Maladies liées à une mauvaise alimentation

21 juin, 2018
Aussi bien la nourriture n'apportant pas les nutriments nécessaires, comme l'extrême abondance ou rareté en quantité, peuvent entraîner des maladies nombreuses et variées
 

L’alimentation est un élément clé pour que notre animal soit en bonne santé. Toutes les espèces ont besoin de recevoir une alimentation complète et équilibrée pour que son organisme produise de l’énergie et conserve un métabolisme sain. Ci-dessous nous vous proposerons quelques astuces pour lui offrir une diète de grande qualité et prévenir les risques de maladies liées à une mauvaise alimentation.

L’importance d’une bonne alimentation pour votre chien

En ce qui concerne les nutriments, quand nous mangeons bien notre corps répond mieux. Notre humeur est plus constante, nous avons davantage d’énergie et motivation pour attaquer la journée. Nous nous sentons forts et résistants. De plus, une alimentation équilibrée nous permet de mieux contrôler notre poids et prévenir de nombreuses pathologies associées au surpoids.

De la même façon, nos compagnons tirent un grand bénéfice d’une alimentation équilibrée, adaptée à leurs besoins nutritionnels. D’un autre côté, de plus en plus de maîtres choisissent d’offrir des plats maison et naturels à leurs compagnons.

Beaucoup de gens continuent d’opter pour une nourriture sèche comme base de l’alimentation de leur animal. Ce choix traditionnel a l’avantage de leur offrir les proportions adaptées de nutriments essentiels à chaque étape de leur vie. Il est essentiel de choisir une nourriture de qualité, avec des protéines de grande qualité et facile à digérer.

Le régime BARF (Biologically Appropriate Raw Food) respecte les besoins nutritionnels de nos compagnons et donne la priorité aux aliments naturels d’origine organique. Il offre l’avantage de faciliter la digestion, fortifier son système immunitaire et favoriser son hygiène bucco-dentaire.

 

Nonobstant, nous devons avoir en tête que chaque animal a son propre organisme avec ses besoins nutritionnels spécifiques. C’est pourquoi il vaut toujours mieux s’en remettre aux conseils du vétérinaire au moment d’établir une alimentation équilibrée pour nos compagnons.

Ce professionnel vous aidera à élaborer une diète optimale en fonction du poids, de l’âge, la taille, la race et les conditions spécifiques à chaque animal. On ne peut donc pas parler d’une alimentation standard.

Problèmes de dénutrition

Une mauvaise alimentation peut être liée directement ou indirectement au développement de nombreuses pathologies. Il est important de comprendre qu’une ‘mauvaise alimentation’ n’est pas toujours associée à la maigreur ou la dénutrition. L’animal peut avoir des problèmes d’obésité et, pour autant, présenter les symptômes d’une nutrition déficiente.

Une alimentation saine doit offrir les bonnes quantités de nutriments essentiels pour l’organisme de chaque animal. L’excès, tout comme l’insuffisance, est néfaste pour son métabolisme. L’équilibre est la clé pour rester en bonne santé.

 

La dénutrition est un cas clinique qui nécessite un traitement spécifique, en suivant une ligne de conduite adaptée.  Dans ce cas, le vétérinaire recommandera un régime hypercalorique, avec des protéines de grande qualité et de bonnes graisses.

Les principales maladies liées à une mauvaise alimentation

Allergies

Les allergles sont le résultat d’une hypersensibilité du système immunitaire. Plusieurs sources de protéine animale et végétale pourraient être des agents allergènes pour nos compagnons. Soja, maïs, blé, poulet, poisson, produits laitiers et oeuf sont les produits qui en provoquent le plus souvent.

Diarrhées et vomissements

Même si ce ne sont pas des maladies, la diarrhée et les vomissements sont les symptômes les plus visibles chez nos amis. En effet, ils indiquent un dérèglement au niveau de leur organisme. Leurs causes peuvent être multiples : d’un gavage ou changement soudain de régime jusqu’à une intoxication ou allergie alimentaire.

Gastrite

On diagnostique de plus en plus de gastrites chez les animaux domestiques. Parmi les principales causes on peut citer les intolérances alimentaires, l’invasion de vers intestinaux et la réaction aux antigènes bactériens. Certains animaux peuvent aussi développer une gastrite en raison de mauvaises habitudes alimentaires, comme passer plusieurs heures sans manger.

 

Inflammation de l’estomac

Heureusement, l’inflammation de l’œsophage n’est pas aussi fréquente que les autres maladies liées à une mauvaise alimentation. Il s’agit d’une pathologie clinique complexe, qui nécessite un traitement très soigné pour le bon rétablissement des animaux affectés.

Chez les animaux domestiques, l’inflammation de l’œsophage est souvent associée à la consommation de viande et d’os cuisinés. L’organisme des animaux carnivores ou omnivores (comme les chats ou les chiens) est préparé à digérer la viande et les os.

Si l’on ne veut pas donner de viande crue à nos animaux, nous pouvons les passer rapidement à la plancha. De plus, les os cuisinés peuvent s’effriter et causer des lésions dans le tube digestif de l’animal.