6 étapes pour donner un bain à un persan

Bien que le persan soit généralement un animal très soigné, lui donner un bain de temps à autre permet d'éviter qu'il ne contracte des maladies ou des virus qui pourraient l'affecter lui ainsi que les personnes qui vivent avec lui.
6 étapes pour donner un bain à un persan

Dernière mise à jour : 09 juillet, 2021

Les persans, connus pour être des chats amicaux qui aiment les siestes, peuvent être stressés à l’heure du bain s’ils ne sont pas traités avec le plus grand soin. C’est pourquoi nous vous présentons ici les 6 étapes pour donner un bain à un persan. Sachez que chaque détail compte si vous voulez que votre félin se sente à l’aise.

Le bain doit avoir lieu dans un endroit calme sans vent très froids, afin que le persan se sente dans un environnement agréable et puisse être toiletté sans complications. Si vous avez un félin de cette race, poursuivez donc votre lecture pour savoir comment lui donner un bain agréable.

1. Bien brosser les poils, la première étape du bain d’un persan

Pour commencer, il est important de garder à l’esprit que cette race de chats se caractérise par un pelage long et abondant. La première étape du bain d’un chat persan consiste donc à bien brosser son pelage. C’est le seul moyen de s’assurer qu’il n’y a pas de nœuds.

Après l’avoir mouillé et séché, il sera beaucoup plus difficile de démêler son pelage et, en plus, vous risqueriez d’irriter sa peau ou de lui faire mal. Tirer les poils d’un chat est toujours une mauvaise expérience qui augmente les chances d’être attaqué par son animal de compagnie.

Les soins du chat persan chinchilla sont nombreux.

2. Habituez votre chat à être mouillé

Si votre persan est un chaton, il sera peut-être plus facile pour lui de s’adapter au bain par rapport à un chat adulte. Cependant, quel que soit son âge, vous devez vous assurer que ce félin n’hésite pas à toucher l’eau et continue d’adopter ce comportement calme et amical qui le caractérise.

Pour y parvenir, il faut que le chat ait été préalablement conditionné à l’eau et à ses usages. Si vous suivez les étapes suivantes, il cessera d’avoir peur de l’eau dès son plus jeune âge :

  1. Placez l’animal dans sa future baignoire régulièrement, si possible tous les jours. Ne versez pas d’eau, mais laissez-la s’habituer à l’environnement et jouez avec elle. En d’autres termes, utilisez le renforcement positif.
  2. Petit à petit, introduisez un chiffon avec de l’eau tiède dans la baignoire. Ne mouillez pas le chat complètement et ne le faites pas tous les jours, mais laissez-le s’habituer sporadiquement à cet acte .
  3. Si tout se passe bien après la période d’essai, vous pouvez placer un peu d’eau tiède dans la baignoire et mouiller progressivement l’animal avec une tasse d’eau.
  4. Utilisez le renforcement positif tout au long du processus. Si le chat se porte bien, récompensez-le.

3. Soyez prudent avec la température

Une autre étape fondamentale du bain d’un chat persan consiste à s’assurer que l’eau est tiède – ni trop froide, ni trop chaude – afin que le processus soit le plus confortable et agréable possible. Une fois que vous avez l’eau à la température idéale, vous pouvez tremper votre félin petit à petit.

Gardez à l’esprit que la température corporelle habituelle des chats est de 38ºC à 39ºC. Elle est supérieure de quelques degrés à celui de l’être humain.

4. L’heure du shampooing

Lorsque le chat persan est mouillé et calme, vous pouvez appliquer un shampooing pour chat et masser soigneusement ses poils en vous assurant de ne pas mettre de produit dans ses yeux ni dans ses oreilles. De la même manière, et après avoir retiré le produit, vous pouvez éventuellement ajouter de l’après-shampoing ou appliquer une seconde couche de shampoing.

Gardez à l’esprit que les produits que vous appliquez doivent être spécifiquement pour les chats et, si possible, idéaux pour le pelage abondant du persan, car c’est l’une des caractéristiques les plus frappantes de cette race. Si vous vous demandez quelle est la marque la plus appropriée, n’hésitez pas à consulter votre vétérinaire.

5. Plus d’eau

Après avoir appliqué le nécessaire pour masser et nettoyer votre persan, rincez ce dernier à l’eau tiède. Faites cela lentement pour ne pas l’effrayer, et assurez-vous qu’il ne reste plus de résidus de shampooing sur son corps.

6. Séchez et brossez !

Vous pouvez utiliser deux serviettes propres pour sécher le chat. Avec la première, enlevez l’excès d’eau. Avec la seconde, réchauffez votre persan et massez-le jusqu’à ce qu’il soit complètement sec.

Aussi, rappelez-vous que le persan a un pelage qui nécessite des soins particuliers. Pour cette raison, vous devrez brosser de nouveau le félin après le bain. Assurez-vous d’utiliser un peigne adapté pour démêler ses poils.

Comme l’explique cette étude publiée dans la revue Proceedings of the National Academy of Sciences, les chats utilisent des papilles creuses pour absorber la salive dans leur fourrure. Ils peuvent passer jusqu’à 24 % de leur temps éveillé à toiletter leur pelage. Le toilettage aide le chat à éliminer les puces, les poils lâches et l’excès de chaleur.

Avec ces données, on se rend bien compte que ces chats ne doivent pas être fréquemment lavés, puisque la plupart du temps ils lèchent leur fourrure et se toilettent. Donnez un bain à votre animal que lorsque cela est strictement nécessaire.

Un chat persan sur fond blanc.

Vous pouvez lui donner un bain une fois par mois ou une fois tous les deux mois, en mettant en pratique les 6 étapes présentées afin d’éviter que ce félin sympathique ne contracte des maladies. Si vous vous y preniez,  le bain peut même être un moment amusant pour votre animal de compagnie.

Cela pourrait vous intéresser ...
Les chats peuvent-ils manger des pâtes ?
My Animals
Lisez-le dans My Animals
Les chats peuvent-ils manger des pâtes ?

Les chats peuvent manger des pâtes en petites quantités, mais cela n'a pas été prouvé de manière fiable, bon ou mauvais pour eux.



  • David L. Hu, Alexis C. Noel. (2018). Los gatos usan papilas huecas para absorber la saliva en el pelaje. Procedimientos de la Academia Nacional de Ciencia
  • Grupo PM. (2011). Enciclopedia Felina
  • O’Neill, D. G., Romans, C., Brodbelt, D. C., Church, D. B., Černá, P., & Gunn-Moore, D. A. (2019). Persian cats under first opinion veterinary care in the UK: demography, mortality and disorders. Scientific reports, 9(1), 1-13.
  • Gagne, T. (2017). Persian Cats. Weigl Publishers.
  • Bertolini, F., Gandolfi, B., Kim, E. S., Haase, B., Lyons, L. A., & Rothschild, M. F. (2016). Evidence of selection signatures that shape the Persian cat breed. Mammalian Genome, 27(3-4), 144-155.