Chiens épileptiques, comment les aider ?

07 août, 2018
L'épilepsie est une maladie difficile à vivre et malheureusement nos animaux peuvent aussi en souffrir. Observer les chiens épileptiques souffrir ne réjouit personne. Cependant, il y a certaines choses à faire pour les aider
 

L’épilepsie peut toucher n’importe quel chien, bien que certaines races soient plus prédisposées, comme le Berger Allemand, le Setter, le Caniche, le Basset Hound, le Teckel et le Beagle.

Cette maladie se révèle presque toujours de cause héréditaire. Les crises commencent généralement entre six mois et cinq ans. Savoir comment faire face à de telles crises est primordial pour aider notre animal et améliorer sa qualité de vie.

Comment traiter les crises des chiens épileptiques?

Un caniche blanc

L’épilepsie des chiens est semblable à celle des humains. C’est une maladie cérébrale qui se présente sous forme de crises qui surviennent aléatoirement. Elles sont causées par des décharges produites dans le cerveau.

Ces crises conduisent l’animal à avoir des mouvements brusques et excessifs de ses membres, une salive abondante, une incontinence et une perte de connaissance.

Que pouvons-nous faire face à ces crises épileptiques?

  • Premièrement et avant toute chose : rester calme et essayer de placer l’animal dans un endroit où il ne risque pas de tomber ou d’être heurté par un objet.
  • L’allonger sur quelque chose de moelleux comme un tapis ou des coussins. Cela amortira les chocs qui peuvent se produire contre le sol en raison des convulsions.
  • Si vous pensez que c’est une bonne idée de sortir la langue du chien de sa gueule, en réalité ça ne l’est pas. En faisant ça, la seule chose que vous obtiendrez c’est qu’il se morde et qu’il se fasse encore plus mal.
  • L’emmenez dans un endroit tranquille après la crise. Il aura besoin de quelques minutes de relaxation, car les convulsions vont le fatiguer énormément et vont le laisser sans énergie.
  • Si le vétérinaire a recommandé des médicaments pour le détendre, après la crise, c’est le bon moment pour les lui donner. Il s’agit habituellement de relaxants musculaires.

Comment savoir que mon chien va souffrir d’une crise ?

Toutes les crises ne sont pas identiques, certaines seront plus fortes que d’autres. Mais dans tous les cas, certains signes peuvent annoncer la crise.

Par exemple, le chien peut se montrer très nerveux et agité, parce qu’il sent lui-même que quelque chose va se produire dans son corps.

Il est important d’essayer de surveiller ces signes de nervosité et d’agitation car de cette façon, vous pouvez prévenir les coups en plaçant le chien à un endroit où il ne pourra pas se faire mal ni tomber.

Existe-t-il un traitement pour les chiens épileptiques?

Un berger allemand allongé dans l'herbe

Même si cette maladie est horrible elle n’est heureusement pas mortelle. Évidemment, il est difficile de voir nos chiens souffrir, car même si cela dure que quelques minutes ou secondes, les crises peuvent être impressionnantes et sembler durer une éternité.

Normalement, les chiens épileptiques n’ont pas besoin d’aller aux urgences. Ils ne devraient le faire que lorsque les crises se répètent très fréquemment et avec très peu de temps entre deux crises.

Si l’épilepsie est idiomatique, c’est à dire probablement héréditaire, elle est incurable et le chien doit être traité à vie.

L’épilepsie peut aussi être causée par une tumeur cérébrale ou une ischémie, qui peuvent alors être éradiquées par intervention chirurgicale.

En règle générale, l’épilepsie est une maladie héréditaire qui n’a pas de remède, mais faire attention à son animal et être attentif au déclenchement de ses crises permet de prendre des mesures préventives pour protéger au mieux l’animal.