Myiase chez les chiens : causes, symptômes et traitement

02 juillet, 2018
Les blessures superficielles constituent l'environnement idéal pour les larves provenant des œufs de mouches. Celles-ci peuvent conduire à la mort de l'animal si l'infection atteint des organes vitaux comme le cerveau. Cette maladie comprend différents symptômes : fièvre, douleur, diarrhée, manque d'appétit, furoncles, ulcères et démangeaisons.

La myiase est une maladie qui affecte des milliers de chiens chaque année. La myiase est à la fois désagréable pour l’animal mais tout aussi désagréable à regarder. Aujourd’hui, nous allons vous parler des causes, des symptômes et du traitement de cette maladie.

Si vous anticipez tout problème en vous tenant informé de tout ce qui touche à la santé de votre animal, vous pourrez offrir à ce dernier une meilleure qualité de vie.

Qu’est-ce que la myiase chez les chiens?

Il s’agit d’une maladie parasitaire qui laisse une plaie ouverte sur laquelle des mouches pondent leurs œufs. Plus tard, les larves éclosent et commencent à grignoter les tissus cutanés de l’animal. Elles sécrètent alors une enzyme qui endommage la peau du chien.

Ces larves ne soignent pas la blessure. Au contraire, elles la maintiennent humide et l’étendent, ce qui provoque une douleur intense chez l’animal.

Les vers restent généralement sur la peau. Néanmoins, ils pourraient la percer et affecter des organes vitaux.

Les causes de la myiase

En général, l’animal doit présenter une plaie ouverte pour que la myiase apparaisse et s’introduise dans les tissus cutanés. Les mouches sont toujours à l’affût. Elles ne tarderont donc pas à découvrir l’existence de cette blessure pour y déposer rapidement leurs œufs.

peau d'un chien qui souffre de myiase

Les blessures sont parfois peu étendues. Elles sont alors causées par un léchage excessif, une réaction à une plante, une bagarre ou des démangeaisons. La myiase se développe toujours dans zones que le chien ne peut pas lécher. De fait, un simple coup de langue permettrait d’enlever les œufs et d’empêcher donc les larves d’éclore.

Il convient de préciser que, au début, ces vers sont de petite taille. Cependant, ils grandissent au fur et à mesure qu’ils se nourrissent des tissus cutanés de l’animal. La blessure et ses dommages s’aggravent alors plus rapidement.

Ensuite, à mesure que la blessure s’agrandit et devient plus visible, d’autres mouches peuvent y déposer leurs œufs et nuire davantage à l’animal. Elles peuvent même finir par le tuer. En effet, en s’introduisant dans le corps du chien, les larves peuvent atteindre le cerveau et d’autres organes vitaux.

Les symptômes de la myiase

Les symptômes d’un chien atteint de myiase sont les suivants :

  • Fièvre
  • Douleur
  • Diarrhée
  • Manque d’appétit
  • Furoncles
  • Ulcères
  • Démangeaisons

En observant la peau de votre animal tous les jours, vous pourrez détecter la présence d’œufs ou de larves sur certaines zones du corps de l’animal. Examinez en particulier la zone centrale du dos, les oreilles et toute autre zone que le chien ne peut pas atteindre avec sa langue. Ainsi, vous découvrirez peut-être les larves avant qu’elles n’endommagent les tissus cutanés de votre animal.

Traitement et diagnostique de la myiase

Pour diagnostiquer cette pathologie chez votre chien, un examen superficiel suffit pour détecter la présence éventuelle de larves. Toutefois, le vétérinaire ordonnera quelques analyses pour s’assurer que les dommages ne sont pas plus graves que ce qu’il a observé.

Pour traiter la myiase chez le chien, il faut nettoyer la blessure. Nous vous conseillons alors de mettre une muselière à l’animal au préalable pour éviter qu’il ne vous morde. De fait, le chien pourrait se montrer agressif en sentant une douleur lorsque vous le touchez.

chien qui porte une collerette

La première chose à faire est de couper prudemment les poils autours de la blessure. Ainsi, vous pourrez la désinfecter plus facilement. Votre vétérinaire vous recommandera un produit qui, une fois pulvérisé sur la plaie, vous aidera à extraire les vers.

A l’aide de ce produit à pulvériser et d’une pince à épiler, retirez les vers un à un. Après avoir vérifié qu’il n’en reste plus, désinfectez la blessure avec de l’iso-Betadine ou un autre médicament. Ensuite, soulagez la douleur avec les antibiotiques que votre vétérinaire vous prescrira.

Pour empêcher que votre chien ne lèche ou ne gratte la blessure, la meilleure chose à faire est de poser un bandage ou même une collerette conique si nécessaire. Si vous ne vous sentez pas capable de procéder à cette opération, emmenez votre animal chez un spécialiste pour qu’il s’en charge. Dans ce cas, vous n’aurez plus qu’à lui administrer les antibiotiques.