Pattes enflées chez les chiens : causes et symptômes

Les mauvaises postures, l'excès d'exercice ou l'obésité peuvent augmenter le risque d'inflammation.
Pattes enflées chez les chiens : causes et symptômes

Dernière mise à jour : 27 mai, 2020

Les pattes enflées chez les chiens peuvent indiquer plusieurs choses, depuis une simple lésion jusqu’à une maladie chronique. Observer les éventuels symptômes associés aidera à déterminer l’origine du mal-être de l’animal.

Il existe de nombreux facteurs qui peuvent provoquer une inflammation des pattes chez le chien. Pour les déterminer, il est important d’analyser comment s’est déroulé le processus, le nombre de zones affectées ainsi que le type d’inflammation. La douleur locale ou la présence de liquide interne sont deux des inconforts les plus courants. Cependant, la gravité de chacun d’entre eux est totalement opposée.

Par conséquent, en cas de pattes enflées chez un chien, la meilleure solution est de consulter un professionnel.

Causes et symptômes

Indépendamment de la cause, la douleur et la chaleur sont des symptômes récurrents. Cette augmentation de la température peut conduire à un état fébrile, qui ne correspond pas nécessairement à des conditions plus graves.

Voici quelques-unes des pathologies qui peuvent entraîner une inflammation des pattes chez les chiens :

  • L’arthrite : en plus de la douleur et de la chaleur, la rougeur et la boiterie sont généralement fréquentes. Cette maladie est très commune dans les articulations des chiens âgés bien qu’elle puisse également se produire chez les jeunes chiens ayant une prédisposition génétique
  • Les entorses : qu’elles soient dues à un traumatisme ou à un effort physique continu, elles représentent l’une des principales causes des pattes enflées chez les chiens. Les grands chiens y sont plus sujets. Cela se manifeste par une boiterie
Un petit chien chez le vétérinaire pour traiter ses pattes enflées

  • L’ostéodystrophie hypertrophique : cette maladie osseuse affecte les chiots de grande race au cours de leur développement. Elle se caractérise par une grande douleur, elle touche plusieurs membres et s’accompagne d’épisodes de fébrilité. Si elle n’est pas traitée correctement, avec des anti-inflammatoires, les soins hygiéniques et sanitaires ainsi que le repos conforme aux prescriptions, elle peut se compliquer
  • L’hygroma : il se définit comme une poche de liquide non douloureuse formée dans les articulations du chien. En général, cela est dû à un excès de pression à cause de mauvaises postures. Il faut le traiter afin d’éviter son infection
  • L’ostéosarcome : le cancer des os figure parmi les maladies les plus mortelles et affecte principalement les chiens de grande race. Plus la progression de la maladie est importante, plus l’inflammation, la douleur et la chaleur locale sont présentes

Traitement des pattes enflées chez les chiens

Pour déterminer la cause de l’inflammation, le vétérinaire réalisera une série de tests. Y compris des analyses de sang et d’urines, ainsi que des radiographies des membres de l’animal. Dans le cas où ces dernières ne sont pas concluantes, une IRM peut être nécessaire. Si l’on suspecte un ostéosarcome, une biopsie osseuse sera effectuée.

La radiographie d'un chien ayant les pattes enflées

Concernant les affections plus légères, des anti-inflammatoires, du repos et éventuellement de la physiothérapie seront prescrits. S’il s’agit d’une poche de liquide, il peut être nécessaire de la retirer chirurgicalement. Pour le cancer, en plus des traitements de chimiothérapie, l’amputation d’un membre est le plus souvent choisie.

Par ailleurs, il n’est pas toujours évident de prévenir l’inflammation des pattes chez les chiens. Cependant, en ce qui concerne l’arthrite, il est important de contrôler régulièrement le poids de l’animal et de réaliser un exercice modéré.

L’activité physique doit toujours être effectuée de manière équilibrée, car l’excès et l’insuffisance sont tout aussi dangereux. D’autre part, éviter les mauvaises postures et les matelas trop durs peut réduire la probabilité de souffrir d’hygroma.

Enfin, adopter un mode de vie sain et réaliser des contrôles vétérinaires réguliers contribuera à prévenir les maladies chez les animaux. Et, si tel est le cas, le meilleur traitement doit être administré dès que possible.

 

Cela pourrait vous intéresser ...
Chiens de petite taille présentant une boiterie
My AnimalsLisez-le dans My Animals
Chiens de petite taille présentant une boiterie

Découvrez dans cet article quels chiens sont davantage susceptibles de souffrir d'une boiterie de par leur petite taille.