Entropion chez le chien : causes, symptômes et traitement

L'entropion chez le chien est une maladie oculaire qui peut causer des dommages irréversibles si elle n'est pas traitée. Apprenez ici à la détecter.
Entropion chez le chien : causes, symptômes et traitement

Dernière mise à jour : 13 octobre, 2021

L’odorat est le sens le plus aigu chez les chiens. Mais leur vue est aussi très bonne : grâce à elle, les chiens sont capables de percevoir l’environnement, de se déplacer correctement et de se sentir en sécurité dans de nouveaux espaces. L’entropion, s’il n’est pas traité, peut altérer la vision de votre animal et considérablement aggraver sa qualité de vie.

Dans les lignes suivantes, nous vous expliquons ce qu’est l’entropion chez le chien, quels sont ses principaux symptômes et comment le traiter. Poursuivez donc votre lecture, car c’est une maladie plus grave que son étiologie ne le suggère au départ.

Qu’est-ce que l’entropion chez le chien ?

Les yeux de chien sont des organes qui s’ajustent constamment pour recevoir la bonne quantité de lumière de l’environnement. Les globes oculaires sont contenus dans les orbites crâniennes, qui sont bordées de nerfs, de muscles, de vaisseaux sanguins et de structures qui permettent au liquide de s’écouler.

La partie blanche de l’œil est appelée la sclérotique, et est recouverte d’une membrane muqueuse appelée conjonctive. L’iris est la section circulaire colorée au centre du globe, et la pupille le noyau noir. Cette dernière se dilate pour laisser entrer plus de lumière, ou bien se contracte pour limiter le stimulus lumineux.

La cornée est l’une des parties les plus importantes de l’appareil oculaire chez les animaux, car elle protège les tissus susmentionnés et aide à focaliser le faisceau lumineux vers la rétine, une structure qui contient les photorécepteurs nécessaires pour transmettre les informations collectées au cerveau.

Malheureusement, cette structure délicate peut être endommagée par des phénomènes tels que l’entropion. L’entropion chez les chiens est une anomalie des paupières qui les fait se courber vers l’intérieur.

La maladie provoque le frottement des cils et d’autres poils contre la cornée et provoque des douleurs, des ulcérations cornéennes, des perforations ou des développements pigmentaires qui interfèrent avec la vision.

Bien que l’entropion soit un problème qui prend naissance dans les paupières, il peut conduire à la cécité.

Un chow chow après l'opération entropion.

Les causes de l’entropion chez le chien

L’entropion peut avoir plusieurs causes, mais c’est une pathologie éminemment héréditaire. Découvrez ci-après les principales causes.

La génétique

L’entropion est généralement congénital. Dans ces cas, le chien affecté commencera à présenter des signes cliniques avant d’atteindre l’âge d’un an. On ne sait pas exactement quel gène prédispose à la maladie, mais il a été détecté que certaines races sont beaucoup plus sujettes que d’autres.

Parmi les races les plus susceptibles de souffrir d’un entropion congénital figurent l’akita, le staffordshire terrier, le basset hound, le bloodhound, le bulldog, le chesapeake bay retriever, le clumber spaniel, le cocker spaniel et le labrador retriever, entre autres.

Les yeux proéminents et les paupières tombantes semblent jouer un rôle dans la prédisposition. Mais ils n’expliquent pas à eux seuls la condition.

Douleurs oculaires ou malformations

Les yeux qui sont affectés par une condition préalable se replient souvent « à l’intérieur » de leurs orbites, permettant aux paupières de pendre et de se replier sur elles-mêmes. Le défaut oculaire qui provoque cet entropion peut être congénital ou acquis tout au long de la vie.

Les problèmes de peau

Certaines affections dermatologiques provoquent une kératinisation et un épaississement de la peau, ce qui affecte également les yeux et les paupières. Ainsi, le changement physiologique des paupières peut les faire « se plier » vers l’intérieur et provoquer l’entropion.

L’âge

L’âge rend la peau des chiens flasque. Cela est particulièrement vrai chez les races qui ont déjà les paupières tombantes, comme le cocker. L’entropion associé à la vieillesse est assez courant chez ces chiens et de nombreux autres chiens de race pure.

Blessures et lésions

Les blessures et les lésions aux yeux causent parfois des dommages aux paupières, qui guérissent mal si les soins prodigués par le maître ne sont pas adéquats. Un coup pendant une promenade peut provoquer un entropion.

Les symptômes

Les symptômes de l’entropion chez le chien sont produits par le frottement des paupières et des cils contre la cornée et le globe oculaire. Parmi les signes les plus courants, figurent les suivants :

  • Yeux qui se plissent régulièrement
  • Excès de larmoiement
  • Écoulement purulent dans la zone touchée, ce qui indique une infection bactérienne
  • Rougeur apparente et gonflement autour de l’œil affecté (ou les deux)
  • Conjonctivite, c’est-à-dire inflammation de la couche conjonctive du globe oculaire.
  • Clignement excessif
  • Blépharospasme ou spasmes dans les muscles des paupières
  • Signes d’ulcère cornéen

Dans la plupart des cas, les deux yeux sont touchés en même temps, bien que l’un soit plus endommagé que l’autre. Rappelons que la grande majorité des chiens présentent des symptômes avant leur première année, puisqu’il s’agit presque toujours d’une maladie congénitale.

Le diagnostic

Face à toute anomalie oculaire, vous devez accompagner votre chien chez le vétérinaire. Gardez à l’esprit qu’une plaie dérivée de l’entropion peut s’infecter et provoquer des affections très graves chez le chien, alors n’ignorez pas les signes cliniques mentionnés.

L’entropion n’est généralement diagnostiqué qu’avec une analyse oculaire externe. Si le diagnostic est positif, le vétérinaire effectuera un test de coloration à la fluorescéine pour détecter d’éventuels dommages cornéens. Cette étape est très importante, car les chiens souffrant de lésions cornéennes nécessitent un traitement supplémentaire.

Les signes cliniques apparaissent généralement avant que l’entropion ne soit sévère. Pour cette raison, de nombreux chiens sont diagnostiqués lors d’une analyse de routine.

Le traitement de l’entropion chez le chien

Le vétérinaire peut prescrire des antibiotiques préventifs après le diagnostic pour empêcher l’infection de la cornée (ou pour combattre une infection établie), mais cela ne résoudra pas le problème. La seule solution possible dans tous les cas est la chirurgie.

L’intervention chirurgicale est simple : il s’agit de retirer l’excès de peau de la paupière et la repositionner en ayant recours à une blépharoplastie. La zone de résection doit être cousue et les points de suture retirés 10 à 14 jours après l’intervention, le chien devra donc retourner à la clinique dans un court délai.

Il est à noter que la correction chirurgicale est parfois divisée en 2 séances, une majeure et une mineure. Si l’animal a un ulcère cornéen, celui-ci doit être traité une fois la blépharoplastie réalisée. Cela comprend l’application de pommades ophtalmiques et la désinfection du globe oculaire du chien jusqu’à ce que la structure s’améliore.

La blépharoplastie n’est généralement pas pratiquée chez les chiens âgés de 6 mois ou moins. Une approche conservatrice peut être adoptée jusqu’à ce qu’ils grandissent, car on ne sait jamais à quoi ressemblera la structure crânienne des chiens à l’âge adulte.

Un vétérinaire vérifie les yeux d'un chien.

Le pronostic de l’entropion chez le chien

Le pronostic est excellent dans presque tous les cas. Si la blépharoplastie est réalisée à temps, le chien retrouvera une normalité physiologique en quelques semaines.

Cependant, les dommages cornéens sont parfois irréversibles et, dans les cas graves, l’animal peut ne pas retrouver une acuité visuelle complète. De plus, il n’est pas exclu que le chien nécessite plus d’une intervention chirurgicale.

Il est conseillé à tous les maîtres de chiens atteints d’entropion de ne les reproduire en aucun cas. Comme il s’agit d’une maladie génétique, la reproduction se traduira par la transmission de la maladie aux futures portées, qui subiront les complications dérivées.

Cela pourrait vous intéresser ...
Que faire si ma chienne en chaleur n’arrête pas de pleurer ?
My Animals
Lisez-le dans My Animals
Que faire si ma chienne en chaleur n’arrête pas de pleurer ?

Si votre chienne est en chaleur et n'arrête pas de pleurer, essayez de passer du temps de qualité avec elle et donnez-lui des aliments nutritifs.