9 conseils pour prolonger la vie de votre chien

Découvrez ici des conseils pour prolonger la vie de votre chien. Ils sont à la portée de tous.
9 conseils pour prolonger la vie de votre chien

Dernière mise à jour : 21 novembre, 2021

L’espérance de vie n’est pas la même pour tous les chiens. Des facteurs tels que la race, la taille ou la tendance à souffrir de certaines maladies marquent des différences en matière de longévité. Toutefois, il est possible de prolonger la vie d’un chien, quels que soient sa génétique, sa race ou son état de santé.

Il est certain que si vous partagez votre vie avec l’un de ces animaux, vous voulez qu’il vive pendant de nombreuses années. En suivant quelques directives générales, vous atteindrez non seulement cet objectif, mais vous vous assurerez également que votre ami a une santé de fer.

Les recommandations que vous allez lire ci-dessous peuvent vous sembler évidentes, mais les respecter toutes au quotidien demande plusieurs efforts simultanés qui sont parfois épuisants. Cependant, le résultat sera une qualité de vie optimale et une plus longue espérance de vie.

Les chiens sont-ils conscients de la mort ?

1. Optez pour un chien de race mixte

Si vous envisagez d’adopter un chien et souhaitez qu’il vive avec vous pendant de nombreuses années, optez pour un chien de race mixte. Les maladies qui affectent les races pures sont le résultat d’une sélection génétique artificielle, c’est pourquoi ces maladies sont moins fréquentes chez les chiens croisés naturellement.

Les chiens de race mixte n’ont pas les problèmes que les chiens de race pure souffrent. Par exemple, les golden retrievers purs sont sujets au cancer et les carlins ont tendance à avoir des problèmes respiratoires en raison de leur brachycéphalie. Cela ne veut pas dire qu’un chien croisé naturellement est immunisé contre toute pathologie, mais il est moins vulnérable.

Les petits chiens ont tendance à vivre plus longtemps que les gros chiens, tant qu’ils sont en bonne santé.

2. Une bonne alimentation est clé pour prolonger la vie de votre chien

Un chien qui mange bien est un animal en bonne santé dans presque tous les cas. La force du système immunitaire dépend d’une bonne nutrition, ainsi que de la bonne structure des tissus et du bon fonctionnement des organes.

Il est à noter que les chiens obèses vivent moins que ceux dont le poids est idéal. Assurez-vous que l’alimentation et les suppléments que vous donnez à votre chien sont les meilleurs : les dépenses en matière d’alimentation seront toujours moins importantes que les traitements vétérinaires.

L’obésité favorise certaines conditions, telles que le cancer, les problèmes cardiovasculaires, les troubles métaboliques et les troubles gastro-intestinaux chroniques.

3. L’exercice physique est essentiel pour prolonger la vie d’un chien

L’exercice quotidien est tout aussi important qu’une alimentation équilibrée. Votre chien vivra plus longtemps s’il est actif, car l’exercice physique renforcera son système cardiovasculaire, réduira son stress et préviendra les problèmes musculo-squelettiques.

L’exercice est aussi essentiel pour l’esprit, un point souvent oublié. Les jeux, la socialisation avec d’autres chiens et l’entraînement sont des moyens d’exercer l’esprit de votre chien et de prévenir certaines maladies mentales comme la démence et les troubles anxieux.

Un chien mentalement équilibré aura plus de facilité à établir un lien sain et solide avec son maître. Ce lien contribue également à sa qualité de vie.

4. Castrez votre chien

La castration en elle-même n’implique aucun changement dans la santé de l’animal, mais c’est la méthode la plus efficace pour prévenir l’apparition de tumeurs et de cancers dans l’appareil reproducteur. Pour vous donner une idée, 80 % des mâles non castrés souffrent d’hyperplasie bénigne de la prostate lorsqu’ils atteignent un âge avancé.

La castration prévient l’apparition de cancers dérivés de l’activité hormonale des gonades, à savoir les cancers utérins, mammaires et testiculaires.

5. Les contrôles vétérinaires sont essentiels

De nombreuses maladies ne se manifestent pas avec des signes visibles jusqu’à ce qu’elles aient progressé à un stade inquiétant, mais elles sont visibles dans certains tests, tels que les analyses de sang, les échographies et les analyses manuelles. Les bilans réguliers sont donc essentiels.

Si un aspect quelconque des soins de l’animal doit être peaufiné, votre vétérinaire vous donnera des instructions à ce sujet.

6. Créez un espace sûr pour votre chien

Les accidents domestiques sont plus fréquents que vous ne le pensez. Si votre chien a avalé une chaussette, vous devrez très probablement vous rendre aux urgences.

Par conséquent, faites en sorte que votre maison soit un environnement sûr. Les mesures à prendre dépendront des animaux qui vivent avec vous. Par exemple, si votre chien a tendance à mordre et à avaler des chaussettes, gardez toujours ces textiles dans un tiroir hors de portée.

7. Éliminez les sources de stress

Le stress raccourcit la vie. Cela est vrai aussi bien pour les humains que pour les chiens et de nombreux autres animaux, car les organismes ne sont pas préparés à résister aux corrélats physiques et chimiques du stress pendant une période continue.

Par conséquent, essayez de réduire au minimum cette condition dans votre maison, car cela affectera négativement tous les membres du foyer, y compris les animaux. Les disputes, les bruits continus et les odeurs fortes sont des sources courantes de stress chez les chiens.

8. Tenez la vaccination et le déparasitage à jour

Le fait que votre chien soit correctement vacciné et vermifugé prolonge non seulement sa vie, mais protège également le reste des chiens présents dans l’environnement. En d’autres termes, les vaccins sont un pare-feu pour la propagation des épidémies.

9. Pour prolonger la vie de votre chien, maintenez une bonne hygiène

L’hygiène, tant du chien lui-même que de son environnement, est essentielle pour assurer la bonne santé de l’animal. N’oubliez pas de lui donner un bain une fois par mois, de lui couper les ongles, de brosser son pelage et de lui brosser les dents. Son lit, ses jouets et ses vêtements doivent également être lavés et désinfectés régulièrement.

Pourquoi mon chien me lèche-t-il les mains ?

Tous ces conseils consistent en des gestes simples qui sont à la portée de tout maître. Le seul gros effort à fournir est de créer une routine de toilettage qui inclut tous ces facteurs, mais le résultat sera spectaculaire : un chien heureux et en bonne santé qui sera aimé pendant de nombreuses années.

Cela pourrait vous intéresser ...
Perte d’un animal de compagnie : les messages de soutien
My Animals
Lisez-le dans My Animals
Perte d’un animal de compagnie : les messages de soutien

Les meilleurs messages de soutien lors de la perte d'un animal de compagnie ne sont pas toujours verbaux. Apprenez-en plus ici.



  • Bellumori, T. P., Famula, T. R., Bannasch, D. L., Belanger, J. M., & Oberbauer, A. M. (2013). Prevalence of inherited disorders among mixed-breed and purebred dogs: 27,254 cases (1995–2010). Journal of the American Veterinary Medical Association242(11), 1549-1555.
  • Proschowsky, H. F., Rugbjerg, H., & Ersbøll, A. K. (2003). Mortality of purebred and mixed-breed dogs in Denmark. Preventive veterinary medicine58(1-2), 63-74.
  • Gossellin, J., Wren, J. A., & Sunderland, S. J. (2007). Canine obesity–an overview. Journal of veterinary pharmacology and therapeutics30, 1-10.
  • Speakman, J. R., & Selman, C. (2011). The free‐radical damage theory: accumulating evidence against a simple link of oxidative stress to ageing and lifespan. Bioessays33(4), 255-259.