7 maladies sexuellement transmissibles chez les animaux de compagnie

Saviez-vous qu'un chien ou un cheval peut attraper certaines maladies après avoir eu des relations sexuelles ? Voici quelques-unes des maladies sexuellement transmissibles les plus courantes dans le monde animal.
7 maladies sexuellement transmissibles chez les animaux de compagnie

Dernière mise à jour : 22 juillet, 2021

Les maladies sexuellement transmissibles (MST) ou les infections sexuellement transmissibles (IST) sont un problème de santé mondial dans les sociétés humaines. Selon l’OMS, plus d’un million de personnes sont infectées chaque jour par un tel agent pathogène, mais savez-vous s’il existe des maladies sexuellement transmissibles chez les animaux ?

Les chiens, les chats et diverses espèces de bétail risquent également de contracter certaines maladies après un rapport sexuel. Parmi les principaux responsables de ces tableaux cliniques, on trouve divers protozoaires, bactéries, virus et encore des parasites physiologiquement plus complexes. Poursuivez donc votre lecture pour en savoir plus.

7 maladies sexuellement transmissibles chez les animaux de compagnie

Les MST ou IST sont des infections qui se transmettent d’un être vivant à un autre par l’activité sexuelle. L’acte sexuel n’a pas besoin d’être réalisé au sens strict pour que ces agents pathogènes « sautent » d’un hôte à un autre : les interactions anales ou orales sont également des vecteurs possibles de transmission.

Chez les humains, 376 millions de personnes sont infectées chaque année par l’une de ces 4 pathologies : chlamydia, gonorrhée, syphilis et trichomonase. Les MST sont un problème social et médical très grave qui nécessite une visibilité sur tous les fronts. Découvrez maintenant 7 maladies sexuellement transmissibles chez les animaux de compagnie.

1. La trichomonase

La trichomonase est l’une des infections sexuellement transmissibles les plus courantes, tant chez l’homme que chez l’animal. Cependant, chez l’homme, l’agent responsable est Trichomonas vaginalis, tandis que chez d’autres mammifères, il s’agit de Trichomonas fetus, un parasite unicellulaire flagellé qui infecte généralement le bétail.

Ce protozoaire est responsable de la trichomonase bovine, une affection confinée à la région génitale. Chez les mâles, la maladie est généralement asymptomatique, générant au plus des écoulements purulents du pénis et des signes de douleur lors de la miction.

Chez les femelles, il donne lieu à une infestation dans le vagin, l’utérus et le fœtus. Elles peuvent donc souffrir d’une vaginite, d’endométrite ou encore subir des avortements spontanés.

Les chats peuvent également être infectés par cet agent pathogène. L maladie se manifeste sous la forme d’une diarrhée chronique.

2. La dourine

La dourine est une maladie sexuellement transmissible unique chez les chevaux et autres équidés. Elle est causée par Trypanosoma equiperdum, un protozoaire parasite qui ne se transmet que par contact lors des rapports sexuels, car il ne présente pas d’invertébrés vecteurs et d’autres formes de mobilisation.

Comme indiqué par le portail vétérinaire VisaVet, les cas aigus peuvent tuer 50 % des animaux infectés en quelques semaines. Quant aux cas chroniques, ils se caractérisent par la présence de signes bénins qui accompagnent l’animal pendant des années.

L’apparition de plaques cutanées œdémateuses est le signe le plus clair, mais il y en a d’autres. L’ataxie, la perte de poids, la famine et la paralysie faciale sont d’autres symptômes à considérer.

Une femme embrasse un cheval atteint de la grippe équine.

3. La brucellose, l’une des maladies sexuellement transmissibles les plus courantes

La brucellose est peut-être la maladie sexuellement transmissible la plus courante et la plus connue chez les animaux de compagnie. Comme l’indique Frontiers en science vétérinaire, jusqu’à 5 % des chiens européens ont eu des symptômes de cette infection à un moment de leur vie.

Cette maladie typique du chien est causée par la bactérie Brucella canis. Chez les mâles, elle provoque des épididymites et des orchites, tandis que chez les femelles, elle provoque des endométrites, des placentites et des avortements.

C’est une cause fréquente d’infertilité chez les deux sexes. Et malheureusement, l’infection peut parfois se propager à la colonne vertébrale et aux disques vertébraux.

4. La salmonellose

Les humains pensent que la salmonellose est une infection gastro-intestinale dérivée de la consommation d’œufs. Or, tous les animaux ne sont pas infectés de cette manière.

La bactérie Salmonella abortus equi affecte les chevaux et est excrétée dans les selles et les déchets placentaires des juments infectées. Mais de plus en plus de preuves montrent que sa transmission peut également être vénérienne.

Cette bactérie serait transmise par voie fécale-orale, mais aussi par voie sexuelle.

5. L’herpèsvirose canine

L’herpèsvirus canin (CHV) est une maladie très grave et généralement mortelle chez les chiots. Chez l’adulte, elle peut provoquer une infection du système oculaire, une inflammation des voies respiratoires supérieures et l’apparition de divers symptômes de l’appareil reproducteur.

La transmission se fait par contact direct avec les sécrétions vaginales d’une chienne infectée, soit lors d’un rapport sexuel, avec un simple reniflement/léchage ou même à la naissance par le canal génital. Le système immunitaire des chiots étant très faible, cette infection virale peut s’installer dans les poumons et provoquer une pneumonie mortelle.

6. La tumeur vénérienne transmissible (TVT)

La tumeur vénérienne transmissible (TVT) canine est une tumeur bénigne à cellules rondes qui affecte fréquemment la muqueuse génitale externe des chiens. C’est l’une des maladies sexuellement transmissibles chez le chien, mais ce dernier peut également être infecté après avoir mordu, senti ou léché la vulve ou le pénis d’un spécimen infecté.

Chez le chien mâle, la tumeur est située à la base du pénis, tandis que chez la femelle, elle se situe dans le vagin et la vulve. Elle peut également apparaître dans la voie extragénitale, dans la cavité intranasale, la région buccale, les yeux ou la peau.

7. Les papillomavirus

Les papillomavirus sont très fréquents chez l’homme. Du côté des animaux, il convient de noter qu’il existe plus de 100 variétés.

Certains de ces agents pathologiques génèrent des verrues génitales qui apparaissent après un contact sexuel avec un être vivant infecté. Parfois ces verrues apparaissent également sur la peau, car l’agent pathologique pénètre dans l’organisme via une blessure ou une égratignure.

Ces formations sont très rares chez les chats, mais elles sont un motif fréquent de visite médicale chez les chiens. Au-delà des canidés et des félidés, les papillomavirus peuvent infecter de nombreux autres mammifères domestiques et sauvages.

Un exemple d'orchidectomie chez le chien.

Un groupe hétéroclite de maladies sexuellement transmissibles

De nombreuses maladies sexuellement transmissibles peuvent affecter les animaux de compagnie, mais la plupart ont été signalées chez les animaux de ferme, comme les équidés et les bovidés. Les chevaux, les moutons et les vaches sont généralement les plus grandes victimes, probablement parce que les conditions d’hygiène de leur habitat ne sont pas idéales.

Enfin, il faut souligner que la reproduction de votre animal de compagnie est une grande responsabilité. Si vous n’êtes pas sûr qu’il est en parfaite santé, il vaut mieux ne pas la croiser et aller chez le vétérinaire pour un bilan de santé général.

Cela pourrait vous intéresser ...
Trousse à pharmacie et premiers secours pour le chat : tout ce qu’il faut savoir
My Animals
Lisez-le dans My Animals
Trousse à pharmacie et premiers secours pour le chat : tout ce qu’il faut savoir

Se préparer à toute situation est essentiel, c'est pourquoi nous vous expliquons ici ce que vous devez savoir sur les premiers secours pour un chat...



  • Cada día, más de 1 millón de personas contraen una infección de transmisión sexual curable, OMS. Recogido a 20 de julio en https://www.who.int/es/news/item/06-06-2019-more-than-1-million-new-curable-sexually-transmitted-infections-every-day
  • Smith, G., & Dobson, A. P. (1992). Sexually transmitted diseases in animals. Parasitology Today, 8(5), 159-166.
  • Oriel, J. D., & Hayward, A. H. (1974). Sexually-transmitted diseases in animals. British Journal of Venereal Diseases, 50(6), 412.
  • Du Pisanie, K. (2017). Sexually transmitted diseases in cattle. Stockfarm, 7(9), 46-47.
  • Bansari, C., Kosambiya, J. K., & Vipul, C. (2018). Assessment of knowledge and skill of counseling among counselors of sexually transmitted disease (STD) urban project. Healthline, Journal of Indian Association of Preventive and Social Medicine, 9(1), 36-43.