L'uvéite féline : causes, symptômes et traitements

29 juin, 2018

Cette maladie oculaire du chat va généralement de pair avec des infections virales et des maladies pouvant avoir des conséquences fatales. En effet, elle peut provoquer des problèmes lenticulaires, l’apparition de la cataracte, d’un glaucome, le décollement de la rétine ou la cécité.

Un des éléments anatomiques le plus admirés chez le chat, c’est les yeux. La forme de ces derniers et leur couleur sont presque hypnotisant. En tant que propriétaire responsable, vous devez en prendre le plus grand soin. Un des problèmes susceptibles d’affecter le plus la vision des chats domestiques est l’uvéite féline. Voici une explication sur ce qu’est la maladie et comment la soigner.

L’uvéite féline, qu’est-ce que c’est ?

L’uvéite féline est un problème oculaire dont peuvent souffrir les chats ou tout autre animal appartenant à la catégorie des félidés. Elle est donc généralement liée à des infections virales et des maladies fatales à haute prévalence comme la leucémie.

Cette maladie de l’uvée peut également être causée par des traumatismes ou des contusions. Ainsi, un chat ayant reçu un coup lors d’un accident ou s’étant battu est susceptible de souffrir de ce trouble sans pour autant être atteint d’une maladie.

Les causes de l’uvéite

En premier lieu, il faut savoir que l’uvée, aussi appelée voie uvéale, est la tunique vasculaire de l’œil. Elle forme une sorte de couche ou barrière immunitaire protégeant le fluide intraoculaire.

Il est normal que les troubles d’origine virale et certaines maladies aient tendance à avoir un impact sur la tunique vasculaire. Ces pathologies sont susceptibles de causer des lésions et des inflammations.

Symptômes et diagnostic de l’uvéite féline

Le propriétaire d’un félin est capable de percevoir plus ou moins facilement quelques-uns des principaux symptômes de la maladie. Ainsi, si vous avez remarqué certains des troubles cités ci-dessous, il faudra faire appel à un vétérinaire afin d’éviter le pire:

  • Le chat semble gêné par la lumière
  • Douleurs et larmoiements
  • Diminution de la vision
  • Apparition de taches dans l’humeur aqueuse
  • Présence de pus dans le lacrymal ou à l’intérieur des paupières
  • Changement de la couleur des yeux

Le spécialiste est la seule personne habilitée à pouvoir déterminer s’il s’agit d’une uvéite ou d’un autre problème d’ordre ophtalmologique, par exemple, une conjonctivite.

Traitement de l’uvéite féline

Une fois que le spécialiste a diagnostiqué la présence de ce trouble oculaire; il prescrit un traitement à deux actions : l’une ciblée et l’autre palliative.

Ainsi, le premier est destiné à supprimer l’origine du problème. Ce sont généralement des corticoïdes qui seront chargés de cette tâche. Le deuxième traitement est destiné à pallier les effets secondaires comme la douleur ou le gonflement. Ce seront donc des anti-inflammatoires qui s’en chargeront.

Il faut savoir que ce traitement est indispensable si l’on veut éviter les séquelles. Ces dernières sont assez fréquentes après une inflammation intraoculaire. Parmi ces séquelles on retrouve :

  • des problèmes lenticulaires,
  • l’apparition de la cataracte,
  • d’un glaucome,
  • le décollement de la rétine
  • ou la cécité.

Ainsi, il convient de préciser que la réaction à ces médicaments dépendra grandement du type d’uvéite. Cela dépendra aussi du moment auquel la maladie aura été détectée.

Enfin, sachez que les uvéites associées à un traumatisme ou celles détectées en phase initiale sont plus simples à traiter. Il est donc préférable de toujours être à l’écoute de votre minou afin de préserver sa santé ; ce qui est, en définitive, le souhait de tous les propriétaires de chats.