermatite atopique,
  • les rougeurs
  • ou toutes autres éruptions cutanées.

Toutes ces réactions sont déclenchées par le stress.

Cela est tout particulièrement vrai si elles sont situées au niveau des aisselles, du ventre ou à l’intérieur des pattes arrière.

un chien avec la gale

3. Votre chien souffre de diarrhées fréquentes et inexpliquées

Des diarrhées fréquentes chez votre chien peuvent aussi être un des symptômes. Votre vétérinaire n’en trouve pas la cause ou votre animal commence à développer une intolérance à certains aliments ? Alors cela peut être un signe que votre chien est stressé. Cela arrive aussi aux humains. En effet, les intestins sont délicats et un stress trop intense est susceptible d’affecter leur fonctionnement.

un chien qui a la diarrhée

4. Votre chien sent mauvais

Vous avez fait prendre un bain à votre chien, mais deux ou trois jours après il sent de nouveau mauvais ? Les hormones créées par le stress laissent une empreinte olfactive. Ainsi, si votre chien est nerveux, il peut dégager une certaine odeur par la peau.

un chien sous la douche, savonné

Cette odeur peut être confondue avec l’odeur de chien mouillé. Cependant, elle est légèrement plus acide. Sachez que cela n’a rien à voir avec son hygiène. Il ne servira à rien de lui faire prendre beaucoup de bains ou de lui couper les poils. Tant que votre chien sera en état de stress, il continuera à dégager cette odeur.

5. Il est incapable de se concentrer

Voici un signe qui se retrouve autant chez les chiens nerveux que chez les humains. Si le niveau de stress est trop élevé, alors il leur est impossible de se concentrer ou d’apprendre. Ainsi, cela peut arriver lorsque vous proposez à votre chien des jeux interactifs plutôt faciles mais qu’il est incapable de résoudre vos énigmes. Ou alors, il est tout simplement incapable de se concentrer lorsque vous essayez de lui apprendre quelque chose. S’il se comporte de la sorte, alors il est sûrement sous l’emprise du stress.

6. Votre chien a tendance à monter sur tout ce qui bouge

Cette conduite peut avoir plusieurs origines. En effet, les chiens peuvent se monter dessus pour jouer ou pour se reproduire. Cependant, cela est tout aussi souvent un signe trahissant du stress. De plus, si c’est le cas, ils ne se cantonnent plus à monter sur les chiens : ils peuvent également monter sur votre jambe, les coussins du canapé ou les pieds de chaise.

Si vous avez un mâle stérilisé ou une femelle qui a l’habitude de monter sur les choses, c’est sûrement à cause du stress. Si ce comportement vient s’ajouter à d’autres symptômes de la liste, il n’y a plus de doute, votre chien est stressé.

7. Il a un tempérament destructeur

Certaines personnes serrent les dents lorsque la pression est trop forte. Cela arrive aussi aux chiens. Cependant, au lieu d’aller chez le dentiste pour régler le problème, à la maison, ils ont tendance à relâcher les tensions en mordant tout ce qui est sur leur chemin. Ainsi, ils vont déchirer les coussins, les couvertures ou ronger les pieds de chaise.

un schnauzer qui a mangé le rembourrage d'un fauteuil

La destruction n’est pas un comportement habituel chez les chiens. Cela fait partie des signes trahissant un stress. Ainsi, si vous arrivez à la maison et que vous n’avez plus de coussins, au lieu de réprimander votre chien, demandez-vous pourquoi il est si nerveux et comment vous pouvez l’aider à surmonter cet état.

Le stress est quelque chose d’involontaire. Tout comme les personnes qui ne peuvent pas s’empêcher de se ronger les ongles ou de serrer la mâchoire, les chiens ont du mal à se retenir de monter sur les jambes de quelqu’un ou de déchirer des couvertures. La seule chose à faire pour arrêter ce comportement est de trouver la source de stress.