Les 5 différents types de personnalité chez le chien

12 mars, 2018
 

Tout comme pour les personnes, les animaux domestiques ont aussi des comportements qui définissent leur personnalité. Connaître les types de personnalité chez le chien peut être un atout majeur à l’heure de choisir la race qui vous correspondra le plus. Vous trouverez dans cet article les 5 différents types de personnalité chez le chien.

Le tempérament d’un animal peut en dire beaucoup sur sa conduite. En effet, cela révélera des informations sur sa manière de réagir face à certains stimuli issus de l’environnement. Cela vous aidera aussi à comprendre comment le chien va s’adapter à son nouveau foyer.

De plus, lorsque vous avez cerné la personnalité de votre chien, vous serez à-même de prédire son niveau d’empathie avec son maître. L’idéal serait de bâtir une relation d’amitié et de complémentarité, pour une cohabitation tranquille et satisfaisante.

5 différents types de personnalité chez le chien

Il existe 5 différents types de personnalité chez le chien. Bien qu’elles ne soient pas exclusives, elles définissent une grande partie des traits de conduite de l’animal.

Un petit chien attaché avec un harnais, dans les bois

La première chose à savoir c’est que la majorité des personnalités présentes chez le chien sont grandement influencées par la génétique. Cependant, la discipline et le dressage aident à corriger et contrôler certaines impulsions.

 

Le chien agressif

 Le chien agressif est par nature belliqueux et impulsif.  Ce type de personnalité est commun chez les races comme le Rottweiler, le Doberman et le Berger Allemand.

De plus, il existe des facteurs importants liés à l’agressivité du chien. La première chose à faire est d’identifier que, en effet, il s’agit bien de la personnalité du chien et que vous n’avez pas à faire à une conduite apprise par le dressage.

Le second facteur, c’est le maître. Les chiens agressifs sont souvent très dominants. Ainsi, ils ont besoin d’un maître avec du caractère qui a la capacité de montrer qui commande. Il faut savoir s’imposer face au chien et montrer qui est le chef.

L’éducation peut beaucoup influencer ce type de caractère. En effet, elle peut soit renforcer la conduite agressive du chien, soit l’adoucir. Cela dépendra grandement de l’environnement de l’animal et de son maître. Afin de drainer une partie de l’agressivité du chien, il faudra faire beaucoup d’activités physiques et d’exercices.

Le chien timide

A la différence des autres types de personnalités que l’on peut trouver chez le chien, la timidité peut être acquise. De plus, bien qu’il existe également des facteurs génétiques, certains chiens deviennent timides suite à un traumatisme ou à un manque de socialisation.

Ce genre de personnalité est commun chez les chiens ayant été isolés, ou qui ont eu peu de contact avec des personnes. Cela arrive également aux animaux ayant cohabité avec des chiens d’une race plus dominante.

 

 Le chien passif-agressif

On peut dire que l’on a affaire à une personnalité passive-agressive lorsque le chien réagit de façon impulsive face à quelque chose qui lui fait peur.

En général, les chiens timides se cachent ou fuient s’ils ont peur. Un animal passif-agressif, s’il a plutôt tendance à réagir, deviendra agressif afin de mettre un terme à sa peur.

Ce genre de personnalité peut être le résultat d’un mauvais mélange de caractère de ses ancêtres. En effet, cela arrive dans une portée dont un parent était agressif et l’autre timide. Cette erreur est très souvent commise par les éleveurs qui débutent.

La relation avec l’environnement

Les chiens amicaux

Tout comme les différentes personnalités retrouvées chez le chien, la sociabilité est héréditaire. Cela veut dire qu’une bonne partie des animaux amicaux et câlins sont comme cela grâce à la race de laquelle ils descendent.

Ce trait de caractère se montrera lorsque l’animal sera en contact avec des personnes, d’autres chiens ou d’autres animaux. Ces chiens-là, grâce à leur caractère, sont parfaits dans les familles avec des enfants ou des personnes âgées.

Les chiens indépendants

Les chiens indépendants ont une attitude très détachée et ne recherchent pas les marques d’affection et les soins. Ce sont des animaux qui ne s’intéressent pas vraiment à la cohabitation. Ainsi, ils n’ont pas besoin non plus de beaucoup d’affection de la part de leur maître. En général, ils chercheront à attirer votre attention seulement lorsqu’ils le voudront ou lorsqu’ils en auront besoin. Le reste du temps, ils mèneront une vie solitaire.

 
Un chien promené par une jeune femme dans une clairière

Bien que ce genre de personnalités ne soit pas très commun chez les chiens, certains maîtres sont à la recherche de ce trait. Ce sont les compagnons idéaux pour les personnes qui passent leurs journées loin de la maison ou qui voyagent beaucoup.

Comment choisir la personnalité idéale?

Si vous prenez la décision d’avoir un chien, nous vous recommandons de le choisir selon sa personnalité. Cela vous aidera à établir une relation plus forte et plus empathique avec l’animal.

Pour les personnes ayant un rythme de vie plutôt accéléré, l’idéal serait un chien de petite taille. En général, ces boules de poils n’ont pas besoin de longues promenades ni de beaucoup de soins.

Si au contraire, il s’agit de personnes plutôt inactives, un chien calme et indépendant est conseillé. Lorsqu’ils sont bien dressés, ils n’ont pas besoin de longues promenades puisqu’ils connaissent les règles de la maison.

Pour les sportifs, la meilleure option sera un chien grand et actif. Il faudra donc s’intéresser au Golden Retriever ou au Labrador. Sachez que le Berger Allemand sera aussi une bonne alternative.

Une autre méthode afin de choisir la meilleure race sera de regarder quels types de fonctions vous recherchez chez l’animal. Si vous voulez un chien de garde, sa personnalité devra être agressive. Cependant, si vous recherchez un chien pour la famille, il devra être sociable par nature.

 

Source de l’image principale: Ted Murphy