De quelles maladies peuvent souffrir les chiens âgés ?

Tous les chiens demandent de l'attention, mais les chiens âgés en ont encore plus besoin. Les dernières années de la vie d'un vieux chien peuvent être marquées par différentes pathologies liées à l'âge.
De quelles maladies peuvent souffrir les chiens âgés ?

Dernière mise à jour : 04 décembre, 2020

Le temps qui passe inexorablement cause toujours des dommages plus ou moins importants sur l’organisme. Du fait qu’ils ont une espérance de vie inférieure à la nôtre, la vieillesse et les maladies se font ressentir trop tôt chez les chiens âgés.

Les vieux chiens ont une certaine prédisposition à souffrir de certaines maladies qui sont moins habituelles chez les jeunes animaux. Dans cet article, découvrez quelles sont ces pathologies propres aux chiens âgés.

A quel âge un chien est-il vieux ?

Il est important que chaque propriétaire connaisse la tranche d’âge à partir de laquelle son chien peut être considéré comme âgé. En raison du très grand nombre de races de chiens, la classification est très variée. De manière générale, le poids détermine l’âge auquel un chien est considéré âgé  :

  • Jusqu’à 10 kg : on peut considérer que le chien est âgé à partir de 11 ans.
  • Entre 10 et 30 kg : on peut considérer que le chien est âgé à partir de 9 ans.
  • Animaux de plus de 30 kg : les grands chiens sont considérés comme séniles assez jeunes, à partir de 7 ans.

Ces chiffres sont donnés à titre indicatif. Ce sera au vétérinaire de définir l’âge auquel l’animal sera considéré comme sénile. Evidemment, des facteurs intrinsèques au chien – comme des maladies génétiques – peuvent perturber ces indications générales. Maintenant que nous avons éclairé ce point, il est temps de lister les maladies les plus communes chez les chiens âgés.

Les chiens âgés peuvent souffrir de différentes maladies.

Les maladies cardiovasculaires chez les chiens âgés

Le cœur est l’horloge du corps. Il marque le rythme de notre vie avec ses battements. Au fil des années, il fonctionne sans s’arrêter en effectuant des millions de contractions. Il n’est donc pas étonnant de penser que c’est peut-être l’un des organes les plus touchés chez les chiens d’un certain âge.

Les artères et les veines par lesquelles circule le flux sanguin sont aussi des victimes du temps qui passe. Leurs parois perdent de leur élasticité, et on peut constater l’apparition de dépôts de substances grasses, parmi d’autres désagréments, qui affectent le système circulatoire.

Tout cela explique pourquoi les maladies cardiovasculaires sont plus fréquentes chez les patients âgés. Parmi les pathologies cardiovasculaires les plus fréquentes associées à l’âge, on peut trouver les suivantes :

  • Troubles au niveau des valves, particulièrement la valve mitrale : le fameux souffle cardiaque.
  • Maladie thromboembolique : des caillots qui bloquent les veines ou les artères.
  • Hypertension.
  • Cardiomyopathie dilatée : le muscle cardiaque s’affaiblit. Cette maladie est plus fréquente chez les chiens de grande taille.

Les troubles ostéo-articulaires chez les chiens âgés

L’appareil locomoteur est la machinerie qui fait bouger tout le corps, et le passage du temps affecte également cet appareil. C’est pourquoi les maladies à ce niveau sont plus fréquentes chez les chiens âgés.

Elles sont particulièrement fréquentes chez les chiens de grande taille. Cela est dû au fait qu’une grande taille crée une usure des os plus importante. Parmi les processus les plus habituels, on peut citer les suivants :

  • Arthrose. C’est sans doute la plus fréquente : elle affecte un grand nombre de chiens d’âge avancé.
  • Plus grand risque de fracture ou de fissures.
  • Hernies ou protrusions discales. Peuvent affecter les jeunes chiens, mais sont plus habituelles chez les vieux.
  • Perte des dents et maladies dentaires.

Les problèmes neurologiques

Le système nerveux est l’un des systèmes les plus affectés chez les animaux âgés, car les neurones ont besoin de beaucoup d’énergie. Cela les rend plus susceptibles de souffrir d’une dégénération due au stress oxydatif, conséquence de ce métabolisme énergivore. Les maladies neurologiques les plus fréquentes chez les chiens âgés sont les suivantes :

  • Syndrome de dysfonction cognitive. Il s’agit d’une sorte d’Alzheimer canin.
  • Syndrome vestibulaire gériatrique.
  • Epilepsie. Affecte aussi les jeunes chiens, mais elle est plus fréquente chez les vieux.

Les maladies hormonales chez les chiens âgés

L’homéostasie biologique repose sur un équilibre très fragile qui implique une multitude de facteurs. La vieillesse prédispose à souffrir de certains processus pathologiques moins fréquents chez les jeunes animaux.

Les maladies liées aux hormones apparaissent le plus souvent de manière lente et insidieuse. Nous parlons de pathologies comme :

  • L’hypothyroïdie.
  • Le diabète.
  • L’insuffisance rénale. Affecte un grand nombre de chiens âgés.

De la même manière, d’autres pathologies peuvent compliquer les dernières années de vie de certains chiens âgés. La baisse des défenses immunitaires propre à l’âge, par exemple, les rend plus exposés aux maladies infectieuses.

Aussi, ils rencontrent fréquemment des problèmes au niveau des organes liés aux sens. Les troubles oculaires, comme les cataractes ou les glaucomes, tout comme la perte de l’audition, surviennent souvent chez les chiens âgés.

Les chiens âgés peuvent souffrir de différentes maladies.

Comme vous avez pu le lire, les maladies dont peuvent souffrir les animaux âgés sont nombreuses et variées. C’est pour cette raison qu’il est fondamental de renforcer les contrôles vétérinaires pour les vieux chiens. De cette manière, ces maladies pourront être détectées de façon précoce et convenablement traitées.

Cela pourrait vous intéresser ...
Comment nourrir un vieux chien ?
My AnimalsLisez-le dans My Animals
Comment nourrir un vieux chien ?

Un vieux chien a besoin de soins spéciaux du fait de son âge. Cela peut grandement varier en fonction des races. Lisez-nous !