Qu'indique la présence de sang dans l'urine du chien ?

22 septembre, 2020
La présence de sang dans l'urine est-elle toujours un symptôme d'une éventuelle maladie ? Découvrez la réponse à cette question dans cet article.

Le terme médical pour désigner la présence de sang dans l’urine du chien ou de tout autre animal est l’hématurie. La présence de sang n’est pas forcément visible à l’œil nu et se détecte parfois uniquement à travers des analyses spécifiques. Il s’agit alors d’une hématurie microscopique. En revanche, si les urines sont clairement rouges, on parle d’hématurie macroscopique.

Les saignements urinaires peuvent survenir pour de multiples raisons, presque toutes pathologiques. Autrement dit, la présence de sang dans l’urine du chien n’est en aucun cas normale et nous devons toujours en chercher la cause. Par conséquent, si vous observez des traces de sang dans les urines de votre animal, consultez un vétérinaire le plus rapidement possible.

La présence de sang dans l'urine d'un chien requiert une analyse d'urine.

Les causes les plus fréquentes à l’origine de la présence sang dans l’urine du chien

Dans la plupart des cas, lorsque la présence de sang est évidente dans l’urine du chien, le système urogénital est généralement affecté. Cependant, la faille peut se trouver dans le système de coagulation du sang ou peut même être le résultat d’une maladie sous-jacente.

Les raisons les plus courantes à l’origine de l’hématurie, aussi bien microscopique que macroscopique, sont les suivantes…

Infections ou parasitoses

La colonisation par des bactéries dans le système urinaire peut entraîner la présence de sang dans l’urine à cause de l’inflammation et de la congestion de la zone. D’autre part, certaines parasitoses, comme l’ehrlichiose ou la leptospirose, ont parmi leurs symptômes possibles l’hématurie.

Calculs rénaux

Le développement de calculs rénaux est dû à un excès de certaines substances, un excès que les reins ne parviennent pas à expulser. Ces substances s’accumulent alors et forment des cristaux. Ces substances peuvent être le calcium, l’oxalate ou encore l’acide urique.

Les calculs rénaux peuvent rester dans n’importe quelle partie du système urinaire, des reins jusqu’à la vessie, et endommager la paroi interne. C’est ce qui provoque le saignement.

La présence de sang dans l'urine peut indiquer la présence de calculs rénaux.

Néoplasies

Les néoplasies, aussi bien bénignes que malignes, sont des croissances anormales de masses dans un organe ou un tissu. Par exemple, l’hyperplasie de la prostate, l’hémangiome ou l’hémangiosarcome, causent généralement des saignements.

Inflammation des différents organes du système urogénital

Les processus inflammatoires, quelle que soit leur nature, sont la cause d’une augmentation localisée de la température et de l’irrigation. Dans certains cas, cela peut entraîner la rupture des vaisseaux et leur saignement ultérieur.

Un exemple non pathologique est la tuméfaction vulvaire dont souffrent les chiennes quand elles se trouvent dans la phase pro-œstrus de leurs chaleurs.

Les pyomètres peuvent entraîner la présence de sang dans l’urine du chien

Les chiennes non stérilisées, lorsqu’elles atteignent un âge avancé, présentent une paroi utérine détériorée. Cela facilite alors la colonisation des bactéries qui engendre finalement une infection grave.

Si elle n’est pas corrigée de façon chirurgicale, elle entraîne la mort de l’animal. Les pyomètres peuvent provoquer des saignements dans l’urine par le sang provenant du système reproducteur.

Ingestion de poison

L’ingestion accidentelle de certains poisons cause des changements dans la perméabilité des reins. Cela peut parfois engendrer l’excrétion des globules rouges. Par ailleurs, cela peut donner lieu à une insuffisance rénale qui finit par tuer le chien.

Les symptômes pouvant accompagner la présence de sang dans l’urine

La présence de sang dans l’urine du chien est un symptôme qui provient toujours d’une autre affection ou condition. Par conséquent, lorsque des globules rouges sont détectés dans l’urine, cela s’accompagne de modifications dans d’autres paramètres mesurés.

En général, lorsque l’hématurie est due à des problèmes sanguins, d’autres types d’hémorragies ont tendance à apparaître. Par exemple : l’épistaxis (saignement nasal) ou le saignement des muqueuses.

Selon leur nature, les problèmes dans l’appareil urogénital peuvent entraîner les symptômes suivants :

  • Fièvre
  • Diarrhées
  • Vomissements
  • Excès d’urine
  • Difficultés à uriner
  • Douleur abdominale
  • Anorexie
  • Faiblesse

Comment éviter le sang dans l’urine du chien?

Si le chien contracte une maladie, qu’il développe un certain type de néoplasie ou que des complications apparaissent en raison de l’âge, nous devons mettre tout en oeuvre pour y faire face.

Néanmoins, certaines infections et pathologies peuvent être évitées grâce à une alimentation nutritive et une hydratation correcte. Il est aussi important de prévenir certains conditions, comme l’obésité.

  • Alarcón, R. Incidencia de sexo, edad y raza en perros con proteinuria post-renal: estudio retrospectivo de 162 casos.
  • Dragonetti, A. M., Solis, C., & Giordano, A. (2005). Prostatitis en el perro. Analecta veterinaria, 25.
  • La, C. I. F. Afecciones del Tracto Urinario Inferior de Perros y Gatos.
  • Ruiz, D. B., Chacón, R. B., Alarcón, C. R., Carrasco, J. D., Tapia, P. R., & Bayle, C. Z. (2009). Causas de proteinuria post-renal en el perro: Estudio retrospectivo de 162 casos. REDVET. Revista Electrónica de Veterinaria, 10(5), 1-7.