La méningite chez le chien : causes, symptômes et traitements

20 mai, 2018
Cette maladie peut être mortelle. Bien qu'il existe des traitements, vous devez être très vigilant et surveiller n’importe quel changement dans le comportement ou sur le corps de votre chien pour la détecter à temps.

La méningite du chien est une maladie commune. Elle peut se déclarer de manière assez inattendue et nuire à votre animal. Toutefois, il ne faut pas s’alarmer, il est possible de soigner cette maladie en suivant un traitement adéquat. Voici quelques explications sur les causes, les symptômes et le traitement de la méningite.

La méningite du chien, qu’est-ce que c’est ?

Tout comme les humains, les chiens aussi sont pourvus de membranes qui entourent le système nerveux et qui s’appellent les méningesLorsque ces membranes, pour une raison quelconque, se retrouvent en état d’inflammation, cela déclenche ce que l’on appelle une méningite. Cette inflammation entraîne généralement l‘inflammation du cerveau ou de la moelle épinière, qui à son tour peut entraîner l’apparition de divers problèmes neurologiques.

D’un autre côté, cette inflammation est généralement la cause de l’obstruction du flux du liquide céphalorachidien. Ce dernier est le seul ayant la capacité de nourrir et de protéger le cerveau et la moelle. Une accumulation de ce liquide dans le cerveau et la moelle peut provoquer des convulsions voire même la paralysie de l’animal.

La grande question est donc : pourquoi la méningite apparaît-elle chez les chiens?

Les causes de la méningite chez le chien

Normalement, la cause principale d’apparition est la complication d’autres maladies. Parmi les maladies qui en sont à l’origine on retrouve les maladies parasitaires, virales, protozoaires ou les infections par champignons. Tous les troubles issus d’une maladie sont susceptibles d’être un ” tremplin ” pour la méningite.

un husky chez le vétérinaire

Ainsi, exposer votre animal à des toxines chimiques est susceptible de provoquer une méningite. Par exemple, une blessure infectée à cause d’une morsure, la migration de bactéries par les conduits lacrymo-nasaux, des problèmes aux oreilles ou toute autre zone infectée sont susceptibles de déclencher la maladie.

Il a été découvert que cette maladie pouvait également être aseptique. Cela veut donc dire qu’elle pourrait être directement déclenchée par une bactérie dont on ignore encore l’existence. La méningite touche généralement les jeunes chiens entre l’âge de 4 et 24 mois. Peu importe l’origine, la méningite ne doit pas être prise à la légère puisqu’elle pourrait s’avérer létale pour votre animal.

Les symptômes de la méningite chez le chien

Les symptômes de la méningite sont similaires chez tous les chiens. Ils sont nombreux et chaque chien pourra en présenter un, deux, plusieurs voire même la totalité. Voici une liste des symptômes les plus connus:

  • Forte fièvre
  • Rigidité musculaire
  • Spasmes musculaires sur la partie postérieure du corps du chien et douleurs
  • Hypersensibilité au toucher (hyperesthésie)
  • Perte de l’appétit
  • Léthargie
  • Nausées
  • Vomissements
  • Raideur lorsqu’il marche
  • Votre chien est incapable de plier ses membres
  • Inclinaison de la tête
  • Dépression
  • Déficience visuelle/cécité
  • Paralysie progressive
  • Convulsions
  • Confusion/désorientation
  • Agitation
  • Trouble de la coordination (ataxie)
  • Agressivité

Il n’y a donc plus de doutes si votre chien présente un ou plusieurs de ces symptômes. Si c’est le cas, amenez-le rapidement chez le vétérinaire afin qu’il reçoive le traitement adéquat. Gardez à l’esprit que la méningite est mortelle chez le chien.

Le traitement de la méningite

Rassurez-vous, il existe un traitement contre la méningite. Le problème c’est que cette maladie est difficile à diagnostiquer. C’est pour cette raison qu’il est important que vous observiez votre chien et que vous surveilliez tout comportement inhabituel.

un petit chien affalé sur un fauteuil

La méningite la plus connue chez le chien s’appelle la méningite sensible aux stéroïdes. C’est une méningite bénigne qui se traite avec des comprimés oraux à base de stéroïdes. 

Le traitement est différent pour la méningite bactérienne. Le traitement pour cette dernière est coûteux et est aussi épuisant pour le chien que pour le maître. De plus, si votre chien souffre de convulsions, des médicaments anticonvulsivants seront rajoutés au traitement.

La thérapie intraveineuse, en étant combinée à d’autres suppléments, peut aider à atténuer la maladie. Cela aidera également votre chien si vous placez une couverture qu’il apprécie dans son lit et que vous fassiez en sorte qu’il ait accès à de l’eau propre à tout moment de la journée. Dans ce cas-là, des médicaments contre la douleur seront également nécessaires.

Si la maladie en est au stade avancé et que la méningite est grave, il faudra hospitaliser l’animal. Cela permettra de le maintenir hydraté grâce aux intraveineuses et il sera plus facile d’essayer différents traitements.

Vous avez sûrement déjà réalisé que vous êtes la seule personne responsable de votre animal. Vous devez observer votre animal. Cela est d’autant plus vrai si vous remarquez un changement dans sa conduite ou dans le fonctionnement de son organisme. C’est donc à vous de veiller sur le bien-être de votre chien.