Six signaux de peurs chez le chien : les clés pour les comprendre

28 juin, 2018
La peur est une émotion nécessaire et indispensable à la survie du chien. Tous les mammifère, et beaucoup d'autres animaux, ont la capacité de ressentir la peur.
 

Chaque animal le montre à sa manière, et il est important de connaître les signaux de peur chez les chiens pour pouvoir comprendre comment ils perçoivent le monde.

Comment fonctionne la peur

La peur est une émotion, comme la joie, la tristesse ou la nervosité. On ne peut pas choisir de la ressentir. Comme c’est une émotion et qu’elle n’est pas volontaire, selon les lois du comportement, on ne peut pas la repousser ni la renforcer. Par contre, il est possible d’augmenter ou de diminuer l’intensité de la peur.

Et quand un chien a peur, en fonction de ce que l’on fait, nous le consolerons ou nous lui transmettrons encore plus de peur. Mais, au contraire de ce que l’on croit, nous ne renforçons pas cette émotion, car il est seulement possible de renforcer des comportements volontaires. Les signaux de peur chez les chiens ne sont pas non plus volontaires : vous ne pouvez pas la lui éviter.

un chiot qui a peur caché sous une chaise

Par exemple, si un chien a peur des tempêtes, on ne doit pas le gronder. Car il ne choisit pas d’avoir peur. Nous pouvons le consoler et l’aider à prendre son mal en patience, ou lui faire du mal sans le vouloir. Peut importe ce que l’on fait, quand il y aura une autre tempête, il montrera la même peur, mais pas pour avoir du réconfort. Il ne peut pas se contrôler.

 

La peur chez les chiens

Les chiens, au même titre que les autres animaux, peuvent ressentir de la peur pour beaucoup de raisons. Statistiquement, plus ou moins la moitié des chiens ont peur des bruits forts. De ces bruits forts, presque tous les chiens ont peur, jusqu’aux tempêtes, aux feux d’artifices, aux pétards et aux coups de feux.

Un chien n’a pas besoin d’avoir été maltraité ou d’avoir été abandonné pour avoir peur. Il y a des chiens abandonnés qui se remettent très rapidement, et il y a des chiens plus sensibles que ceux qui n’ont jamais vécu cela et qui ont peur de beaucoup de choses.

De fait, les humains, les chiens et le reste des mammifères, partagent un système nerveux central, qui est chargé de connecter le cerveau au reste du corps. Les chiens ressentent la peur de la même façon que les hommes. De notre expérience à la peur, nous pouvons comprendre comment les chiens ou les autres animaux ressentent la peur eux aussi.

Signaux de peur chez les chiens

Chaque chien affronte la panique comme il le peut. Dans cette liste, nous mettons en évidence les différents signaux de peurs. Il peuvent être contradictoires, car il y a certains chiens qui réagiront d’une certaine façon et d’autre totalement autrement. Pour savoir si un chien a peur, nous devons reconnaître plusieurs de ces signaux. Même s’il n’est pas nécessaires qu’ils soient tous présents.

Les signaux de peur les plus connus sont :

  • Halètements et salivation. Beaucoup de fois, les chiens halètent quand ils ont peur, et par conséquent, ils produisent plus de salive que d’habitude
 
  • Pupilles dilatées. Parfois nous pouvons les voir, mais quand un chien a peur, ses pupilles se dilatent.
  • Tremblements. Il est habituel chez les chiens de se mettre à trembler quand ils ont peur. Parmi ces chiens, certains commencent à trembler pour n’importe quelle raison, et d’autre ne le font que quand ils ont vraiment très peur.
  • Mouvements et paralysie. Dans une situation qui fait peur, certains chiens sont incapables de se tenir tranquilles. Mais d’autres, comme les hommes, ne peuvent plus bouger. Bien que cela puisse paraître contradictoire, ce sont deux signaux de peur chez les chiens.
  • Queue baissée. C’est peut-être le signal de peur le plus difficile à observer : quand il y a quelque chose qui lui fait peur, le chien baisse la queue. Cependant, il y a des races qui lèvent leur queue et qui ne peuvent pas la baisse. Par exemple : les shiba et les carlin.
  • Miction et défécation, tant en excès qu’en manque. Il est commun chez les chiens qui souffrent de panique de ne pas pouvoir contrôler leurs besoins et de les faire partout dans la maison.

En conclusion

Comme nous le disions au début : la peur est involontaire et ils ne peuvent pas choisir de comment se comporter quand ils ont peur. Par contre, il y a d’autres chiens qui, quand ils ont peur, ne peuvent plus faire leurs besoins.

Un chiots labrador qui a peur
 

Consoler la peur

Nous ne pouvons ni renforcer ni punir la peur. Cependant, nous pouvons consoler nos chiens et les aider à passer cette phase. Pour savoir ce dont notre chien a besoin, il faut déjà bien le connaître. Il y a des chiens qui préfèrent la solitude et nous nous efforçons de les embêter. Certains, au contraire, cherchent désespérément leurs maîtres et ceux-ci n’arrêtent pas de leur demander de les laisser tranquilles.

Il y a des chiens qui, quand ils commencent à ressentir de la peur, ont besoin de la présence de leur maître. Mais les caresses ne les aident pas. Ils ont seulement besoin d’être près des humains. Le contact physique les dérange plus qu’autre chose.

Dans tous les cas, tous les chiens doivent avoir chez eux un endroit où se réfugier s’ils en ont besoin. C’est-à-dire, un endroit tranquille et retiré, auquel ils peuvent accéder facilement.

Enfin, c’est le maître du chien qui doit faire en sorte de le calmer. Démontrer de la peine ou de la préoccupation pour un chien à cause de ce qu’il ressent ne l’aidera pas. Un regard serein et un ton de voix relâché et confiant aideront n’importe quel chien qui a peur à bien vivre ce moment.