Pourquoi le décès de son animal de compagnie est-elle aussi difficile à surmonter que celle d'un proche ?

16 août, 2018
Quand notre chien ou notre chat décède, on se sent vide comme si on avait un perdu un fils, un frère ou un parent.
 

On a une douleur immense qui n’est comparable à aucune autre et qui est difficile à expliquer. Dans cet article, on va vous raconter pourquoi le décès de son animal de compagnie est aussi difficile à surmonter que celle d’un proche.

La souffrance due à la mort de notre animal de compagnie

Tous ceux qui aiment les animaux savent qu’il n’existe pas de douleur plus difficile à surmonter que la perte de son animal de compagnie. Les chiens et les chats passent de nombreuses années à nos côtés et de ce fait il est difficile pour nous d’être indifférent à leur mort. Simplement le fait de penser à leur mort nous rend terriblement triste et angoissé. Cependant, il faut prendre en compte que tôt ou tard cela va arriver, le but étant d’y être préparé.

La grande connexion que nous avons avec notre animal de compagnie est telle qu’on ne peut pas imaginer notre vie sans eux. Rien ne sera plus comme avant après son départ parce que son amour et sa loyauté nous apaisaient et nous éloignaient de nos problèmes quotidiens.

Malheureusement, le cycle de vie des animaux est beaucoup moins important que le notre. Par conséquent, il est naturel que nous soyons ceux qui souffrent à la mort de l’animal. Selon les psychologues, cela génère un grand impact émotionnel sur les gens aussi fort que lorsqu’on perd un membre de notre famille. Pourquoi ? Et bien parce que le chien ou le chat aussi fait partie de notre cercle proche.

un chien court avec un bâton
 

De plus, comme cela est commenté dans l’enquête de l’Université de Hawai, la douleur provoquée par la disparition de notre animal de compagnie n’est pas seulement intense et profond, mais il dure aussi dans le temps. Une personne interrogée sur trois a affirmé avoir souffert au moins pendant les six mois qui ont suivi la disparition de l’animal.

La mort d’un animal de compagnie, la fin d’une relation plus que spéciale

Les animaux de compagnie nous offrent leur amour, leur soutien et leur loyauté (plus que d’autres personnes ne le font dans la plupart des cas). De ce fait, lorsqu’ils décèdent, sont enlevés ou disparaissent, nous expérimentons ce que les scientifiques appellent “la fin d’une relation spéciale”.

La douleur qui suit la perte de notre animal de compagnie ne peut pas être comprise par les personnes qui ne sont pas propriétaires d’un chien ou d’un chat, et il est mal vu de pleurer à chaudes larmes pour un animal. Et cela, à la différence de la compassion qu’ils ressentent lorsqu’on perd un proche de notre famille, si celui qui meurt est un chien ou un félin, le sentiment de compassion n’est pas le même.

Comme il y a chaque fois plus de couples et de familles qui décident d’adopter un animal de compagnie et le convertisse en un nouveau membre de la famille, il est courant de voir des funérailles et des enterrements comme si on faisait face au décès d’une personne. Il y a même des cimetières spéciaux pour les animaux de compagnie.

 

Comment surmonter le décès de son animal de compagnie?

un chien dans une prairie

Peu importe si vos amis ou votre famille ne comprennent pas ou qu’ils vous disent que vous exagèrez. Si votre chat ou votre chien décède, vous devez exprimer votre tristesse et faire face à cette disparition. Prenez le temps qu’il vous faut pour affronter ce terrible moment.

Même si vous devez verser des milliers de larmes, ne les retenez pas. Evacuez votre douleur.

Ne culpabilisez pas pour ce qu’il s’est passé, puisque ce n’est pas le meilleur moyen de se sentir mieux. Votre animal est tout simplement décédé et ce n’est pas votre responsabilité. Il vaut mieux que vous soyez en paix avec vous-même et que vous vous  pardonniez.

Soyez patient sachant que les premières semaines, vous risquez de vous sentir vraiment triste. Si vous n’avez pas envie de parler de ce sujet, ne le faites pas. Si vous préfères rester chez vous les premiers weekends, faites-le. Mais prenez en compte qu’à un moment donné vous devrez retourner à votre vie habituelle.

Pour terminer, rappelez-vous de votre chien ou votre chat lorsqu’il faisait de petites bêtises et était heureux à vos côtés. Essayez de ne garder aucun objet qu’il utilisait pour vous éviter encore plus de douleur. Il y a beaucoup d’animaux sans foyer qui ont besoin de nourriture, d’un panier ou de jouets. Cependant, prenez votre temps avant d’accueillir un nouvel animal de compagnie chez vous.

 

Une fois que vous aurez compris que ce ne sera pas un remplaçant, vous serez prêt à donner une chance à cette nouvelle vie.