Qu'est-ce qui provoque le larmoiement de votre chien ?

On le retrouve en grande partie chez certaines races ayant des yeux trop grands par rapport à leur tête. Il peut être causé par un certain type d'infection ou de maladie, ou tout simplement pour des raisons physiologiques. 
Qu'est-ce qui provoque le larmoiement de votre chien ?

Dernière mise à jour : 27 juillet, 2018

Les seuls êtres qui pleurent pour exprimer leurs sentiments sont les êtres humains. Aussi abondant que soit le larmoiement de votre chien, ces larmes ne sont le reflet de rien d’autre qu’une simple réaction physiologique. Parfois il n’est pas même pas le signe d’un problème.

Les émotions chez les chiens

Que le ‘meilleur ami de l’homme’ ne pleure pas de joie ni de tristesse ne signifie pas qu’il est incapable d’exprimer des émotions. De fait, il a l’habitude d’extérioriser ses sentiments de façon assez claire.

Les chiens peuvent se servir de gémissements pour transmettre tristesse, solitude, douleur, et parfois, joie. Ils gémissent quand ils ressentent une douleur physique ou sont mal à l’aise. Par ailleurs, ils aboient de bonheur, de peur ou lorsqu’ils sont gênés.

De même, les mouvements frénétiques de la queue sont presque toujours liés à un grand bonheur, bien qu’ils puissent aussi être signes d’angoisse.

Tout comme pour les humains, quand les animaux ne mangent pas et se lèvent à peine, c’est un signe de dépression et de tristesse. À travers leur regard ils montrent non seulement leurs émotions au monde, mais aussi leur véritable état d’esprit. Qu’ils fassent couler des larmes ou non, leur regard est incapable de dissimuler leur tristesse ou leur joie.

Les larmes : la première ligne de défense des globes oculaires

La fonction première du larmoiement de votre chien est de protéger ses yeux et les hydrater. Il joue aussi un rôle de nettoyage en expulsant tout corps étranger qui se glisserait autour ou sur le globe oculaire.

Les variations climatiques trop drastiques ou les courants d’air forts sont d’autres détonateurs. Dans ces cas de figure, loin d’être un problème médical, c’est le signe que les défenses oculaires fonctionnent bien.

Question de race

Il faut aussi savoir que certaines races, par leurs caractéristiques propres, sont plus enclines au larmoiement. Parmi elles figurent celles dont les yeux sont grands par rapport à la taille de leur tête. C’est le cas, par exemple, du Chihuahua ou du Shih Tzu. Mais il y a aussi celles ayant trop de poils près des yeux. On peut notamment citer le Poodle ou le Bichon Maltais.

Quand le larmoiement de votre chien est mauvais signe

Quand les larmes sont constantes et excessives, et si elles s’accompagnent de liquide non transparent, le moment est venu de consulter le vétérinaire pour faire un bilan adapté. Ces épisodes peuvent résulter de diverses causes :

Blessures aux yeux ou présence de corps étrangers

Contrairement aux émotions, lorsque les larmes obéissent à la présence d’un corps étranger, comme une poussière, la fonction du liquide est la même que chez l’homme. Le résultat est le même quand la cornée est endommagée ou touchée.

Allergies

Outre les larmes, les épisodes allergiques s’accompagnent d’une inflammation et rougeur de tout le globe oculaire. On verra aussi apparaître les chassies, au point qu’il lui sera très difficile d’ouvrir les yeux. Viendront également les éternuements et une toux régulière.

Infections

On les identifie quand, en plus de la présence excessive de larmes et de chassies, apparaissent des sécrétions jaunâtres ou verdâtres, aussi visibles et abondantes. Une irritation est également un symptôme d’infection oculaire. Elle se manifeste aussi bien sur le lobe oculaire que sur le bord interne des paupières.

Conjonctivite

La conjonctivite chez les chiens peut apparaître suite à un problème concret ou potentiel causé par une sécheresse oculaire, une irritation circonstancielle voire une malformation des paupières. Mais elle peut aussi être le symptôme d’une maladie plus grave, comme la maladie de Carré ou une hépatite.

Que faire si le larmoiement est trop important ?

Face à un larmoiement excessif accompagné d’un ou plusieurs des symptômes décrits précédemment, la première chose à faire est de consulter le vétérinaire. Après un examen clinique, le spécialiste déterminera l’origine du problème et prescrira un traitement à suivre.

En attendant les résultats de ces examens vous pouvez appliquer quelques mesures. En effet, il existe quelques astuces qui aideront votre compagnon à surmonter la situation en attendant des conseils professionnels. Voici lesquelles :

  • Laver abondamment ses yeux à l’eau tiède, sans frotter.
  • Si vous ne voyez aucune blessure sur la cornée ni les paupières, vous pouvez utiliser du sérum physiologique ou une infusion de manzanilla sortie du réfrigérateur avec des compresses.
  • Retirer tout élément qui puisse être responsable de réactions allergiques. C’est le cas, par exemple, des diffuseurs d’ambiance ou des produits ménagers.
Cela pourrait vous intéresser ...
Est-ce que les chiens pleurent ou leurs yeux suintent ?
My AnimalsLisez-le dans My Animals
Est-ce que les chiens pleurent ou leurs yeux suintent ?

Savez-vous reconnaître la différence entre les suintements et les larmes ? Est-ce que les animal pleurent ou leurs yeux suintent-ils ?