La grippe peut-elle aussi affecter les animaux ?

La grippe est une maladie commune connue de tous, qui affecte les humains de façon annuelle ; il existe cependant différents virus qui touchent les animaux. En voici quelques exemples.
La grippe peut-elle aussi affecter les animaux ?

Dernière mise à jour : 22 mai, 2020

Aujourd’hui, le virus COVID-19 a attiré l’attention de tous sur le plan mondial en raison de sa rapide expansion. Or, cela n’empêche pas la grippe d’être encore l’un des virus les plus connus dans l’actualité.

Vous êtes-vous déjà demandé si les animaux étaient touchés par la grippe ? Et, si c’était le cas, pourrions-nous parler de « grippe animale » en tant que telle ? Que faut-il prendre en compte à ce sujet ? Voici ce que nous allons approfondir dans cet article.

Les virus, des agents opportunistes

Les virus cohabitent avec les êtres humains de façon intrinsèque. Ce sont en effet des agents infectieux qui ne peuvent se multiplier que dans les cellules d’autres organismes. Ainsi, pour la survie des virus, une infection continue d’autres êtres vivants est nécessaire.

Les virus « séquestrent » les cellules, y répliquent leur information génétique et sortent généralement du corps à travers des sécrétions pour infecter d’autres corps.

La grippe est le type de virus le plus connu, et l’espèce Influenza B virus est celle que présentent presque exclusivement les humains (et les phoques !).

Même si elle se présente sous une forme un peu différente de celle des êtres humains, la grippe animale existe.

Grippe animale : le cas des oiseaux

La grippe chez les oiseaux est causée par le genre Influenza A virus et est relativement similaire à celle qui se présente chez les êtres humains. Cette grippe doit vous dire quelque chose car il s’agit d’une variante de celle qui a causé la pandémie de grippe A en 2009.

  • Le virus de la grippe aviaire circule de façon naturelle. On la retrouve chez plus d’une centaine d’espèces d’oiseaux sauvages
  • Elle se présente le plus chez les oiseaux aquatiques, qu’il s’agisse de mouettes ou de cygnes
  • Le virus se multiplie dans leurs intestins et leur tractus respiratoire. Cependant, et de façon générale, ils ne tombent pas malades : ils agissent simplement en tant que réservoirs
  • Étant donné qu’ils ne présentent pas de symptomatologie, ils poursuivent leur cycle naturel et peuvent infecter d’autres oiseaux qui, eux, peuvent être gravement touchés
  • Les oiseaux domestiques, comme les poules et les dindes, sont particulièrement vulnérables face à cette maladie

Certains des symptômes précoces incluent : un hérissement des plumes et une réduction au niveau de la ponte d’œufs. Sous ses formes plus sévères, elle peut causer de la diarrhée, une asphyxie ou même la mort de l’animal.

Enfin, même si cette remarque est bien lugubre, il est nécessaire de souligner qu’il n’existe pas de traitement pour les oiseaux (alors qu’il y en a un pour la souche humaine). L’euthanasie est donc la seule option dans ces cas.

La grippe chez les poules

Grippe féline

La grippe féline est un terme utilisé pour décrire la symptomatologie typique des chats : des difficultés respiratoires et le nez bouché, entre autres. Elle peut se déclencher à cause de deux types de virus ou bactéries mais, au sens strict, il n’existe pas de type de virus Influenza spécifique aux chats. Mais cela ne les libère pas de la grippe typique :

  • Les chats peuvent être infectés par un virus de type Influenza, et surtout par la grippe aviaire. La transmission entre chats se fait à travers des contacts ou des sécrétions, comme chez les êtres humains
  • On n’a pas recensé d’infection de l’être humain par des chats, mais les cas de maîtres qui infectent leur félin avec la grippe commune Influenza B sont relativement habituels
  • Étant donné qu’il n’est pas un hôte spécifique pour le virus, la grippe chez le chat se traduit généralement par des infections légères

Grippe chez les animaux sauvages

Les chauve-souris peuvent être touchées par des espèces du genre Influenza A. De multiples études ont prédit que ces virus devraient changer massivement pour supposer un danger pour les êtres humains.

Les porcs sont touchés par le genre Influenza virus C. Il s’agit de la célèbre grippe porcine. Le taux de contagion entre les porcs est extrêmement élevé et on peut rapidement arriver à un taux de 100 % d’animaux malades dans un espace.

Le taux de mortalité est cependant faible et la majorité des porcs récupèrent rapidement, en moins d’une semaine. La grippe porcine n’affectent généralement pas les humains, même s’il existe des cas de transmission isolés.

Saviez-vous que même les baleines peuvent être affectées par certains genres d’Influenza On pense qu’elles peuvent attraper la grippe à travers les excréments et le contact avec les oiseaux marins.

La grippe touche-t-elle les animaux sauvages ?

Adaptabilité : la meilleure arme des virus

La clé du succès des virus de la grippe chez les animaux est leur grande adaptabilité.

Les virus connaissent des mutations au fil du temps, en perturbant le système immunitaire et en faisant en sorte qu’il soit de plus en plus difficile de lutter contre eux. Ne vous-êtes vous jamais demandé pourquoi le vaccin contre la grippe était annuel ?

Leur taux élevé de changement et leur adaptation aisée permettent aux virus grippaux de circuler à travers des hôtes de différentes espèces, provoquant des maladies presque imperceptibles ou, au contraire, des maladies respiratoires sévères. Une chose est sûre : nous ne sommes pas les seuls à souffrir de cette maladie !

Cela pourrait vous intéresser ...
Prévention et soins de la grippe chez les chiens
My AnimalsLisez-le dans My Animals
Prévention et soins de la grippe chez les chiens

La grippe chez les chiens est une maladie qui affecte de plus en plus de spécimens au fil des ans. Découvrez ici comment la prévenir et la soigner !