Orthopédie pour chiens : tout ce que vous devez savoir

Lorsque la mobilité d'un chien est affectée, l'orthopédie canine et la physiothérapie sont nécessaires. Nous expliquons ici en quoi consistent ces procédures.
Orthopédie pour chiens : tout ce que vous devez savoir

Dernière mise à jour : 26 juin, 2021

Certaines maladies et certains accidents finissent par affecter les muscles et les os des animaux. Heureusement, la médecine vétérinaire évolue et, aujourd’hui, grâce à l’orthopédie canine, les chiens qui souffrent de ces problèmes peuvent opter pour une amélioration de leur qualité de vie.

Pouvoir compter sur des professionnels spécialisés dans ce domaine, ainsi que sur les outils qu’il propose, est un soulagement pour les maîtres concernés. Dans cet article, nous vous expliquons tout ce que vous devez savoir sur l’orthopédie pour chiens.

Qu’est-ce que l’orthopédie pour les chiens ?

L’orthopédie pour chiens est une spécialisation de la médecine vétérinaire qui aide ces animaux à retrouver une certaine qualité de vie qu’ils ont perdue en raison de certaines conditions, telles que la dysplasie de la hanche. Jusqu’à il y a quelque temps, son accès était assez coûteux, car le traitement dépendait des besoins spécifiques de l’animal.

Cependant, l’importance croissante des animaux de compagnie dans la société a conduit à de grandes avancées dans les techniques et les matériaux dans ce domaine. En conséquence, les coûts des éléments orthopédiques – chariots, fauteuils roulants, etc. – ont été réduits.

Un chien en fauteuil roulant porte ses orthèses.

Prendre soin d’un chien en convalescence

Lorsqu’un chien a subi un accident ou souffre d’une maladie qui réduit sa mobilité – arthrose ou hernie discale – le plus important est de consulter un vétérinaire. Seul un professionnel sera en mesure de vous faire un rapport détaillé de la situation.

Comme nous l’avons mentionné, l’orthopédie chez le chien dépend des besoins spécifiques de l’animal. Il est donc essentiel de savoir en détail quel est le problème. Avec cela, nous voulons dire, par exemple, que vous ne devriez pas parier sur un fauteuil roulant pour le chien sans savoir si cet élément lui sera bénéfique ou nuisible à d’autres égards.

Une fois le rapport vétérinaire en main, l’orthopédiste se chargera de trouver le bon outil ou la bonne prothèse. Cela devrait non seulement aider le chien à bouger, mais devrait également fournir un confort a douleur dans ses mouvements.

De plus, des séances dirigées par un kinésithérapeute canin favoriseront une meilleure récupération. Elles doivent donc accompagner l’utilisation de tels outils. Avant de voir plus en détail quels sont les outils de récupération ou d’accompagnement, voyons d’abord quels sont les soins essentiels dont un chien en convalescence a besoin :

  • Alimentation : le maître d’un chien à mobilité réduite doit éviter à tout prix que son chien devienne obèse, car le surpoids ne ferait qu’aggraver la situation. Consultez votre vétérinaire pour savoir si un changement dans l’alimentation est à envisager.
  • Confort : facilitez la vie de votre chien à la maison. Si votre animal a des difficultés à se déplacer ou se déplace en fauteuil roulant, évitez de laisser traîner des objets au sol. De plus, s’il passe la plupart du temps allongé, vous devrez l’aider à changer de position pour qu’il n’ait pas d’ulcères sur la peau.
  • Hygiène : surtout dans le cas des chiens paralysés, le contrôle de leurs sphincters peut s’avérer impossible. Vous devrez y prêter attention.

Le fauteuil roulant, un outil de l’orthopédie canine

Les fauteuils roulants sont l’un des éléments orthopédiques pour chiens par excellence. Un chien qui présente des problèmes au niveau de ses pattes postérieures en a besoin. Il existe deux options :

  • Fauteuils roulants personnalisés : ils ont été créés exclusivement pour l’animal. Ils sont conseillés lorsque le chien est déjà adulte et que le problème est irréversible. Cette chaise est complètement adaptée aux besoins et au confort de l’animal. Cependant, étant de conception unique, son prix est plus élevé que l’option suivante.
  • Fauteuils roulants auto-ajustables : ils sont moins chers et plus pratiques que les fauteuils exclusifs, bien que parfois ils ne soient pas adaptés à 100 % aux caractéristiques de l’animal. Ils sont particulièrement recommandés lorsque le chien est encore en phase de croissance.

Le harnais de rééducation

Le harnais de rééducation est généralement une solution plus temporaire que la précédente. C’est une option moins chère que les autres, mais comme son nom l’indique, ce n’est pas un gadget qui sera utilisé en permanence.

Lorsque vous le mettez sur le chien, il s’ajuste à son corps grâce à ses bretelles réglables. Une fois mis en place, il agit comme un support pour la zone blessée de l’animal, en la maintenant haute. Cet outil est très efficace dans les cas où les chiens voient la force de leurs pattes réduite, car il offre plus de soutien et de stabilité.

De plus, avec l’utilisation du harnais thérapeutique, ce sont les maîtres du chien qui portent une partie du poids de l’animal lorsqu’ils le tiennent. Cela permet de réduire la pression au niveau de la blessure. Le chien se sent alors plus agile et la récupération est plus facile.

Les prothèses robotiques ou bioniques

Les avancées médicales et technologiques font également leur chemin progressivement dans l’orthopédie canine. Grâce à elles, il existe maintenant des prothèses réalisées avec des matériaux complexes, comme la fibre de carbone.

Les prothèses bioniques sont des éléments qui remplacent les parties externes du corps en imitant leurs mouvements. Ces éléments fonctionnent grâce à des capteurs et des processeurs, qui collectent les impulsions nerveuses pour les interpréter et les traduire en mouvement.

Bien qu’il existe la barrière de la communication avec les chiens, parfois si nécessaire dans ces domaines pour travailler sur le problème à l’aide des sensations du patient, les recherches indiquent que la voie du développement commence à se forger. Une très bonne nouvelle.

Les bretelles de soutien non rigides

Les appareils orthopédiques non rigides font partie des produits orthopédiques les plus populaires pour les chiens. Ils servent à immobiliser une articulation du chien pour que cette dernière soit en repos, et donc à atténuer l’inflammation et la douleur, ce qui à son tour se traduit par un soutien thérapeutique. Ils sont indiqués dans les cas suivants :

  • Entorse
  • Arthrite
  • Le genou stresse
  • Lésion du ligament croisé antérieur
  • Boiterie.
  • Accompagnement pré et post-opératoire
Un chien avec une patte foulée.

Orthopédie et kynésithérapie

Parfois, il est essentiel de confier la santé des animaux de compagnie à des kinésithérapeutes spécialisés. Ce faisant, la physiothérapie chez le chien agira en réduisant le temps de récupération de l’animal suite à des problèmes traumatiques ou de rééducation après une intervention chirurgicale. Plus précisément, parmi ses principales fonctions figurent les suivantes :

  • Diminuer l’inflammation.
  • Réduire la douleur.
  • Atténue l’atrophie des muscles, des tendons, du cartilage et des ligaments.

Au sein de la physiothérapie canine, nous retrouvons différentes techniques. Parmi eux, on peut souligner les suivants :

  • Physiothérapie courante : ce terme englobe un ensemble de techniques, avec lesquelles les bras et les mains sont utilisés pour effectuer des massages. Son but est de stimuler la circulation sanguine, les muscles et le système nerveux.
  • Hydrothérapie : cette technique utilise de l’eau à différentes températures et pressions. À l’aide de fluides, le chien est aidé à éliminer la tension des muscles.
  • Circuits : dans les circuits, le chien effectue un exercice physique contrôlé lors du passage à travers une section composée de différents obstacles – zig zags, sols de différentes hauteurs et rugosités, etc. -, toujours adaptés aux besoins de l’animal.
  • Appareils, tels que les lasers ou les ultrasons : leur but est de réduire l’inflammation ou de stimuler, par le biais d’électrodes, les muscles touchés.
  • Utilisation du froid ou du chaud : selon les besoins de l’animal. Par exemple, la chaleur aide les vaisseaux sanguins à se dilater, détend les muscles et favorise une récupération rapide après une blessure.
Orthopédie chez le chien.

Dans le cas où vous devez vous rendre dans un outil orthopédique pour chiens, vous devez tenir compte du fait qu’avant et pendant l’utilisation de celui-ci, votre animal doit également passer par un kinésithérapeute canin. Non seulement parce que celui-ci sera chargé de recommander quel produit est le meilleur pour l’animal, mais il fera également le point sur son évolution et l’accompagnera dans ses techniques.

It might interest you...
Les régimes végétaliens pour animaux de compagnie ne sont pas complets, selon les experts
My AnimalsLisez-le dans My Animals
Les régimes végétaliens pour animaux de compagnie ne sont pas complets, selon les experts

Les régimes végétaliens pour animaux de compagnie sont une tendance croissante. Or, les experts en nutrition animale ne les recommandent pas.



  • M. (2021). Fisioterapia y rehabilitación veterinaria. SERVET.
  • A los perros también les da artritis. Recogido a 19 de junio en http://espanol.arthritis.org/espanol/la-artritis/artritis-canina/
  • Leighton, R. L. (1999). Preferred method of repair of cranial cruciate ligament rupture in dogs: a survey of ACVS diplomates specializing in canine orthopedics. American College of Veterinary Surgery. Veterinary surgery: VS, 28(3), 194.
  • Remedios, A. M., & Fries, C. L. (1995). Treatment of canine hip dysplasia: a review. The Canadian Veterinary Journal, 36(8), 503.
  • Whittick, W. G. (1977). Traumatologia y ortopedia canina (No. SF 910.5. W5418).