La cardiomyopathie dilatée chez le furet

La cardiomyopathie dilatée est une affection qui survient principalement chez les furets âgés. Elle se manifeste par un large éventail de signes cliniques très peu spécifiques.
La cardiomyopathie dilatée chez le furet

Dernière mise à jour : 06 novembre, 2021

La cardiomyopathie dilatée est la maladie cardiaque la plus fréquemment diagnostiquée chez les furets adultes. Cette maladie se caractérise par la perte progressive de la contractilité du cœur.

À son tour, cette perte se traduit par une série de signes cliniques assez génériques, tels que l’apathie, la perte d’appétit et la léthargie. La maladie peut être confondue avec les effets de l’âge, mais il s’agit d’un état pathologique.

Il ne s’agit qu’une des affections courantes chez les furets. En effet, il en existe bien d’autres. Il est nécessaire d’aller rapidement chez le vétérinaire en cas d’apparition de symptômes spécifiques. Découvrez ci-après comment détecter une insuffisance cardiaque chez votre animal avant qu’il ne soit trop tard.

Qu’est-ce que la cardiomyopathie dilatée ?

Le terme cardiomyopathie dilatée est utilisé chez les vertébrés pour décrire une maladie spécifique du muscle cardiaque. Cette condition se caractérise par un étirement et une réduction de la force du myocarde (tissu musculaire cardiaque), cet organe a donc des difficultés à faire circuler le sang dans tout le corps.

En conséquence, certains tissus cessent de recevoir la quantité de nutriments et d’O₂ dont ils ont besoin. La cardiomyopathie dilatée (DCM) est la pathologie cardiaque et circulatoire la plus fréquente chez le furet adulte, avec les pathologies valvulaires acquises et certains types d’arythmies.

En revanche, on considère que la myocardite, les maladies infectieuses du cœur, l’endocardite et les néoplasmes de cet organe ont une faible incidence chez ces mustélidés.

Cette condition est plus fréquente chez les furets adultes de plus de 4 ans, surtout si l’on tient compte du fait que leur espérance de vie moyenne se situe entre 5 et 10 ans. Elle touche mâles et femelles de la même manière.

Au fil du temps, l’affaiblissement du cœur peut entraîner une insuffisance cardiaque soudaine. Il entraîne également de graves problèmes vasculaires, des arythmies (battements cardiaques irréguliers) et une thrombose. Il est nécessaire de diagnostiquer l’animal rapidement, car cette condition est considérée comme une urgence médicale.

À mesure que les muscles du cœur deviennent fragiles, le cœur se dilate et cesse de pomper le sang aussi fort qu’il le devrait.

Un furet endormi.

Les causes de la cardiomyopathie dilatée chez le furet

La cause de la cardiomyopathie dilatée chez cette espèce n’est pas connue. Chez les chats domestiques, il a été détecté que l’affaiblissement du muscle cardiaque est associé au manque d’acides aminés dans l’alimentation, en particulier la taurine, mais cela ne semble pas être le cas chez les furets.

Cette condition est beaucoup plus fréquente chez les furets âgés, de sorte que l’âge serait un facteur de risque.

Les symptômes

La plupart des furets de moins de 2 ans ne présentent aucun signe de cardiomyopathie hypertrophique. Dans tous les cas, les dommages cardiaques s’aggravent lentement et régulièrement au fil du temps, ce qui provoque l’apparition d’une série de signes non spécifiques chez l’animal. Parmi eux, figurent les suivants :

  • Tachycardies sinusales. Les battements normaux par minute chez cette espèce sont compris entre 180 et 250, mais dans une image de CMD, ils peuvent dépasser 250.
  • Respiration plus rapide que la normale et difficultés respiratoires.
  • Gencives bleutées. Les tissus deviennent bleutés ou cyanosés en raison du manque d’oxygène résultant d’une insuffisance cardiaque.
  • Perte d’appétit et anorexie.
  • Apathie généralisée.
  • Stockage de fluides dans la poitrine et l’abdomen (ballonnements).

Malheureusement, ces symptômes n’apparaissent généralement que lorsque le cœur est déjà gravement endommagé. Par conséquent, le traitement est compliqué à ce stade.

Le diagnostic

Le vétérinaire procédera à une analyse physique générale. Cela comprend l’écoute du rythme cardiaque et des bruits respiratoires anormaux avec un stéthoscope. Dans tous les cas, l’examen superficiel ne permettra pas un diagnostic différentiel.

Les radiographies pulmonaires sont très utiles pour détecter de telles conditions, car elles permettent d’évaluer la taille du cœur et les dommages possibles qu’il a subis au fil du temps. D’autre part, l’échocardiographie permet d’observer en temps réel la façon dont le myocarde pompe le sang, ce qui est une indication de l’état général du cœur.

Malheureusement, tous les vétérinaires n’ont pas accès à ces types de tests de diagnostic, qui sont assez coûteux.

Le traitement

Cette condition est considérée comme une urgence médicale, le furet doit donc recevoir un traitement adéquat en fonction de ses besoins dès l’établissement du diagnostic. L’approche clinique a 2 objectifs spécifiques : faire en sorte que le cœur de l’animal distribue mieux le sang dans tout le corps et réduire la quantité de liquide accumulé dans le thorax et l’abdomen.

Pour diminuer cette accumulation, le vétérinaire prescrira des médicaments diurétiques pour faciliter la miction. D’autre part, la digoxine et l’énalapril sont utiles pour améliorer la circulation, car ils augmentent la capacité de contraction du cœur et diminuent la résistance offerte par les vaisseaux sanguins.

Les doses standard sont comprises entre 0,005 et 0,01 milligramme de digoxine par kilo d’animal toutes les 12 à 24 heures, et entre 0,25 et 0,5 milligramme d’énalapril par kilo dans le même intervalle de temps. Certains furets ne réagissent pas bien du tout à ce dernier médicament, ils doivent donc être surveillés.

Un furet chez le vétérinaire.

Pronostic et soins à domicile

Le pronostic de la cardiomyopathie dilatée est réservé, car les symptômes deviennent généralement évidents lorsque les dommages cardiaques sont déjà irréversibles. Dans tous les cas, une qualité de vie acceptable peut être maintenue avec des changements alimentaires et l’administration des médicaments prescrits.

Par exemple, il est recommandé de fournir au furet affecté un régime pauvre en sodium pour diminuer la rétention d’eau, et pauvre en graisses – surtout si l’animal est obèse -, car il aura une certaine réticence à bouger et brûlera donc moins de calories. Si vous suivez les instructions du médecin, le temps qu’il restera à votre animal sera agréable.

Cela pourrait vous intéresser ...
Tout savoir sur le comportement du furet
My Animals
Lisez-le dans My Animals
Tout savoir sur le comportement du furet

Certains animaux de compagnie sont plus originaux que d'autres. Le furet fait partie de ces animaux surprenants qui deviendront vite vos meilleurs ...