Pourquoi les chiens n'ont pas le droit de dormir dans notre lit ?

07 juin, 2018
Que ce soit parce que c'est un chiot, parce qu'il est vieux, parce qu'il fait froid ou qu'il n'aime pas sa niche... Vous songez à laisser votre chien dormir dans votre lit. Est-ce bien ? Est-ce mal ? Dans cet article, nous vous expliquons pour quelles raisons il n'est pas recommandé de trop laisser votre chien dormir dans votre lit.
 

Les chiens ont le droit de dormir dans votre lit ?

En réalité, il n’existe aucune loi qui l’interdise, mais ce n’est pas non plus conseillé. Dormir avec votre chien peut être une mauvaise décision. Peut être pas au début quand il est encore jeune mais, quand si quand il grandit. Peut être pas si vous vivez seul, mais si quand vous vivez avec votre conjoint(e). Si votre chien est propre alors pourquoi pas, mais s’il vient de jouer à l’extérieur, c’est une mauvaise idée.

 

un boxer sur un lit

 

Laisser votre chien dormir avec vous peut vous priver d’heures de sommeil (dont nous avons tant besoin). Par exemple, s’il bouge dans tous les sens, s’il fait un cauchemar ou qu’il aboie . Il peut aussi vous réveiller tôt pendant le week-end. Souvenez-vous qu’il vous appelera quand il voudra sortir faire ses besoins.

Sans parler de ce qui arrive quand il fait chaud. Le chien, avec son pelage et sa chaleur, fera de votre lit un véritable four. Et plus encore s’il dort contre vous.

De plus en plus de personnes dorment avec leur chien

Il est surprenant de constater qu’un tiers des personnes qui possèdent un chien reconnaîssent qu’elles le traitent comme s’il était un enfant. Et ce, sans parler du fait qu’il ait le droit de dormir dans le lit de son maître, peu importe son âge ou sa taille.

 

Quels sont alors les risques ou les conséquences de dormir avec son animal de compagnie (son chien en particulier) ?

1. Des problèmes de santé

Les chiens possèdent une grande quantité de micro-organismes invisibles. Par exemple, les bactéries, les champignons, les poussières, etc. Quand ils sortent, ils reniflent tout ce qui se présente à eux et ils font leurs besoins.

Les acariens dans leurs poils ou les particules de leur peau peuvent d’ailleurs provoquer des réactions à tout âge. Ce sera plus problématique encore dans le cas de personnes allergiques. De plus, vous courrez le risque de contracter une maladie due à un parasite (comme les puces ou les tiques).

De plus, pendant qu’il dort, votre chien peut vous griffer ou vous égratigner et provoquer une infection. Il faut aussi se rappeler qu’avec un système immunitaire affaibli, les femmes enceintes, les jeunes enfants et les personnes âgées sont plus enclines à souffrir de maladies causées par les animaux de compagnie si elles dorment avec eux.

2. Problèmes de sommeil

Même si cela paraît étrange, la meilleure façon de dormir est de dormir seul. Et cela inclue les autres personnes et les animaux. Si vous n’avez pas un autre lit pour dormir à l’écart de votre conjoint(e), n’autorisez pas votre chien à venir dormir dans votre lit. Les ronflements, les cauchemars, les mouvements de l’autre personne avec qui vous dormez peuvent impacter la qualité de votre sommeil.

C’est d’autant plus vrai pour les personnes qui ont des problèmes de sommeil, qui souffrent d’insomnies ou qui ont le sommeil léger.

 
un bouledogue français

Nous ne devons pas oublier que les animaux et les hommes ont des températures corporelles différentes, qui diminuent pendant la nuit. Peut être qu’en hiver c’est agréable de dormir avec votre chien car il vous apporte de la chaleur. Mais souvenez-vous qu’en été vous ne voudrez pas de cette “boule de poils”.

3. Problèmes de comportement

Si vous n’êtes toujours pas convancu que les chien ne doivent pas dormir dans votre lit, essayez de penser aux conséquences négatives de votre décision sur le comportement de votre chien. Vous croyez peut-être que vous faites bien de le laisser vous rejoindre dans le lit, mais il n’en n’est rien.

Les chiens qui dorment avec leur maître peuvent être plus agressifs, stressés, déprimés ou se sentir moins en sécurité. Cela vient tout simplement du fait qu’il deviendra territorial envers vous.

Enfin, n’oubliez pas les problèmes conjugaux ou familiaux qui peuvent vous faire changer d’avis. Le manque d’intimité ou d’espace peut générer des désaccords. Après avoir lu tout ceci, croyez-vous (toujours) que votre chiens devrait dormir dans votre lit ?

 
  • Dotson, M. J., & Hyatt, E. M. (2008). Understanding dog–human companionship. Journal of Business Research, 61(5), 457-466.
  • McCONNELL, P. B. (2006). Al otro extremo de la correa.
  • Rooney, N. J., Bradshaw, J. W., & Robinson, I. H. (2000). A comparison of dog–dog and dog–human play behaviour. Applied Animal Behaviour Science, 66(3), 235-248.
  • Rugaas, T., & Ramos, B. P. (2005). El lenguaje de los perros: las señales de calma. Kns ediciones.