Que faire si on détecte un cancer à mon chien ?

16 août, 2018
Les statistiques le prouvent: approximativement la moitié des chiens qui ont plus de dix ans ont un risque de souffrir d'un cancer, une maladie grave qui peut se détecter à temps en palpant son corps.

Facteurs de risque du cancer du chien

Le plus fréquent c’est que le cancer prend son origine dans une seule cellule, qui souffre de mutations génétiques. Cependant, même si on ne sait pas encore pourquoi cette maladie arrive, il y a des facteurs de risque qui sont à prendre en compte et qu’il faut connaitre:

  • Il n’est pas commun que des tumeurs se manifestent chez les chiots ou les jeunes chiens. Il est plus normal de retrouver cette maladie chez les chiens d’âge moyen et avancé.
  • Les différentes races de chiens ne sont pas sujettes au même risque de souffrir d’un cancer. Chez certaines d’entre elles, le risque est beaucoup plus important, c’est le cas chez les Boxers, Bergers Allemands, Scottish Terriers et le Golden Retrievers.
  • Les chiennes ont plus de chances d’être victimes d’un cancer, cela est dû aux tumeurs des mamelles.
  • La taille aussi peut être un facteur déterminant. Quelques tumeurs des os sont plus fréquentes chez les chiens de plus de 20 kgs, chez les races considérées comme grandes.
  • Les facteurs génétiques sont aussi importants. A cause de son héritage génétique, certains chiens ont un risque important d’attraper des maladies, comme c’est le cas avec le cancer.

Le détecter à temps

un chien malade allongé

Des visites régulières chez le vétérinaire et des examens réguliers sont des outils très importants pour détecter des grosseurs ou des protubérances qui peuvent être des symptômes d’un cancer de notre animal de compagnie. Si on détecte ce genre de problèmes par nous même, nous devons rendre visite au vétérinaire immédiatement.

D’ailleurs, vérifier le corps de notre chien en le palpant est un des meilleurs moyens de détecter des grosseurs anormales. Nous pouvons profiter du moment du brossage, des jeux, de la toilette, ou tout simplement quand on le caresse. Une pression avec les doigts sur différentes zones comme l’aine, le ventre, l’abdomen et le cou sera suffisant pour trouver des signaux qui ne paraissent pas normaux.

Quelques signaux qui indiquent qu’un chien est malade

  • Comme nous l’avons vu auparavant, des grosseurs anormales et permanentes, ou bien qui sont croissantes et qui évoluent.
  • L’existence de blessures ou d’ulcères avec une cicatrisation difficile.
  • La perte progressive et évidente de l’appétit et de poids, mais aussi une difficulté pour manger et avaler.
  • Hémorragies, blessures, rigidité des pattes avant et arrière.
  • Problèmes au moment de respirer, d’uriner et de déféquer.

Traitements contre le cancer des chiens

Plusieurs options s’offrent à un propriétaire d’un animal touché par le cancer mais le plus important c’est que le diagnostic soit établi rapidement.

Il est normal que les propriétaires se demandent s’il s’agit d’un processus irréversible, si l’animal va supporter la douleur et combien de temps il va pouvoir vivre avant de mourir ou doit-on l’euthanasier.

Il y a des traitements palliatifs qui retardent la détérioration de la santé et calment la douleur, avec des analgésiques comme la morphine, qui aident à améliorer la qualité de vie du chien malade qui souffre d’une grave maladie comme le cancer. 

La chimiothérapie est elle aussi très avancée maintenant. Son efficacité peut désormais se comparer à celle appliquée aux personnes. Le processus peut durer entre quelques jours ou jusqu’à 18 mois, selon le diagnostic de la maladie.

L’euthanasie

Un chat a un tuyau au niveau de son museau

Le moment fatal de prendre une décision difficile peut arriver. Si l’état du chien atteint du cancer se détériore à cause de l’évolution de la maladie, la décision la plus sage est de l’euthanasier pour lui éviter d’autres souffrances. Les propriétaires du chien sont ceux qui doivent prendre cette décision car elle implique une grande souffrance et une grande tristesse pour toute la famille.

Même si le cancer peut être peu effectif dans ses premiers états de développement et quand il est soigné via des soins palliatifs, il y a certains symptômes qui nous montrent que le chien souffre, qu’il n’a plus une bonne qualité de vie et qu’il lui reste peu de temps à vivre. Si notre animal de compagnie a arrêté de manger, ne marche plus et fait ses besoins sur lui-même, il faut se rappeler que le plus important est de ne pas le voir souffrir.