La septicémie chez les chiens : symptômes et traitements

04 septembre, 2020
Les bactéries peuvent parfois remporter la bataille contre l'organisme et produire une infection généralisée. Quand cela se produit, instaurer un traitement efficace devient essentiel pour la survie de l'animal.

L’organisme lutte constamment, au quotidien, contre l’invasion de bactéries et d’éléments pathogènes. Si nous prenons en compte le nombre de batailles livrées, nous pourrions dire que les revers que subissent ces bactéries sont constants. Il arrive cependant qu’une bactérie gagne la bataille lorsque les défenses de l’organisme baissent leur garde. Quand cela se produit, une infection se propage. Mais quand cela arrive de façon massive, une septicémie se produit. Nous allons ici vous expliquer les causes et le traitement de la septicémie chez les chiens.

Définition de la septicémie

La septicémie ou sepsis est une dissémination transitoire, intermittente ou continue de bactéries ou d’autres organismes pathogènes vers le système sanguin.

Quand cela se produit chez des individus sains et normaux, l’infection est généralement légère et auto-limitante. En d’autres termes, ces bactéries qui ont gagné la première bataille et ont envahi le territoire corporel sont détruites très efficacement par les défenses de l’organisme.

Par ailleurs, sous certaines circonstances au cours desquelles les défenses de l’animal ne sont pas capables de répondre de manière adéquate à cette première infection, une invasion massive de bactéries se produit avec la septicémie qui en découle.

Les bactéries à l'origine de la septicémie chez le chien.

Les symptômes de la septicémie chez les chiens

Si le chien souffre d’une septicémie, il peut avoir une symptomatologie variée mais avec une présentation qui est fréquemment généralisée. Parmi les symptômes les plus typiques, nous retrouvons les suivants :

  • Fièvre
  • Dépression généralisée, apathie
  • Tachycardie
  • Tachypnée, une augmentation de la fréquence respiratoire au-dessus des limites normales.

Nous pouvons en outre trouver d’autres symptômes moins spécifiques impliqués dans ce processus, même s’ils ne sont parfois pas présents si la maladie a suffisamment progressé. Ainsi, nous pouvons parler de :

  • L’hypothermie : les septicémies très graves peuvent parfois la déclencher. L’ordre habituel passe normalement par une période d’hyperthermie après laquelle, en l’absence de traitement et en cas de progression de la maladie, l’hypothermie survient
  • La réduction de la production d’urine : de la même façon, à des stades avancés de la maladie, une réduction du volume urinaire peut se produire
  • Des symptômes gastro-intestinaux : vomissements, diarrhée et anorexie. Ils se produisent lors de septicémies avancées

Traitement de la septicémie

De façon générale, nous pouvons affirmer que l’efficacité du traitement de la septicémie va toujours dépendre d’un diagnostic précoce. Cette condition est importante dans n’importe quel processus pathologique, mais encore plus dans ce type d’infections.

Par ailleurs, l’identification et l’élimination des sources de bactérie et du support hémodynamique (promouvoir le bon fonctionnement du système circulatoire) sont tout aussi essentielles. Voici maintenant les traitements les plus importants dans les processus de septicémies :

Culture bactérienne

Même si cela ne fait techniquement pas partie du traitement, nous le mentionnons en tant qu’examen indispensable pour bien identifier l’élément pathogène. Il est toujours plus facile de vaincre l’ennemi quand on connaît ses points faibles. Pour les connaître, nous devons savoir à quoi nous faisons face.

Les cultures bactériennes se réalisent de façon professionnelle à travers des échantillons biologiques d’animaux (selles et salive, entre autres) et consistent à faire grandir la bactérie pathogène dans un milieu stérile pour pouvoir l’identifier.

Débrider et nettoyer les blessures

Quand la septicémie provient d’une blessure sur la peau, nous pouvons considérer cette dernière comme la source productrice de bactéries. Par conséquent, il est essentiel de nettoyer et d’éliminer tout le tissu infecté pour éviter que des micro-organismes ne continuent à pénétrer dans le flux sanguin.

De la même façon, s’il y a des abcès, ceux-ci doivent être correctement drainés.

Chirurgie

Éliminer la source des bactéries requiert parfois une solution chirurgicale. Des processus comme les infections utérines, les abcès intra-organiques ou les perforations gastro-intestinales ont besoin de ce type d’intervention pour être réparés ou éliminés.

Antibiothérapie

Il s’agit d’un élément clé. Si les défenses de l’organisme du chien ne sont pas capables de faire face à ces bactéries, il est nécessaire de fournir un certain avantage aux troupes amies.

Un bon traitement antibiotique, basé sur les résultats de la culture, peut marquer la différence entre la réussite ou l’échec. Plus l’antibiotique sera efficace face au micro-organisme concret qui produit l’infection, plus grandes seront les garanties de récupération.

Support

Par ailleurs, un support nutritionnel adéquat est toujours indiqué. Maintenir l’équilibre hémodynamique et fournir les nutriments nécessaires à l’organisme doit se faire dès le premier moment.

Il est nécessaire de prendre en compte que, pour le système physiologique de l’animal, combattre une septicémie est un processus épuisant. C’est pour cette raison qu’une bonne alimentation, dans ces moments difficiles, est plus importante que jamais.

Des médicaments pour chien visant à traiter la septicémie.

Une maladie compliquée

Pour conclure, la septicémie chez les chiens est un processus pathologique avec un pronostic réservé. La détection et le diagnostic précoce peuvent marquer toute la différence entre le succès ou l’échec.

Face au moindre symptôme de maladie chez le chien, nous devons aller consulter un professionnel pour qu’il examine correctement l’animal et instaure, le cas échéant, le traitement pertinent.