Comment prendre soin de votre chien en hiver

11 mars, 2018

Lorsque les premières températures froides approchent, nous avons tous tendance à prendre des précautions pour que les basses températures nous affectent le moins possible. Les animaux de compagnie ne devraient pas être exemptés de ces questions. C’est pourquoi nous vous expliquons aujourd’hui comment prendre soin de votre chien en hiver.

Les poilus et le froid

À l’exception de certaines races résistantes au froid comme les races nordiques, les chiens souffrent de températures basses (égales ou supérieures à celles des humains). Donc ne négligez pas votre poilu lors de la baisse des températures.

De plus, soyez particulièrement prudent si votre chien souffre d’une maladie, en particulier de maladies respiratoires, ou s’il est :

un chien est allongé dans l'herbe

  • Un chiot
  • Un adulte ou plus âgé
  • De petite race
  • Un animal sans poils

Une bonne alimentation pour prendre soin de votre chien en hiver

Un régime alimentaire nutritif, équilibré et de bonne qualité est la base afin que les humains et les animaux de compagnie restent en bonne santé. Par temps froid, assurez-vous donc de donner à votre ami à fourrure un aliment — fait maison ou industriel — qui convient à sa taille, à son âge et à ses caractéristiques particulières.

Un chien bien nourri aura des défenses élevées. Les chances de tomber malade seront moindres. Mais ne confondez pas qualité et quantité. Ne suralimentez pas votre animal de compagnie. Vous allez le faire grossir. Et souvenez-vous des conséquences négatives de cette condition pour les humains comme pour les animaux.

De plus, puisque votre ami est susceptible de réduire son activité physique durant les journées extrêmement froides, faites très attention à la quantité de nourriture que vous mettez dans sa gamelle. En cas de doute, demandez à votre vétérinaire d’indiquer les quantités appropriées.

Les chiens souffrent autant du froid, voire plus, que les humains. C’est pourquoi il est important de prendre soin de votre chien en hiver, de lui fournir une bonne alimentation, une bonne hygiène et de le protéger, entre autres, des changements soudains de température.

Soins pendant les promenades ou pour les chiens qui restent à l’extérieur de la maison

Idéalement, à basse température, l’animal devrait rester une bonne partie du temps à l’intérieur de la maison. Mais si vous insistez pour le tenir à l’écart, assurez-vous qu’il y soit en sécurité. Offrez-lui un abri contre l’humidité, la pluie et le froid.

Essayez aussi de planifier des sorties quand il fait moins frais. Et les jours où les températures sont trop basses, réduisez le temps de marche. Et mettez-lui toujours un manteau. Gardez un imperméable à portée de la main en cas de pluie ou de neige.

L’important est d’éviter les changements brusques de température : si l’animal se trouvait dans un environnement chauffé, il ne faut pas l’emmener soudainement dans la rue sans aucune protection.

Mais même si l’exercice et le temps de jeu sont réduits à l’extérieur, essayez de garder votre animal actif — physiquement et mentalement — autant que possible, avec une certaine activité qui peut avoir lieu à l’intérieur de la maison.

Autres soins que vous devriez apporter à votre chien en hiver

un chihuahua porte un manteau dans la forêt

Le pelage des chiens est l’un des principaux outils de défense contre les intempéries. Donc, si vous pensiez à jouer les stylistes ou si vous comptiez aller chez le coiffeur, reportez la coupe au printemps. Cependant, brossez-les souvent pour bien entretenir leur pelage et enlever les poils morts.

Lorsque vous le baignez, faites-le dans un endroit chaud, loin des courants d’air. Même s’il résiste, utilisez un sèche-cheveux pour éviter qu’il ne reste humide trop longtemps. Et si vous remarquez que sa truffe et ses coussinets sont légèrement fêlés par le froid, mettez du produit recommandé par le vétérinaire.

Avant que l’hiver ne vienne s’installer, emmenez votre ami chez le vétérinaire et assurez-vous que toutes ses vaccinations soient à jour et qu’il est exempt de parasites. Il est très important que l’animal soit protégé des rhumes car cela pourrait être la porte d’entrée d’autres maladies plus compliquées.