Contre quoi devons-nous faire vacciner les chiens ?

03 janvier, 2021
Découvrez ici tout ce qu'il faut savoir sur la vaccination des chiens.

Faire vacciner les chiens est la forme la plus efficace de prévention contre les différentes maladies pouvant les affecter. Il s’agit par ailleurs d’une méthode sûre avec une très faible probabilité d’effets secondaires.

Il existe un calendrier de vaccination pour les chiens et les chats. Le vétérinaire nous en informe généralement la première fois que nous lui amenons notre animal de compagnie. Ce calendrier répertorie les maladies les plus courantes dont certaines très graves.

Que faire avant de vacciner un chien ?

Les chiots nouveau-nés acquièrent une immunité par le biais de la lactation, du colostrum – le premier lait de la mère. Il est donc très important de ne pas séparer prématurément les chiots de leur mère. Outre les possibles pathologies, cela peut générer des problèmes de comportement associés à une séparation précoce.

L’immunité maternelle prend fin au bout de six semaines. Les chiots arrivent généralement dans leur nouveau foyer entre la sixième et la huitième semaine de vie. La santé du chien est à ce stade entre les mains des maîtres.

Un chien en train de se faire vacciner.

Il est préférable de faire vacciner les chiens dès leur plus jeune âge. Lorsqu’un chien intègre un foyer, il ne faut pas tout de suite l’exposer aux autres animaux domestiques de la maison, afin d’éviter les infections croisées dans le cas où l’animal aurait incubé un pathogène.

Les maladies infectieuses ont une période d’incubation à partir de l’entrée du pathogène dans le corps jusqu’à l’apparition des premiers symptômes. Cela ne signifie toutefois pas que le porteur n’est pas contagieux pendant cette phase.

Pendant cette période, le micro-organisme responsable de la maladie se multiplie et sort du corps par l’urine, les matières fécales et le mucus. Cela correspond au moment où la maladie se propage. Il est donc important d’être prudent avant de présenter votre nouvel animal.

Le chien doit être en parfaite santé et vermifugé pour que le vaccin soit le plus efficace possible. Par exemple, les infections parasitaires sont courantes chez les chiots qui ne passent pas par ce processus.

Les maladies courantes chez les chiens

Il existe plus de vaccins que ce que nous pouvons trouver dans les portails vétérinaires. Les plus courants et ceux qui sont généralement toujours présents dans le carnet de vaccination du chien sont les suivants :

  • Maladie de Carré.
  • Parvovirose.
  • Hépatite
  • Leptospirose.
  • Rage.
  • Leishmaniose.
  • Grippe ou toux de chenil.

Les cinq premiers sont les plus courants. Ils correspondent à des maladies assez graves, car elles peuvent devenir mortelles pour l’animal à un très jeune âge.

Le vaccin contre la leishmaniose est recommandé pour les chiens qui vivent dans des zones à forte prévalence du phlébotome. Le vaccin contre la toux de chenil est recommandé lorsque l’animal passera du temps en contact avec de nombreux chiens, comme dans un refuge animalier.

Quand commencer à faire vacciner les chiens ?

Le maître peut commencer à faire vacciner le chien dès l’âge de six semaines. Les premiers vaccins sont généralement contre la parvovirose et la maladie de Carré. Ces pathologies nécessitent une nouvelle dose de vaccin entre trois et six semaines plus tard.

Parallèlement à la revaccination précédente, des doses du vaccin contre l’hépatite et la leptospirose sont également inoculées. Toutes ces maladies sont contenues dans un seul vaccin, ce qui suppose une revaccination annuelle pour que l’animal acquière une immunité.

Il convient de faire vacciner un chiot contre la rage à l’âge de trois mois. Une dose de rappel un mois après est également nécessaire, ainsi qu’une revaccination annuelle obligatoire dans certains pays. Le vaccin contre la leishmaniose s’administre dès l’âge de six mois.

L’utilisation d’antiparasitaires externes peut être un excellent complément pour prévenir à la fois les piqûres d’insectes et le développement de la leishmanie. Les anticorps que génèrent le vaccin agissent lorsque le parasite parvient à pénétrer dans l’organisme.

Un chien en train de se faire vacciner.

Pourquoi est-il important de faire vacciner les chiens ?

Tous ces vaccins s’administrent par injection sous-cutanée dans la peau du chien, à l’exception de la toux de chenil, qui s’administre par voie intra-nasale. Ils sont indolores et garantissent avec une très forte probabilité que l’animal ne développera pas les maladies en question.

Il convient de suivre les instructions du vétérinaire pour que la vaccination soit efficace. Le calendrier de vaccination du chien doit être à jour et il convient de le revacciner si nécessaire, afin d’obtenir un niveau protecteur d’anticorps.

  • Merck & CO., INC. El manual Merk de veterinaria. Barcelona, Océano Grupo Editorial, 2000.
  • Fidalgo, L. E., Rejas, J., Ruiz de Dopegui, R., Ramos, J. J. Patología Médica Veterinaria. Salamanca, Kadmos, 2003.