Comment nourrir une nichée de chardonneret

12 août, 2018
Si vous trouvez une nichée de cette espèce d'oiseaux, la première chose à faire est de placer les petits dans une sorte de nid constitué d'un bout de serviette ou de tissu afin de les garder au chaud. Vous devrez ensuite donner à manger aux oisillons en les nourrissant à la main. S'ils n'acceptent pas la nourriture, vous devrez alors vous servir d'une seringue comme alternative
 

Les chardonnerets sont de petits oiseaux très sympathiques qui vivent aux quatre coins du monde. En Espagne, on peut entendre leur chant dans tout le pays. Il arrive donc souvent de trouver des petits tombés du nid.

Durant la période de reproduction, ces animaux donnent généralement naissance à deux à trois nichées, ce qui peut mener à des accidents comme mentionnés ci-dessus. Nous allons donc vous expliquer aujourd’hui comment nourrir une nichée de chardonnerets et leur donner ainsi une chance de vivre en liberté.

Pourquoi les petits tombent-ils du nid?

Les oisillons peuvent se retrouver par terre pour différentes raisons, que le nid se trouve dans une rue très fréquentée ou dans votre cour arrière. L’une des raisons est liée à la loi du plus fort, comme l’explique Darwin. Les oisillons les plus gros éliminent les plus frêles pour se nourrir.

Une autre de ces raisons est également proche des théories de Darwin. La mère détecte qu’un petit est malade ou qu’il est susceptible de tomber malade. Elle l’expulse alors du nid afin d’empêcher la prolifération de cette maladie. Une troisième raison est plus simple : l’oisillon apprenait à voler et il n’y est pas parvenu.

Quoi qu’il en soit, si vous avez la chance de tomber sur un oisillon encore en vie, il est temps de jouer votre rôle de mère de substitution et de lui donner à manger. C’est pourquoi nous allons vous donner quelques conseils sur la façon de nourrir un petit chardonneret.

 
chardonneret posé sur une branche

De quoi se nourrissent les chardonnerets ?

Les chardonnerets sont des oiseaux granivores. Autrement dit, ils se nourrissent exclusivement de graines et de quelques fleurs. Dans les villes, ils ont tendance à se nourrir aussi de restes de nourriture humaine, lorsque les pigeons ne s’en chargent pas.

Cela dit, si vous voulez vous occuper d’un oisillon, vous devez tenir compte du fait que l’alimentation des chardonnerets diffère tout au long de leur cycle de vie. Autrement dit, au fil de leur vie, ils s’alimentent d’une différente manière afin de nourrir leur corps de la façon la plus appropriée.

C’est pourquoi la plupart des oiseaux qui ont été sauvés et nourris à la maison ont tendance à mourir subitement ou pire, ils ne se nourrissent pas du tout. Mais ne vous inquiétez pas. Avec un peu de patience et l’équipement nécessaire, vous pourrez nourrir une nichée de chardonnerets avec plus de facilité.

Comment nourrir une nichée de chardonnerets

Pour commencer, vous devez tenir compte de l’âge de l’oisillon. Si celui-ci n’a pas encore de plumes sur le corps ou qu’il commence à muer, un aliment inapproprié peut affecter gravement l’animal.

 

Après avoir ramené l’oiseau à la maison, vous devez tout d’abord créer une sorte d’incubateur dans lequel il pourra se reposer. Il doit se sentir en sécurité, comme il se sentirait en sécurité dans son nid. Idéalement, le récipient doit présenter une taille et une profondeur adaptées pour permettre à l’oisillon de se reposer.

chardonneret posé sur une branche

Placez une serviette ou un chiffon dans le fond et essayez de lui apporter de la chaleur de manière indirecte avec ce que vous avez à disposition. De cette façon, l’animal se sentira en sécurité et se détendra suffisamment pour vous permettre de le tenir et de le manipuler sans trop de problèmes.

Une fois passé cette étape, vous devrez nourrir l’oisillon correctement. Autrement dit, vous devrez vous servir de vos mains ou d’une seringue, ou de tout autre objet similaire, afin de déposer la nourriture sur le bec de l’animal. Pour le nourrir, utilisez un mélange pour oisillons, que vous trouverez dans n’importe quelle animalerie, ainsi qu’un peu de graines.

Ce dont il faut tenir compte

Si l’animal ne mange pas dans votre main ou dans le récipient, vous devez utiliser une seringue pour le nourrir. Tout d’abord, stérilisez-la à l’eau chaude afin de ne pas infecter l’animal accidentellement et présentez le bout de la seringue à l’oisillon comme s’il s’agissait de sa mère qui voulait le nourrir.

 

Ne touchez jamais la bouche de l’animal de manière directe afin de ne pas le blesser. Offrez-lui plutôt la nourriture petit à petit jusqu’à ce qu’il ferme la bouche pour montrer qu’il est rassasié. Répétez l’opération toutes les heures. Après quelques jours, vous pourrez lui donner des fruits et des noix afin qu’il apprenne à manger tout seul et qu’il durcisse son bec.

Une fois que l’animal est capable de survivre seul, nous avons le regret de vous annoncer qu’il est temps de le relâcher. Les chardonnerets sont des oiseaux sauvages qui ne supportent pas bien la captivité.

Comme vous pouvez le constater, il est assez facile de nourrir une nichée de chardonnerets. Dès lors, si vous trouvez un oisillon dans la rue et que vous décidez de vous en occuper, vous savez ce qu’il vous reste à faire.