Comment éduquer votre chien pour qu'il ne fugue pas ?

13 mai, 2018
Que votre chien fugue peut entraîner un moment très stressant, car vagabonder peut être dangereux pour sa santé. Faire de l'exercice avec votre compagnon, par exemple, est l'un des conseils que nous vous donnons pour freiner cette tendance. 

Un chien peut essayer de fuguer pour diverses raisons, mais en l’éduquant nous pouvons empêcher cela. Par la suite, nous vous invitons à découvrir quelques conseils pour éduquer votre chien afin qu’il ne fugue pas. On commence?

Éduquer votre chien pour qu’il ne fugue pas

La fugue représente un risque sérieux pour la santé et le bien-être de nos meilleurs amis. En fuguant, un chien s’expose à divers micro-organismes, accidents, ou à être emmené par quelqu’un d’autre.

Non à la violence, oui au renforcement positif

Certains des comportements de nos chiens peuvent nous irriter assez, mais nous ne devons jamais utiliser la violence comme ‘correctif’ face à un acte involontaire. Il faut garder à l’esprit que nous pouvons provoquer des réactions agressives et des expériences traumatisantes.

Dans ce sens, il est aussi nécessaire de souligner que notre agressivité peut conduire le chien à fuguer en se sentant effrayé, pas en sécurité ou mal-aimé.

un carlin triste

C’est pourquoi nous devons favoriser le renforcement positif dans l’éducation de notre meilleur ami. Récompenser sa bonne conduite est fondamental pour stimuler sa puissance cognitive et fortifier sa confiance en lui. Un chien qui ressent l’affection et la reconnaissance de son maître fugue rarement par peur ou insécurité. 

Associer son nom à du positif

Si nous utilisons son nom pour le gronder ou quand nous sommes fâchés, notre chien l’associera a des expériences négatives. Cela ne signifie pas qu’il faille pas l’éduquer ni établir des limites dans son éducation.

Il faut préférer le classique et infaillible ‘non’ pour lui signifier une conduite inappropriée. Gardons alors son nom pour les moments de récompenses, jeux et caresses. 

Ainsi, le chien répondra plus facilement à notre appel et sera plus réceptif s’il tente de fuguer. Mais si l’animal associe son nom à votre agacement ou à une punition, il reviendra difficilement à la maison en l’entendant. C’est le premier pas vers une éducation positive et l’un des aspects les plus importants pour éviter que notre chien fugue.

Attention à votre langage non verbal

Les chien sont très sensibles et perçoivent facilement les changements au son de notre voix, mais aussi dans notre langage corporel. Pour cette raison, ils sont capables de deviner notre état d’esprit, changements d’humeur et nos émotions.

Si votre chien tente de fuguer, il est fondamental de surveiller votre expression corporelle, en plus du ton de votre voix. Dans ce cas, l’idéal est de vous baisser et d’essayer de lui parler sereinement, mais fermement. Si cela reste sans effet, le ‘plan B’ consiste à courir dans la direction opposée, comme si vous l’invitiez à jouer et vivre une nouvelle aventure ensemble.

Affection, encadrement et intégration familiale

Un chien qui se sent aimé par sa famille et membre du foyer n’a pas de raison de fuguer. Au contraire, un chien exposé à la violence, la solitude ou l’indifférence de ses propriétaires peut faire une fugue à la recherche d’une meilleure qualité de vie.

Activité physique régulière

Les chiens ayant une routine sédentaire ou trop souvent enfermés, peuvent faire une fugue pour courir, jouer et se sentir libres. C’est pourquoi, faire régulièrement de l’exercice physique est essentiel pour éduquer votre chien afin qu’il ne fugue pas.

un petit chien court dans l'herbe

Un excellent truc consiste à profiter de vos premières promenades pour lui apprendre à jouer ‘à cache cache’. Pour commencer, il suffit de le lâcher et vous cacher derrière un arbre, par exemple. Ensuite, vous devrez l’appeler jusqu’à ce qu’il puisse vous trouver.

Enfin, pour renforcer sa bonne conduite, il est important de lui offrir une friandise, un compliment, des caresses et des jeux. Ainsi, votre chien assimilera vous perdre de vue avec le besoin de vous trouver.

Éduquer votre chien pour qu’il ne fugue pas: la castration

L’élan de satisfaction sexuelle est au cœur des principales causes de fugue des chiens, surtout chez les mâles sexuellement actifs. Autrement dit, beaucoup de chiens font une fugue pour satisfaire leur appétit sexuel ou leurs besoins physiologiques.

Dans ce cas, la castration est la méthode la plus efficace pour que votre chien ne fugue pas. La majorité des chiens adopte un caractère plus calme et ressentent une baisse de leur appétit sexuel après l’opération.

Néanmoins, le retrait des organes sexuels n’implique pas l’élimination du désir sexuel. Un chien stérilisé peut faire une fugue également pour obtenir son autosatisfaction ou pour d’autres raisons. C’est pourquoi la stérilisation ne dispense pas d’éduquer votre chien pour qu’il ne fugue pas.