Allergie aux chats : comment la traiter

29 juin, 2018
Même si on pense que ce sont les poils des chats qui sont responsables des allergies, ce sont en fait les squames qui s'accumulent sur la peau de l'animal qui provoquent ces réactions

On pense généralement que ce sont les poils des chats qui provoquent des allergies. Cependant, cette idée est fausse. De fait, les responsables sont les squames qui s’accumulent sur la peau de félins. Comme de nombreuses personnes sont “allergiques aux chats”, nous allons vous donner, dans cet article, quelques conseils pour traiter les symptômes de ces réactions.

Quelle est la cause de l’allergie aux chats?

On accuse souvent les poils des chats d’être responsables des allergies. Pourtant, ces derniers ne provoquent pas d’éternuement, de rougeurs au yeux, de toux ou d’éruptions cutanées. Pour comprendre l’origine de cette réaction, nous devons parler d’une protéine, nommée Fel d 1, présente chez les félins. Même si celle-ci est de petite taille, elle peut être assez dangereuse.

Lorsque cette molécule est présente dans la maison, avec les squames que produisent les chats, elle peut provoquer des allergies. Sans parler du fait que le chat passe de nombreuses heures par jour à se toiletter et à se nettoyer. Il libère alors des pellicules de peau morte liées à cette protéine.

Les personnes qui présentent un système immunitaire plus sensible à certaines substances, comme le pollen ou les acariens, et les asthmatiques sont plus sujets à l’allergie aux chats. Cette vulnérabilité s’explique par le fait que leurs défenses ne sont pas capables de faire face aux microorganismes qui circulent dans l’environnement .

femme allergique aux chats qui porte un masque

Le degré de réaction aux squames dépend donc de l’immunité de chaque individu. Cependant, d’autres facteurs peuvent intensifier les symptômes. Par exemple, les félins mâles produisent plus de sécrétions allergènes que les femelles. Ces sécrétions peuvent, toutefois, être réduites avec la stérilisation.

Conseils pour traiter l’allergie aux chats

Si vous souffrez de réactions allergiques à votre chat, vous ne devez pour rien au monde le donner en adoption. Au contraire, vous devez faire attention à certains conseils. Ceux-ci amélioreront la cohabitation avec votre félin.

1. Réservez une pièce “sans chat”

Il peut s’agir de votre chambre ou de celle de vos enfants. L’animal n’aura pas le droit d’y entrer, surtout s’il y a des tapis sur le sol. De cette manière, vous vous assurerez d’éviter tout contact avec des allergènes au moins pendant quelques heure du jour ou de la nuit.

Bien sûr, vous ne pouvez pas empêcher les particules de voler dans la maison. Néanmoins, vous pouvez bel et bien réduire leur impact avec cette pièce interdite à l’animal.

2. Dites adieu à certains tissus

Comme nous l’avons indiqué, les tapis sont de véritables nids à squames. Il en va de même pour certains canapés, rideaux et coussins. Nous vous recommandons de posséder le moins possible de ce type d’objets, de tissus et de meubles à la maison.

Choisissez plutôt des matériaux faciles à nettoyer ou recouvrez les meubles de plastique. Quant aux tissus qui retiennent la poussière, vous devrez les laver assez régulièrement pour éliminer les squames et éviter les allergies.

3. Utilisez un purificateur d’air

Ces dispositifs sont abordables et faciles à trouver puisque de nombreuses personnes allergiques les utilisent car ils empêchent l’air d’être trop sec. Le purificateur doit être équipé d’un filtre spécial appelé HEPA, ou d’un genre similaire, pour filtrer les particules de l’air de manière efficace.

garçon allergique aux chats qui éternue

4. Passez l’aspirateur

La propreté est fondamentale pour éviter l’accumulation de poils et d’autres microorganismes. Nous vous conseillons donc de passer l’aspirateur au moins une fois par semaine dans toutes les pièces, y compris celle interdite au chat.

Comme le balais “soulève” plus de poussière et peut accentuer les symptômes, cet appareil électroménager peut s’avérer très utile. Choisissez un modèle muni d’accessoires spéciaux pour aspirer les rideaux, les tapis, les canapés, etc.

5. Brossez votre chat

Enfin, vous devez impérativement enlever les peaux et les poils morts de la peau de votre animal. Même si le chat se lave seul, ce nettoyage ne suffit pas pour éliminer les squames et donc les allergènes.

Le brossage doit faire partie des habitudes du chat. Vous devez aussi faire en sorte que l’animal voit le brossage comme un jeu et non pas comme un moment désagréable. Vous éviterez ainsi qu’il ne morde, ne griffe ou ne parte se cacher.

Pour conclure, n’oubliez pas non plus de nettoyer avec assiduité le panier et tous les objets de votre chat. De nombreuses particules responsables d’allergies s’accumulent aussi sur ces derniers.