Pourquoi votre chien pleure-t-il quand vous partez ?

21 juillet, 2018
Les chiens, comme les animaux extrêmement sociables qu'ils sont, peuvent souffrir de ce que l'on connaît comme l'anxiété de séparation

Les tâches quotidiennes et le rythme effréné de la ville nous retiennent à l’extérieur une bonne partie du temps. Rares sont les moments de la journée que l’on peut consacrer à nos chiens, et parfois ils deviennent très tristes et se mettent à pleurer. Mais, que se cache-t-il vraiment derrière ce comportement ? Pourquoi votre chien pleure-t-il quand vous partez ?

Nos compagnons sont extrêmement sociables, et c’est la raison pour laquelle ils ne supportent pas la solitude. Outre leurs gémissements, ils peuvent développer des comportements agressifs, avec des tendances destructrices à la maison. En conséquence, il s’avère très important d’en maîtriser les causes et contribuer à la gestion de sa solitude.

Comment la solitude affecte-t-elle les chiens ?

En général, nous les êtres humains, et même les animaux, apprécions une petite dose de solitude quotidienne, mais jamais en excès. La majorité des gens n’aime pas être toujours seule, et nos chiens encore moins.

L’absence de temps libre réduit nos heures de divertissement avec notre chien. Ceci peut éventuellement avoir des conséquences assez négatives aussi bien physiquement que psychologiquement sur l’animal. Si votre chien pleure quand vous partez, il est fort probable que la cause soit l’exposition constante à la solitude à la maison.

Face à ces heures ‘creuses’ à la maison, nos compagnons développent des comportements inappropriés pour attirer l’attention de leur maître. Agressivité,  comportements destructeurs, mouvements répétitifs, gémissements, aboiements perpétuels et pleurs figurent parmi les techniques les plus courantes qu’ils utilisent pour manifester leurs sentiments.

Il est important d’identifier l’anxiété causée par la solitude ou la séparation. Cette dernière se manifeste lorsque le chien est loin de sa ‘matrice’ (mère, frères ou une personne déterminée). Il se trouve alors en état de stress, même s’il est avec d’autres proches.

Raisons pour lesquelles votre chien pleure quand vous partez

Tout comme leurs ancêtres les plus proches, les loups, les chiens sont des animaux sociaux qui, en général, vivent en meutes dans la nature. Même lorsqu’ils sont dans un environnement domestique, ils ne peuvent pas se défaire de cet instinct. Dans cette optique, ils nous adoptent comme membres de leur cercle social, d’une nouvelle meute.

Le chien pleure quand vous partez et qu’il reste totalement seul. Il s’agit de la conséquence d’une tendance naturelle à la tristesse et, dans des cas vraiment extrêmes, à souffrir de la bien nommée angoisse de séparation.

Les traumatismes qu’il a pu subir dans le passé sont un autre élément déclencheur de ce comportement erratique. Bien souvent les chiots abandonnés vivent des moments difficiles avant leur adoption. Par conséquent, leur peur de se sentir de nouveau seuls les rend nerveux en l’absence de leur maître.

On peut aussi évoquer les mauvaises habitudes inculquées par le maître comme raison de ses pleurs quand vous partez. Mal éduquer nos amis, et ne pas leur offrir une éducation correcte leur permettant de s’accommoder de cette solitude entraîne une affection excessive. Malheureusement c’est ce qu’il nous faut éviter pour maintenir une relation saine avec eux.

L’angoisse de séparation

La peur motive de tels comportements. Notre chien se sent menacé, en danger, et il active alors son état d’alerte. Cela le pousse à détruire des objets, pleurer et se désespérer.

Cet état d’angoisse incontrôlable pour notre compagnon est naturel chez les animaux habitués à vivre en meutes. Ce qui est sûr c’est qu’au moins 15% des chiens en souffrent. Si nous n’y prêtons pas l’attention nécessaire, le chien pourrait en arriver à se sentir malheureux, triste, stressé ou angoissé.

un chien seul à la maison

Conseils pour éviter que votre chien pleure

Il est très important que votre compagnon apprenne à rester seul. Si votre chien pleure quand vous partez, vous devez l’éduquer pour qu’il ne ressente pas de stress et puisse s’occuper en votre absence. Acquérir différents jouets -os, jouets à mâcher ou d’intelligence- pour l’aider à gérer l’angoisse constitue une première étape.

Un environnement confortable, chaud et calme l’aidera à se sentir en sécurité. Ainsi, un panier moelleux, voire de forme enveloppante, lui offrira un espace où se réfugier et favorisera son équilibre. On conseille aussi, parfois, de laisser la radio allumée pour que le silence absolu ne lui pèse pas.

Sortir le promener avant de partir est également une bonne idée si votre chien pleure en votre absence. L’exercice le fatiguera et il dormira quand vous ne serez pas là. Si vous vous absentez un long moment, nourrissez-le juste après un peu d’activité physique pour éviter une torsion de l’estomac et réduire son niveau d’angoisse.

Enfin, si vous en avez les moyens et l’envie, vous pouvez penser à adopter un autre chien pour qu’ils s’occupent ensemble. En revanche, c’est une décision à ne pas prendre à la légère. En effet, il faut considérer tout ce que cela suppose pour l’un et l’autre animal. Le temps des présentations doit être respecté pour que l’adoption et la relation soient un succès.