Les maladies bucco-dentaires les plus courantes chez le chat

Le bien-être bucco-dentaire est un paramètre fondamental de la bonne santé féline, comme vous le savez certainement. Nous vous aidons ici à élargir vos connaissances sur les maladies bucco-dentaires chez les chats.
Les maladies bucco-dentaires les plus courantes chez le chat

Dernière mise à jour : 29 novembre, 2021

La bouche n’est pas seulement l’entrée de la nourriture dans l’organisme. De nombreux animaux, comme les chats domestiques, en dépendent également pour explorer leur environnement, communiquer et se défendre. Pour cette raison, il est important de savoir quelles sont les maladies bucco-dentaires les plus courantes.

La santé bucco-dentaire est un aspect dont dépend une bonne partie de la qualité de vie du chat. C’est pourquoi nous vous listons ci-dessous les problèmes les plus fréquents dans ce domaine. Poursuivez donc votre lecture !

Les maladies bucco-dentaires les plus courantes chez le chat

Les maladies listées ci-dessous représentent une source de grande douleur pour le chat, il faut donc leur prodiguer des soins vétérinaires le plus tôt possible. Apprenez à les détecter à temps !

1. La lésion résorptive

L’origine de cette maladie est inconnue à ce jour. Le corps du chat commence à absorber des parties de l’émail des dents (dentine) jusqu’à ce que la racine soit exposée. C’est un processus graduel qui provoque des douleurs.

Cette maladie est visible à l’œil nu : il est possible d’observer des taches rouges dans la zone et les dents acquièrent un aspect étrange, comme si elles étaient usées. Le traitement est symptomatique. Toutefois, l’ablation chirurgicale d’une dent peut être recommandée.

Le mélanome buccal chez le chat est fréquent.

2. Le granulome éosinophile (ulcère de la lèvre)

Il s’agit d’un ulcère qui apparaît dans la zone où se trouvent la peau et la muqueuse buccale. Il est de nature chronique, c’est-à-dire qu’il apparaît de manière récurrente. Cela ne va généralement pas au-delà d’un problème esthétique, mais si l’ulcère s’étend trop, il peut devenir gênant pour l’animal.

Cette maladie peut être traitée par cryothérapie ou prednisolone (un corticostéroïde), qui fonctionne bien après 4 semaines de traitement. Cependant, l’ulcère réapparaîtra très probablement, c’est pourquoi il n’est traité que lorsqu’il est douloureux.

3. La maladie parodontale

C’est l’une des maladies bucco-dentaires les plus courantes chez les chats et jusqu’à 70 % de la population domestique en souffre après l’âge de 5 ans. Les tissus parodontaux sont affectés par l’accumulation de bactéries et de tartre. Cette maladie passe par plusieurs phases :

  • Tartre. Lorsque les bactéries présentes dans la bouche du chat se mélangent aux restes de nourriture, une plaque dentaire qui reste collée aux dents. Si elle n’est pas enlevée, du tartre apparaît.
  • Gingivite. La prolifération du tartre affecte les gencives, provoquant rougeurs, saignements, douleurs et inflammations. Si la gingivite n’est pas traitée à temps, la gencive se rétractera, car les bactéries la détérioreront.
  • Parodontite. Ce terme est utilisé pour indiquer que l’infection a atteint l’os qui supporte la dent. Cette étape peut nécessiter une extraction dentaire et du pus peut pénétrer dans le sang par ingestion accidentelle. Le chat ne voudra pas manger.

Tout ce processus peut être évité grâce à une bonne hygiène bucco-dentaire et à des examens périodiques chez le vétérinaire. Certains chats sont plus sujets à cette maladie que d’autres, c’est pourquoi l’état de la bouche de l’animal doit être surveillé à tout moment.

4. Le carcinome épidermoïde

Cette maladie affecte la muqueuse buccale et nécessite un diagnostic différentiel pour la distinguer du granulome éosinophile car, à première vue, ces deux affections sont très similaires. Le carcinome est un type de cancer qui a une apparence ulcéreuse et qui crée des masses de tissu squameux.

Cette maladie touche principalement les chats âgés de 9 ans et plus.

Pour poser un diagnostic correct, une biopsie et d’autres tests sont nécessaires pour déterminer le niveau d’avancement du cancer. Cette maladie est très douloureuse pour le félin, qui refusera de manger et touchera souvent sa bouche avec ses pattes. Si des signes pathologiques sont détectés, il est nécessaire de se rendre sur-le-champ chez le vétérinaire.

5. La fente labiale

La fente labiale est une anomalie anatomique congénitale, c’est-à-dire qu’elle est héréditaire et peut être observée à la naissance. Selon le degré de séparation, l’euthanasie peut s’avérer nécessaire, car le chaton ne pourra pas téter et il ne sera pas possible de réaliser une intervention chirurgicale pour combler l’écart.

6. La perte de la couronne

Il s’agit d’une autre des maladies bucco-dentaires les plus courantes chez les chats : la moitié des chats adultes ont déjà souffert de ce problème. Elle consiste en la chute ou la séparation de la couronne dentaire de la racine de la dent.

Cette chute se produit en raison de l’usure naturelle des dents, mais il s’agit parfois d’une blessure secondaire associée à une parodontite ou à une extraction incorrecte de la dent. Lorsque la couronne est perdue, une intervention chirurgicale est nécessaire pour extraire la racine de la dent : de futures infections sont ainsi évitées.

7. Le calicivirus félin (FCV)

Certains types de calicivirus félin ne provoquent des ulcérations que dans la bouche, en particulier sur le bord de la langue, des gencives, du palais et du nez. Ces symptômes s’accompagnent généralement de problèmes dans les voies respiratoires supérieures.

8. Les traumatismes

Les chats, bien qu’agiles et rapides, subissent également des accidents. La majorité des blessures buccales chez les chats sont dues à des coups dans la zone, à cause d’un chute, d’un combat avec un autre animal ou à cause de la présence de corps étrangers dans la bouche.

Les symptômes dépendront de la nature du traumatisme et de la zone où il se produit. Les signes les plus généraux sont les suivants : refus de manger, bave excessive, saignements, signes de douleur et changements de comportement soudains.

Les soins dentaires des chats sont multiples.

La prévention des maladies bucco-dentaires est la meilleure approche

Il est essentiel de prévenir les maladies bucco-dentaires. Les meilleurs conseils à suivre sont les suivants : donnez à votre chat une alimentation sèche de qualité, fournissez-lui des jouets adaptés et nettoyez ses dents au moins une fois par semaine.

Par ailleurs, n’oubliez pas d’effectuer les bilans de santé annuels et de respecter le calendrier de vaccination. Tout cela contribuera favorablement à la santé bucco-dentaire de votre chat.

Cela pourrait vous intéresser ...
Pourquoi les chats passent-ils entre nos jambes ?
My Animals
Lisez-le dans My Animals
Pourquoi les chats passent-ils entre nos jambes ?

Si vous pensez que les chats passent entre vos jambes pour marquer l'humain comme leur propriété, sachez que c'est aussi une façon de l'accepter.