Chat qui ronfle : quand faut-il s'inquiéter ?

Le ronflement chez le chat indique parfois une anomalie ou une maladie. Apprenez-en davantage ci-dessous.
Chat qui ronfle : quand faut-il s'inquiéter ?

Dernière mise à jour : 07 mars, 2022

Tout maître d’un chat sait très bien que cet animal adore les siestes. Le sommeil est tout aussi important pour les chats que pour les humains ; c’est un élément essentiel d’une routine saine et équilibrée. Mais un chat qui ronfle… Est-ce une source d’inquiétude ?

Chat qui ronfle : est-ce normal ?

Les phases de sommeil des chats et leur activité neuronale onirique sont étonnamment similaires à celles des humains. Les félins non seulement rêvent, mais démontrent également certains comportements similaires à ceux d’une personne endormie.

Le ronflement en est un bon exemple. Tout comme les humains, les chats peuvent ronfler pendant leur sommeil. Et il existe plusieurs causes possibles à leur ronflement.

Le ronflement fréquent d’un chat qui ne présente aucun symptôme étrange ne représente sans doute pas une source d’inquiétude. Ce ronflement peut être dû à leur façon de dormir ou être lié à la morphologie brachycéphale de la race.

Cependant, si un chat se met soudainement à ronfler, ce ronflement peut être le signe d’un certain déséquilibre dans son corps. Découvrez ci-dessous quelles sont les principales causes pathologiques du ronflement chez le chat.

Chat qui ronfle.

Quand faut-il s’inquiéter ?

Comme nous l’avons mentionné, il n’y a pas de cause unique au ronflement du chat. Chaque chat a un organisme unique, donc un même comportement peut avoir une explication différente d’un chat à un autre.

Pour savoir ce qu’il advient d’un chat qui ronfle, il est indispensable d’observer son état de santé, sa morphologie, sa routine et son environnement. Certains chats ronflent tout simplement : c’est un comportement inhérent à leur façon de dormir, qui n’implique pas de risque pour leur santé.

Mais si votre chat commence à ronfler soudainement ou de manière excessive, il est préférable de l’emmener chez le vétérinaire, afin d’écarter tout problème de santé.

Chat va chez le vétérinaire.

Chat qui ronfle : les principales causes pathologiques

Le ronflement survient pendant le sommeil en raison du fait qu’une grande partie des tissus sont relâchés : ces tissus vibrent quand l’air passe. La plupart du temps, ce n’est généralement pas un signe avant-coureur inquiétant, mais certaines maladies sont associées à ce son. Découvrez quelles sont les plus courantes ci-dessous.

Obésité

Malheureusement, l’obésité féline est un problème courant chez les chats domestiques. Cela commence avec le surpoids, qui est dû à une alimentation déséquilibrée et à une routine sédentaire. Et si le surpoids n’est pas traité suffisamment tôt, il peut rapidement conduire à l’obésité.

Les chats obèses ont tendance à ronfler pendant leur sommeil, en raison de l’accumulation de graisse autour de leurs organes vitaux. Cette accumulation de graisse rend difficile la circulation de l’air dans les voies respiratoires, ce qui favorise les ronflements.

L’obésité a des conséquences très négatives sur la santé des félins. Un chat qui ronfle et qui est en surpoids doit être emmené chez le vétérinaire. Et ce, afin de prévenir les maladies associées à l’obésité, comme le diabète et les problèmes cardiovasculaires.

Les allergies, une des causes pour lesquelles un chat ronfle

Les allergies correspondent à des réponses exagérées du système immunitaire après une exposition à certains facteurs. Aujourd’hui, il existe une longue liste d’allergènes possibles, naturels et artificiels. Un chat peut être allergique à de nombreux facteurs, telles que le pollen, les moisissures, les acariens, certains aliments, les produits chimiques, les produits de nettoyage, entre autres.

Le moyen le plus fiable de vérifier si votre félin ronfle à cause d’une allergie est de l’emmener chez le vétérinaire pour qu’il passe un test. Si un diagnostic d’allergie est posé, le professionnel de santé vous aidera à établir une routine de traitement et de prévention.

Problèmes respiratoires

Un ronflement excessif soudain chez le chat peut également indiquer des problèmes respiratoires. Ces maladies compromettent souvent les voies respiratoires, affectant la circulation de l’oxygène dans le corps. Par conséquent, des ronflements, un essoufflement, des sécrétions nasales, entre autres symptômes, peuvent survenir.

Les maladies respiratoires les plus courantes chez les chats sont les suivantes :

Les affections respiratoires doivent être traitées rapidement et toujours sous la supervision d’un vétérinaire. Si votre chat présente une anomalie dans sa respiration, rendez-vous immédiatement dans un centre de soins vétérinaires.

Tumeurs

Un chat qui ronfle soudainement peut également avoir de petites tumeurs dans ses voies nasales, appelées polypes nasaux. Ces masses anormales bloquent les voies respiratoires, entravant la circulation de l’air et provoquant des ronflements.

Ce n’est pas l’une des causes les plus courantes de ronflement chez les chats, mais il est important de l’exclure. Si nécessaire et si cela est possible, le professionnel procédera à une intervention chirurgicale pour éliminer les tumeurs et normaliser la respiration du félin.

Obstruction des voies respiratoires

L’obstruction des voies respiratoires est l’une des causes les moins fréquentes de ronflement, car les chats ne résistent généralement pas beaucoup à ce type d’inconfort. Par conséquent, ils sont emmenés chez le vétérinaire avant l’apparition du ronflement.

Comme pour les polypes, un blocage près des sinus peut provoquer des sons ressemblant à des ronflements. Cela peut arriver même lorsqu’il est éveillé, car tant que l’objet restera dans son nez, l’air aura du mal à sortir.

N’oubliez pas qu’il est primordial d’être attentif à tout changement de comportement chez un animal. Si vous remarquez un comportement inhabituel, consultez immédiatement votre vétérinaire. Dans le cas du ronflement, il ne s’agit probablement que d’une fausse alerte, mais vaut mieux prévenir que guérir.

Cela pourrait vous intéresser ...
Vers chez les chats : symptômes et traitements
My Animals
Lisez-le dans My Animals
Vers chez les chats : symptômes et traitements

Découvrez ici quels sont les symptômes des vers chez les chats, ainsi que les traitements pour prévenir régulièrement leur présence.



  • Amengual, P. (2012). Síndrome braquiocefálico. Belleza perjudicial. Recuperado el 4 de marzo de 2022, disponible en: https://ddd.uab.cat/pub/trerecpro/2011/85723/sinbra.pdf
  • Cenatiempio, D., Paludi, A. & Fernández, H. (2017) Tos, signo de enfermedad bronquial en felinos. (Tesina de grado, Universidad Nacional del Centro de la Provincia de Buenos Aires).