Selles noires chez le chien : pourquoi ?

Les selles d'un chien en disent long sur son état de santé général. Des selles noires peuvent être le signe d'une maladie très grave.
Selles noires chez le chien : pourquoi ?

Dernière mise à jour : 06 août, 2021

La nature du matériel déféqué par le chien peut nous en dire long sur sa santé, puisque la couleur, la texture, la présence de corps étrangers et bien d’autres choses indiquent des processus digestifs. Quelle est donc la cause des selles noires chez les chiens?

Les chiens défèquent entre une et cinq fois par jour lorsqu’ils sont chiots. Le nombre de selles quotidiennes dépend de la taille, de l’âge, de la constitution physique et de l’alimentation du chien.

Aussi désagréable que cela puisse être, tout savoir sur les couleurs des selles de votre chien peut vous aider à détecter un processus pathologique avant qu’il ne s’aggrave. A cette occasion, découvrez ici pourquoi des selles peuvent être noires. Si vous voulez en savoir plus, poursuivez donc votre lecture !

La couleur normale des excréments de chien

Avant d’explorer les raisons de ce symptôme, il est nécessaire d’avoir quelques notions de base sur le transit intestinal normal du chien. Le plus grand indicateur de santé dans ce domaine est le dépôt de selles, car le changement de couleur, de consistance et de composition peut indiquer un déséquilibre gastro-intestinal ou systémique.

Les selles normales d’un chien sont brunes (chocolat au lait). Cette tonalité est un signe que le foie fonctionne correctement, puisque la bilirubine contenue dans la bile (excrétée par le système hépatique) donne ce ton aux selles. Cependant, de légers changements peuvent avoir lieu en fonction de l’alimentation et de l’hydratation du chien.

En plus de la couleur, les sources professionnelles indiquent que la consistance des selles est également un facteur déterminant. Il existe une échelle numérotée de 1 à 7 : le 7 représente une consistance dure et le 1, une consistance essentiellement liquide.

Des selles humides mais suffisamment compactes  – qui ne perdent pas leur forme si elles sont manipulées – représentent la consistance idéale. En général, les selles d’un tractus gastro-intestinal sain chez les chiens présentent les caractéristiques suivantes :

  1. Couleur marron chocolat.
  2. Taille des selles égale à la quantité de nourriture ingérée.
  3. Odeur désagréable (c’est normal), mais pas extrêmement nauséabonde.
  4. Forme fécale allongée, qui se maintient en mouvement.
  5. Humides, mais pas trop liquides.

Bien que des selles normales ne garantissent pas que l’animal a une santé optimale, elles sont un indice clair de bien-être.

Un chien avec un caca.

Quelle est la cause des selles noires chez les chiens ?

Chez l’homme, les selles noires indiquent un saignement dans l’estomac. Si une personne saigne au niveau du tube digestif supérieur pour une raison quelconque, le sang traverse l’estomac et est digéré, passant ainsi du rouge au noir goudronné. Chez les chiens, c’est aussi le cas, mais d’autres causes peuvent être à l’origine de selles noires.

1. Une blessure au niveau du système digestif, l’une des causes des selles noires

Les selles noires et malodorantes chez les chiens indiquent généralement une lésion hémorragique dans une partie du tube digestif supérieur, que ce soit l’ estomac, la partie inférieure de l’œsophage ou d’autres structures associées.

Cette lésion est généralement due à l’ingestion d’un matériau pointu, tel qu’un jouet dur, une pierre ou une aiguille, entre autres.

2. Parasites

Certains parasites s’insèrent dans les parois de l’intestin et se nourrissent du sang et des nutriments de l’hôte. Le micro-organisme sans doute le plus problématique pour les chiens est Toxocara canis, un « ver » blanchâtre qui mesure entre 9 et 18 centimètres de long et qui s’installe dans l’environnement intestinal de l’animal, provoquant divers symptômes.

Des selles noires chez les chiens peuvent apparaître dans ce cas, bien qu’elles soient plus souvent rougeâtres, car le saignement se produit au niveau de l’intestin. Les autres symptômes de ce tableau clinique sont les vomissements, la constipation, la diarrhée, la perte de poids et un malaise général.

Bien entendu, vous devez consulter un vétérinaire. Face à l’un de ces signes cliniques, le vétérinaire effectuera une coproculture de l’animal pour détecter le parasite.

3. Une gastro-entérite hémorragique se manifeste par des selles noires

Cette condition se caractérise par deux symptômes clairs : diarrhée et sang dans les selles. Ses causes ne sont pas connues, bien que l’on pense qu’il pourrait s’agir d’une réponse à des bactéries nocives ou aux endotoxines qu’elles produisent.

Au niveau pathologique, il y a une augmentation de la perméabilité intestinale du chien. Cela favorise la filtration du sang et des protéines. La gastro-entérite hémorragique justifie une visite chez le vétérinaire dans tous les cas, car elle peut être mortelle.

Avec la fluidothérapie indiquée et l’application préventive d’antibiotiques, le taux de mortalité est inférieur à 10 %. Malheureusement, 10 à 15 % des chiens affectés présenteront ce tableau clinique de manière récurrente.

4. Cancer

Le cancer survient lorsque l’ADN d’un groupe de cellules mute, une mutation qui perturbe leurs cycles de mort et de division. Puisqu’elles ne meurent pas quand il faut, ces cellules donnent naissance à la tumeur si redoutée, qui à son tour peut se propager à d’autres parties du corps sous forme de métastases.

Le cancer gastrique peut provoquer l’apparition de selles noires chez les chiens. Ce signe s’accompagne d’une perte de poids, d’une apathie générale, de problèmes alimentaires et d’une léthargie. Le pronostic dépend du stade du cancer et de l’état de santé général du chien atteint.

5. Des selles noires peuvent indiquer des problèmes de coagulation

Une faible numération plaquettaire dans le plasma sanguin du chien et d’autres conditions peuvent empêcher son corps de coaguler correctement. Une mauvaise coagulation peut provoquer des saignements partout dans le corps, y compris la partie supérieure du tube digestif. L’ingestion de raticides est souvent la cause des problèmes de coagulation chez le chien.

Les autres couleurs des selles

Vous savez maintenant quelles sont les causes à l’origine de selles noires. En guise de conclusion, découvrez maintenant ce que les autres couleurs indiquent :

  • Selles rouges : les selles rouges sont le signe d’un saignement intestinal. Elles peuvent aussi être dues à une fissure anale.
  • Selles grises et blanches : elles indiquent des problèmes pancréatiques.
  • Selles vertes : elles indiquent un problème de vésicule biliaire ou que le chien a simplement mangé de l’herbe.
  • Selles orange et jaunes : elles indiquent un problème de foie.

Bien entendu, les différents déclencheurs de selles anormalement colorées ne renvoient pas tous à des conditions graves. Parfois, le chien a simplement mangé quelque chose qui tache sporadiquement ses selles. Si c’est le cas, les selles retrouvent leur coloration normale après 24 heures.

Colite chez le chien.

En somme, il existe de nombreuses causes pour lesquelles les selles peuvent être noires. Toutes nécessitent des soins vétérinaires : ne laissez en aucun cas ce signe clinique sans surveillance. Si les selles atypiques s’accompagnent d’autres symptômes (vomissements, apathie, perte de conscience et perte de poids), solliciter une aide urgente est encore plus important.

Cela pourrait vous intéresser ...
Comment prendre soin d’un chiot rottweiler ?
My AnimalsLisez-le dans My Animals
Comment prendre soin d’un chiot rottweiler ?

Les soins d'un chiot Rottweiler sont à prodiguer dès le premier jour, afin qu'il se développe sainement. Apprenez-en plus ici.



  • Van Kruiningen, H. J., Heishima, M., Kerr, K. M., Garmendia, A. E., Helal, Z., & Smyth, J. A. (2019). Canine circoviral hemorrhagic enteritis in a dog in Connecticut. Journal of Veterinary Diagnostic Investigation, 31(5), 732-736.
  • Schaffer, F. L., Soergel, M. E., Black, J. W., Skilling, D. E., Smith, A. W., & Cubitt, W. D. (1985). Characterization of a new calicivirus isolated from feces of a dog. Archives of virology, 84(3-4), 181-195.
  • Wydeven, P. R., & Dahlgren, R. B. (1982). A comparison of prairie dog stomach contents and feces using a microhistological technique. The Journal of Wildlife Management, 46(4), 1104-1108.
  • Black, A. E., Hayes, R. N., Roth, B. D., Woo, P., & Woolf, T. F. (1999). Metabolism and excretion of atorvastatin in rats and dogs. Drug metabolism and disposition, 27(8), 916-923.