Les chiens errants, une triste réalité qui ne se termine jamais

06 mai, 2018
L'abandon d'animaux domestiques est chose commune dans tous les pays du monde. C'est une conséquence de la précipitation des gens à vouloir adopter un animal. Il y a aussi la crise économique qui ne leur permet pas de les entretenir, la cruauté de certains éleveurs ou la vieillesse et son lot de maladies associées. 
 

Les chiens errants sont une triste réalité qui ne se termine jamais.

Bien que le monde ait subit de nombreux changements et améliorations ces dernières années, peu de choses ont été envisagées afin de lutter contre le problème des chiens errants. Bien que de nombreuses organisations existent, ou même des individus qui luttent contre l’abandon, la triste réalité est une toute autre affaire.

De nombreuses raisons poussent à l’abandon des animaux. Comme si cela ne suffisait pas, il y a de plus en plus de chiens errants. A vrai dire, ce n’est pas un problème très difficile à régler. Cependant, cela demande un peu de sensibilisation et quelques compromis de la part de chacun.

Les raisons pour lesquelles le nombre de chiens errants est en augmentation

Selon la situation de chaque pays, il existe un pourcentage plus ou moins élevé de chiens errants. Cela dit, les motifs d’abandon sont toujours les mêmes. Les facteurs communs qui favorisent à chaque fois l’augmentation du nombre de chiens dans la rue sont les suivants :

L’adoption sur un coup de tête

Nombreuses sont les familles qui cèdent aux “caprices” de leurs enfants, ou aux leurs, et veulent absolument avoir un animal à la maison. Ces personnes pensent que les petits chiens sont mignons et qu’ils apporteront beaucoup de bonheur dans le foyer. Cela est totalement vrai, cependant il y a un oubli : ce sont des êtres vivants dépendants.

une fillette joue avec un chiot
 

En tant que tels, les chiens entraînent des responsabilités qu’il faut être prêt à assumer. Ils ont certains besoins. Il faut les sortir dans la rue trois fois par jour, il faut les emmener chez le vétérinaire lorsqu’ils sont malades. Aussi, ils vous limiteront un peu lorsque vous partirez en vacances.

Lorsque les personnes ayant adopté un animal par caprice se rendent compte de tous les inconvénients que cela engendre, elles ont tendance à abandonner le pauvre être vivant. C’est triste, mais c’est la réalité.

Ne pas avoir de quoi s’en occuper

Il est chose commune, dans les pays en voie de développement, de voir un ou deux chiens dans les maisons. En général, ce sont des chiens de grande taille. C’est curieux. En particulier sachant que dans ces endroits, il est difficile d’obtenir de la nourriture pour soi-même ou sa famille. Avec quoi les propriétaires alimentent-ils les animaux?

C’est un problème qui apparaît avec le temps. Cela arrive lorsque les propriétaires cessent d’accorder l’importance nécessaire à cet aspect, ou quand le salaire diminue, chose qui arrive très souvent. Ainsi, les propriétaires cessent d’alimenter les animaux. Ces derniers s’aventurent ensuite dans la rue à la recherche de quelque chose à se mettre sous la dent.

Overbooking dans les élevages

La cupidité humaine est une autre des raisons pour lesquelles de plus en plus de chiens errants errent sans but. Certains éleveurs dont le travail est exclusivement l’élevage de chiots obligent les femelles à faire chiots sur chiots.  Parmi ces petits, quelques-uns ne seront pas “parfaits” comme l’éleveur le souhaitait et ne seront pas considérés comme aptes à la vente.

 
des chiots mangent dans un bol

Les personnes les moins cruelles les abandonnent. Les plus cruelles les tuent. De ce fait, de nombreux chiens errants vivent aujourd’hui dans la rue car ils n’étaient pas suffisamment beaux et ne correspondaient pas aux goûts des consommateurs.

La vieillesse

C’est plutôt évident chez le chien. Après avoir passé de longues années avec un animal, vous vous rendez compte qu’il est en train de vieillir. Il est souvent malade et a besoin de soins spéciaux qui prennent de votre temps, et ne nous le cachons pas, de votre argent. Tout le monde n’est pas capable d’assumer ces “problèmes”. C’est triste? Oui, très, bien que nous le définirions plutôt comme un acte égoïste.

De nombreux chiens errants, peu importe le pays, sont des seniors et sont malades. Beaucoup d’entre eux meurent dans les rues, privés du traitement dont ils ont besoin et sans pouvoir partir avec dignité, comme ils le méritent. Ils vous ont donné leur vie et c’est ce qu’ils récoltent!

Est-il possible de mettre fin au problème des chiens errants? Après avoir examiné les causes, notre réponse est oui. Le problème réside dans les sentiments malintentionnés de nombreuses personnes, dans la cupidité humaine et le fait que nombreux sont ceux qui ne voient pas les animaux comme des êtres vivants. Ces aspects échappent malheureusement à notre contrôle et il faudra peut-être se faire à l’idée que cela ne changera jamais.